International
ukraine

L'Ukraine ressemble toujours plus à la Première guerre mondiale

Plus de 100 ans séparent ces images: Ukraine ou Première Guerre mondiale?

Plusieurs images prises en Ukraine au cours de ces derniers mois rappellent des clichés iconiques de la Grande Guerre.
18.12.2022, 11:5418.12.2022, 18:09
Plus de «International»

Les tranchées creusées dans la région de Bakhmout, théâtre depuis des mois d'une violente bataille entre les forces russes et ukrainiennes, sont désormais remplies de boue et de pluie. Il n'en fallait pas plus à de nombreux internautes pour dresser un parallèle avec la Première Guerre mondiale.

En effet, plusieurs images prises en Ukraine, au cours de ces derniers mois, rappellent des clichés iconiques de la Grande Guerre, avec son cortège d'arbres déchiquetés, de paysages ravagés par les cratères d'obus et de villages en ruine. Sélection.

Le no man's land dans les environs de Bakhmout, le 26 novembre 2022.
Le no man's land dans les environs de Bakhmout, le 26 novembre 2022.Image: Wikimedia Commons
Des soldats australiens traversent un paysage détruit en Belgique, octobre 1917.
Des soldats australiens traversent un paysage détruit en Belgique, octobre 1917.Image: Frank Hurley (Public Domain)

Une tranchée ukrainienne dans la région de Bakhmout, automne 2022.
Une tranchée ukrainienne dans la région de Bakhmout, automne 2022.Image: Wikimedia Commons
Une tranchée inondée dans les Flandres.
Une tranchée inondée dans les Flandres.Image: Public Domain

epa10252850 Destroyed church, which is part of Sviatohirsk Lavra, in the Bohorodychne village of Donetsk area, Ukraine, 19 October 2022 amid the Russian invasion. Bohorodychne village was captured by  ...
Une église détruite dans le village de Bohorodychne, dans la région de Donetsk, octobre 2022.Image: EPA
Ce qui reste d'une église à Ypres, 1916.
Ce qui reste d'une église à Ypres, 1916.Image: Imperial War Museum

FILE - A field is covered with craters left by the shelling close to Izium, Kharkiv region, Ukraine, on Sept. 13, 2022. A series of embarrassing military losses for Moscow in recent weeks has presente ...
Un champ couvert de cratères laissés par un bombardement près d'Izioum, septembre 2022.Image: sda
Un paysage criblé par les obus d'artillerie près de Quatre Rois, en Belgique, 1917.
Un paysage criblé par les obus d'artillerie près de Quatre Rois, en Belgique, 1917.Image: Imperial War Museum

A Ukrainian serviceman stands atop on destryed Russian tank in Chernihiv region, Ukraine, Friday April 8, 2022. (AP Photo/Evgeniy Maloletka)
Un char russe détruit dans la région de Tchernihiv, avril 2022.Image: AP
Un char détruit à Passchendaele, 1917.
Un char détruit à Passchendaele, 1917.Image: Public Domain

The gutted remains of a car in front of damaged trees following a battle between Russia and Ukrainian forces on the outskirts of Chernihiv, Ukraine, Friday, April 22, 2022. (AP Photo/Petros Giannakour ...
Le paysage après une bataille dans la banlieue de Tchernihiv, avril 2022.Image: AP
Paysage ravagé près de Courcelette, dans le nord de la France, mars 1917.
Paysage ravagé près de Courcelette, dans le nord de la France, mars 1917.Image: Imperial War Museum

Un blindé ukrainien avance péniblement dans la boue, décembre 2022.
Un blindé ukrainien avance péniblement dans la boue, décembre 2022.Image: Twitter
Un soldat britannique roule sur une route boueuse à Hamel, dans le nord de la France, janvier 1917.
Un soldat britannique roule sur une route boueuse à Hamel, dans le nord de la France, janvier 1917.Image: Imperial War Museum

Ce champ de bataille en Urkraine rappelle la Première Guerre mondiale 👇

Vidéo: watson
La guerre en Ukraine en images
1 / 18
La guerre en Ukraine en images
Un bâtiment en flammes après un bombardement russe, Kiev.
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«Je suis le seul que Poutine a menacé de mort à être encore en vie»
Cela fait trois ans que l'ex-président de la Géorgie, Mikheil Saakashvili, n'a pas vu le soleil. Depuis l'hôpital où il est détenu, il raconte ses plus de trente rencontres personnelles avec le chef du Kremlin et de comment le poutinisme peut être vaincu.

Mikheil Saakashvili est arrivé au pouvoir en Géorgie après avoir renversé le président Edouard Chevardnadze lors de la Révolution des Roses en 2003. Pendant sa présidence, il a introduit une série de réformes importantes en Géorgie et s'est éloigné de l'influence russe. Agé de 56 ans, il se trouve aujourd'hui en Géorgie où plusieurs procédures pénales ont été engagées contre lui et où son état de santé s'est tellement détérioré qu'il est désormais hospitalisé sous surveillance stricte.

L’article