ciel couvert
DE | FR
International
ukraine

Des soldats ukrainiens auraient commis des crimes de guerre

A Ukrainian soldier examines a destroyed military vehicle after recent battles in Irpin close to Kyiv, Ukraine, Friday, April 1, 2022. The more than month-old war has killed thousands and driven more  ...
image: keystone

Des soldats ukrainiens auraient commis des crimes de guerre

Une vidéo choquante circule sur les réseaux sociaux, mettant gravement en cause un groupe de soldats ukrainiens. Il est désormais clair que les images sont authentiques.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
08.04.2022, 08:4112.05.2023, 17:00
Plus de «International»
Un article de
t-online

Des soldats ukrainiens ont apparemment commis un crime de guerre près de Kiev: une vidéo montre le groupe en train de tuer un prisonnier russe par trois tirs ciblés. A proximité de l'homme, trois autres corps gisent sur la route, dont l'un a les mains liées. Le New York Times a désormais pu vérifier la vidéo apparue lundi et reconstituer ce qui s'est passé dans la localité de Dmytrivka.

Selon cette vidéo, les quatre morts sont des soldats russes qui sont tombés avec leur unité dans une embuscade ukrainienne le 30 mars. Ils sont reconnaissables à leur brassard blanc. L'attaque elle-même est également documentée par des images de drones et par le commandement de l'armée ukrainienne. Les quatre soldats russes se trouvent à proximité d'un véhicule de transport de troupes légèrement blindé de l'armée russe.

«Il est encore vivant. Regarde, il vit encore, il halète»

Dans la vidéo, on voit un soldat russe qui saigne abondamment et qui bouge sur la route. L'un des Ukrainiens dit: «Il est encore en vie. Regarde, il est encore vivant, il halète». Puis l'un des Ukrainiens tire deux fois sur le prisonnier qui est à terre. Alors que celui-ci bouge toujours, l'Ukrainien tire une troisième fois, le touchant apparemment mortellement. L'homme ligoté qui se trouve à quelques mètres de là semble lui aussi avoir été tué d'une balle placée dans la tête.

L'unité ukrainienne pourrait être la «Légion géorgienne», une unité de combattants géorgiens volontaires qui ont rejoint l'armée ukrainienne en 2014. C'est ce que suggère une vidéo publiée par l'agence de presse ukrainienne Unian après l'embuscade. Les déclarations des hommes dans la vidéo indiquent à leur tour que certains d'entre eux sont originaires du lotissement voisin de Belgravia, selon le New York Times. Le gouvernement ukrainien ne s'est pas encore exprimé sur ces accusations.

Sources:

Dimitri Peskov, porte-parole de la Russie invité sur LCI avec Rochebin
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Glauque»: une escort-girl raconte la soirée chez Palmade avant l'accident
«Cette nuit-là, on ne savait plus trop ce qu'on faisait, Pierre partait vraiment en live.» Andréa, une jeune femme engagée par Pierre Palmade pour «se défoncer et participer à des jeux sexuels», décrit chez Hanouna l'ambiance qui régnait chez le comédien, avant qu'il n'emboutisse une voiture de plein fouet.

«Je l'ai échappé belle, mais ça ne m'a pas étonnée.» Une fois de retour chez elle, Andréa, une escort-girl engagée par Pierre Palmade pour «se droguer et participer à des jeux sexuels», apprendra que le comédien a provoqué un terrible accident. Les deux jours qui ont précédé la collision, la jeune femme les aurait passés aux côtés de celui qui risque désormais entre cinq et dix ans de prison. Au total, quarante-huit heures de défonce et de sexe, si l'on en croit son témoignage, sur le plateau de l'émission Face à Hanouna, dimanche soir.

L’article