DE | FR

Viktor Orban promet un référendum sur la loi anti LGBT+

epa09330808 Hungarian Prime Minister Viktor Orban looks at photographers during a meeting with Serbian President Vucic in Belgrade, Serbia, 08 July 2021. Orban is on an official visit to Serbia. EPA/ANDREJ CUKIC

Viktor Orban n'a pas avancé de date pour la tenue de ce référendum anti LGBT+. Image: EPA

L'homme d'Etat hongrois a annoncé le lancement d'un référendum au sujet de ce qu'il appelle «La protection des mineurs». Une loi jugée homophobe par l'UE qui a déjà lancé une procédure d'infraction.



Viktor Orban a annoncé mercredi 21 juillet la tenue prochaine d'un référendum en Hongrie et demandé le soutien des électeurs sur la loi anti-LGBT+. Une annonce qui intervient après le lancement par la Commission européenne d'une procédure d'infraction contre Budapest.

«Bruxelles a clairement attaqué la Hongrie ces dernières semaines concernant la loi» qui interdit la «promotion» de l'homosexualité auprès des mineurs, a déclaré le Premier ministre dans une vidéo mise en ligne sur sa page Facebook.

La vidéo en question

5 questions posées aux Hongrois

Il a ensuite énuméré cinq questions, demandant aux Hongrois s'ils acceptent notamment que:

Viktor Orban n'a pas avancé de date pour la tenue de ce référendum. Il a demandé aux Hongrois de répondre «non» à toutes les questions, présentées comme des exigences que l'Union européenne veut imposer à son pays.

Bras-de-fer juridique entre Bruxelles et Budapest

L'annonce de ce référendum s'inscrit dans le cadre d'un bras-de-fer juridique entre Bruxelles et Budapest sur une loi de protection des mineurs, adoptée le 15 juin. Celle-ci interdit notamment l'évocation de l'homosexualité et du changement de sexe auprès des mineurs.

L'exécutif européen, qui juge cette loi discriminatoire à l'encontre des personnes LGBT+, a lancé une procédure d'infraction contre la Hongrie, qui peut mener à la saisine de la Cour de justice de l'UE, puis à des sanctions financières.

Depuis le retour au pouvoir du souverainiste Viktor Orban en 2010, la Cour de justice européenne et la Cour européenne des droits de l'Homme ont régulièrement condamné la Hongrie pour des réformes visant la justice, les médias, les réfugiés, les ONG, les universités ou les minorités.

Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous

1 / 9
Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Talk: Yona, 21 ans, femme transgenre

Plus d'articles sur la communauté LGBTQIA+

Privée de stade arc-en-ciel, Munich va se pavoiser aux couleurs LGBT

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le mois des fiertés LGBTQ commence aujourd'hui

Link zum Artikel

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

Link zum Artikel

Deux femmes transgenres condamnées pour «tentative d'homosexualité»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'efficacité des vaccins face au variant Delta confirmée

Les responsables politiques et sanitaires ne cessent de le répéter: face au variant Delta, les vaccins restent efficaces. Et c'est tout à fait le cas, à en croire une récente étude, mais sous certaines conditions.

Depuis le début de la pandémie, les études scientifiques sur le coronavirus se succèdent. Le plus souvent, elles dressent un constat anxiogène, pour ne pas dire apocalyptique.

Pourtant, des recherches aux résultats plus «optimistes» existent. C'est le cas d'une étude parue ce mercredi dans le New England Journal of Medecine. Le sujet? L'efficacité des vaccins contre le variant Delta. Les conclusions? «Historiques», à en croire le ministre de la santé anglais.

Financée par Public Health England, …

Lire l’article
Link zum Artikel