ciel couvert
DE | FR
International
ukraine

Canada: Anthony Rota démissionne après le scandale nazi au parlement

Après le scandale nazi au Canada, une tête tombe au gouvernement

TIRANA, ALBANIA - OCTOBER 12: Speaker of the House of Commons of Canada Anthony Rota and Speaker of the Albanian Parliament Lindita Nikolla (not seen) meet during an official visit to Tirana, Albania  ...
Le président de la Chambre des communes du Canada, Anthony Rota, a annoncé sa démission ce mardi. Image: Anadolu
Les têtes commencent à tomber, après le scandale provoqué par l'hommage rendu à un vétéran ukrainien ayant combattu avec les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, lors de la visite du président Volodymyr Zelensky.
26.09.2023, 22:4027.09.2023, 09:55
Plus de «International»

C'est le président de la Chambre des communes du Canada qui a annoncé mardi sa démission: «C'est avec le cœur lourd que je me lève pour informer les membres de ma démission en tant que président de la Chambre des communes», a déclaré Anthony Rota devant le parlement, parlant de «ses profonds regrets pour son erreur».

Pour mémoire, ce dernier avait fait applaudir vendredi Yaroslav Hunka, un immigrant ukrainien âgé de 98 ans, qu'il a présenté comme «un vétéran ukraino-canadien de la Seconde Guerre mondiale qui s'est battu pour l'indépendance de l'Ukraine contre les Russes». Un véritable «héros ukrainien et un héros canadien».

Tout avait pourtant bien commencé entre Volodymyr Zelensky et Anthony Rota, lors de la visite du président ukrainien au Canada.
Tout avait pourtant bien commencé entre Volodymyr Zelensky et Anthony Rota, lors de la visite du président ukrainien au Canada.

Or, l'association de défense de la communauté juive au Canada, les Amis du Centre Simon Wiesenthal (FSWC) a vite relevé que l'invité avait «servi dans la 14e division Waffen Grenadier de la SS, une unité militaire nazie dont les crimes contre l'humanité pendant l'Holocauste sont bien documentés.»

Anthony Rota avait déjà présenté ses excuses dimanche alors qu'il avait pris l'initiative de convier au Parlement Yaroslav Hunka qui provenait de la même circonscription que lui. (mbr/ats)

La catastrophe du barrage Kakhovka en images
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
L'Ukraine mène l'une de ses plus importantes batailles
Volodymyr Zelensky s'est vu obligé de s'attaquer au problème de la corruption, notamment parce qu'il s'agissait de l'une des exigences pour adhérer à l'Union européenne. Il a par exemple instauré une «loi anti-oligarques».

Le 7 novembre 2023, la Commission européenne a officiellement recommandé l'ouverture des négociations avec l'Ukraine et la Moldavie en vue de leur adhésion à l'Union. Parmi les sept exigences que l'UE avait demandé à l'Ukraine de remplir pour accéder à ces négociations, la lutte contre la corruption tenait une place prépondérante.

L’article