DE | FR
Roman Abramovitch.
Roman Abramovitch.Bild: keystone

Un célèbre oligarque russe souffrirait de symptômes d'empoisonnement

L'oligarque russe Roman Abramovitch, actif dans les négociations entre Kiev et Moscou, aurait été empoisonné, de même que d'autres homologues ukrainiens. Explications.
28.03.2022, 18:4229.03.2022, 12:45

Roman Abramovitch et les négociateurs de paix ukrainiens souffriraient des symptômes d'une intoxication présumée. C'est ce que rapporte le Wall Street Journal ce lundi.

Les symptômes seraient apparus après une réunion à Kiev qui s'est tenue le 3 mars. Abramovitch, le célèbre propriétaire du club de foot anglais Chelsea et deux représentants ukrainiens de haut rang, qui ont mené des pourparlers de paix ensemble, se sont plaints de curieux symptômes. Lesquels? Voici: des yeux rouges, de larmoiements continus et douloureux et de desquamation de la peau du visage et des mains.

Abramovitch et les négociateurs ukrainiens ont rendu responsables de l'attaque présumée les tenants de la ligne dure de Moscou. Autrement dit, ceux qui ne veulent pas que la guerre se termine maintenant. Entre-temps, l'état de santé des personnes concernées s'est amélioré et leur vie n'est pas en danger, écrit encore le Wall Street Journal.

Les experts occidentaux qui ont enquêté sur l'incident ont déclaré qu'il était difficile de déterminer si les symptômes avaient été causés par un agent chimique ou biologique ou par une sorte d'attaque par rayonnement électromagnétique.

Qui est Roman Abramovtich, au fait?
Il est considéré comme l'une des personnes les plus riches du monde. Sa fortune a été estimée récemment par le magazine américain Forbes à 7,2 milliards de dollars américains (environ 7 milliards de francs). Outre le vainqueur de la Ligue des champions, le FC Chelsea, l'homme de 55 ans possède également l'un des plus grands yachts de luxe du monde.

Depuis le 24 février et l'invasion russe, Abramovitch est impliqué dans les négociations de paix, peut-on lire dans le Wall Street Journal. Il fait ainsi la navette entre Lviv, Moscou et Kiev.

Le Kremlin a déjà été accusé d'empoisonnement dans des cas précédents. En 2018, les services secrets russes auraient mené une attaque à l'agent neurotoxique contre Sergueï Skripal. Le critique du Kremlin Alexeï Navalny a lui aussi échappé de peu à un empoisonnement. (jah/cma)

Un Ukrainien découvre une roquette dans sa cuisine

Plus d'interviews en lien avec l'Ukraine:

Interviews TV absurdes d'officiels russes: «C'est de la manipulation»

Link zum Artikel

«Zelensky fait de sa communication un show au service de sa cause»

Link zum Artikel

La Russie veut cyberattaquer la Suisse: faut-il s'inquiéter?

Link zum Artikel

«La grande crainte, maintenant, c'est celle d'une attaque chimique»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine et Loukachenko se sont rencontrés et ils ont parlé argent et guerre
Des images du Kremlin montrent les présidents russe et biélorusse ensemble à Sotchi. Des questions de sécurité auraient notamment été abordées.

Selon des sources russes, le président Vladimir Poutine a rencontré, ce lundi, à Sotchi, le dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko. Le service de presse du Kremlin a publié des images montrant les deux chefs d'Etat ensemble. D'après l'agence d'Etat Ria Novosti, Poutine a déclaré qu'il avait été question de sécurité concernant les deux pays.

L’article