DE | FR

Les Etats-Unis ont aidé l'Ukraine à tuer des généraux russes

Le renseignement américain a permis aux forces ukrainiennes de localiser les hauts gradés russes sur le terrain, affirme le «New York Times».
05.05.2022, 07:0305.05.2022, 11:52

Les Ukrainiens ont revendiqué à plusieurs reprises avoir tué des hauts gradés russes sur le terrain. Kiev affirme avoir neutralisé au moins huit généraux ennemis depuis le début du conflit. Pour y parvenir, l'armée ukrainienne a été aidée par les services secrets américains. C'est ce qu'affirme mercredi le New York Times.

Image: sda

Voici comment cela s'est passé concrètement, selon le quotidien américain:

  1. Washington a aidé à déterminer des localisations et d'autres détails sur les quartiers généraux mobiles de l'armée russe, qui se déplacent régulièrement.
  2. Ces informations, combinées à celles des Ukrainiens et notamment l'interception de communications, ont permis à ces derniers de mener des frappes d'artillerie sur des hauts officiers russes.

L'assistance américaine à l'Ukraine en matière de renseignement, dont Washington ne fait pas étalage, s'ajoute à des milliards de dollars d'équipement militaire livré à l'armée de Kiev, dont des armes antichars, des munitions et, plus récemment, des pièces d'artillerie lourde, des hélicoptères et des drones.

«Nous voulons voir la Russie affaiblie à un degré tel qu'elle ne puisse pas faire le même genre de choses que l'invasion de l'Ukraine», avait déclaré lundi 25 avril le chef du Pentagone, Lloyd Austin. (ats/asi)

En Ukraine, les voitures slaloment entre les mines

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Meurtre, torture, vol: l'Ukraine recherche 10 criminels de guerre

Link zum Artikel

«Plan Marshall 2.0»: voici comment reconstruire l'Ukraine après la guerre

Link zum Artikel

Voici 13 images de Pâques «célébrée» en Ukraine en pleine guerre

Link zum Artikel

«Pour la Russie, cette guerre est un suicide économique»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les armes imprimées en 3D, la nouvelle menace qui pèse sur l'Europe
L'office européen de police (Europol) est inquiet: ces dernières années, le nombre de saisies d'armes imprimées en 3D a drastiquement augmenté en Europe. Une «menace» jugée très «présente».

«La menace posée par les armes imprimées en 3D est très présente sur le radar d'Europol», a déclaré Martin van der Meij, un haut responsable de l'office européen de police. En effet, l'office policier a constaté un «nombre croissant de ces armes à feu saisies dans le cadre d'enquêtes à travers l'Europe».

L’article