DE | FR
Si les détails sont encore en cours d'élaboration au niveau de l'UE, certains pays sont sur le point de prendre des mesures très concrètes en faveur de l'ouverture.

Bien que les détails soient encore en cours d'élaboration au niveau de l'Union européenne, certains pays sont sur le point de prendre des mesures très concrètes en faveur de la réouverture générale. Image: Keystone

Ouvert, fermé avec ou sans certif', quelles règles chez nos voisins européens?

A l'échelle de l'Union européenne, la phase de test du passeport vaccinal numérique va bientôt commencer. Certains pays ont déjà fait le pas. Voici une vue d'ensemble.

Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story

remo hess, christoph reichmuth, stefan brändle, ralph schulze, stefan schocher und niels anner / ch media



Avec le printemps vient l'espoir qu'une sorte de normalité revienne bientôt: beaucoup de choses se passent actuellement en Europe en ce qui concerne le passeport vaccinal. Les Etats membres discutent encore des détails avec le Parlement européen. Mais bientôt, la première version d'essai du passeport de vaccination numérique, à l'échelle de l'UE, sera mise en ligne.

Dans quelques jours, la plateforme sera installée et testée dans un centre de données au Luxembourg. A partir de juin, les 30 pays-membres seront connectés au système, y compris la Suisse. Dans l'idéal, le passeport de vaccination garantira bientôt des voyages sans obstacles pour ceux qui ont été vaccinés, testés et guéris. Une version imprimable sera également disponible.

Si les détails sont encore en cours d'élaboration au niveau de l'Union européenne, certains pays sont sur le point de prendre des mesures concrètes en faveur de la réouverture. L'Espagne, où les bars, les restaurants et les hôtels sont à nouveau ouverts et heureux d'accueillir des clients internationaux, montre la voie.

Des scènes, comme celles visibles sur la péninsule ibérique, risquent de réapparaître bientôt dans le reste de l'Europe. Voici une vue d'ensemble des différents pays:

L'Allemagne laisse à nouveau les personnes vaccinées faire la fête

People skateboard in the Theresienwiese' area where the 'Oktoberfest' beer festival is held, in front of the St. Pauls church in Munich, Germany, Monday, May 3, 2021. The world's largest beer festival 'Oktoberfest' was cancelled last year due to the coronavirus outbreak. (AP Photo/Matthias Schrader)

Pas d'Oktoberfest (la fête de la bière, qui a habituellement lieu chaque année), mais bientôt à nouveau de la bière en terrasse: la Bavière ouvre ses portes. Image: sda

Les perspectives du secteur de la restauration n'ont jamais été aussi bonnes qu'aujourd'hui. En Bavière, les terrasses des restaurants seront autorisées à ouvrir dès la semaine prochaine et, dans tout le pays, les hôtels devraient accueillir leurs premiers clients à la fin du mois. Seules les discothèques devront attendre l'automne pour rouvrir. Une obligation de quarantaine de cinq jours continue de s'appliquer aux personnes entrant dans le pays, venant de Suisse - mais cette règle pourrait également être levée prochainement.

En ce qui concerne les «privilèges liés à la vaccination», l'Allemagne osera probablement une expérience dès la semaine prochaine. Les personnes vaccinées et rétablies pourront aller dans les magasins de vêtements, les zoos et les musées sans être munis d'une attestation. Le couvre-feu, actuellement entre 22h et 5h du matin, ainsi que les interdictions strictes de contact, ne leur seraient plus applicables. D'un point de vue politique, la coalition actuellement au pouvoir devrait lever les restrictions en question, dès ce week-end.

Les Français ne veulent pas de privilèges liés à la vaccination

Les Français peuvent aussi espérer de jours meilleurs. Le président Emmanuel Macron a présenté un plan de réouverture. Les musées, les cinémas et les théâtres doivent rouvrir le 19 mai, les restaurants le 9 juin. À partir de ce moment-là, les touristes internationaux seront également de nouveau les bienvenus. Des hôtels sont déjà ouverts en France. Les discothèques resteront, toutefois, fermées jusqu'à nouvel ordre.

Contrairement aux Allemands, les Français sont toutefois sceptiques quant à la délivrance de certificats de vaccination. Jusqu'à présent, les personnes vaccinées n'ont pas été mieux traitées en France. De tels privilèges sont mal vus dans le pays de l'égalité et de la fraternité. Toutefois, Emmanuel Macron souhaite rendre le passeport obligatoire pour se rendre dans les stades de foot et peut-être même pour voyager en avion.

Les plages d'Italie seront bientôt à nouveau peuplées de monde

A waiter works in St. Mark's Square  in Venice, northern Italy, Saturday, May 1, 2021. Italy is gradually reopening after six months of rotating virus closures allowing outdoor dining. (Filippo Ciappi/LaPresse via AP)

En Italie, la bataille pour la meilleure table sur la piazza va bientôt reprendre. Image: sda

L'Italie continue d'adhérer à son système de «feux de circulation». Dans les zones jaunes (celles où le nombre d'infections est le plus faible), les piscines et les plages ouvriront le 15 mai e, le 1er juin les restaurants pourront à nouveau servir leurs clients à l'intérieur. A la mi-mai, l'obligation de quarantaine pour les personnes arrivant d'Europe (5 jours) pourrait également être levée. L'Italie attend le certificat de vaccination pour le moment. Seules les régions du Tyrol du Sud (certificats de vaccination déjà introduits) et du Latium (certificats écrits pour les personnes vaccinées) vont de l'avant.

L'Autriche fait revivre la culture

L'Autriche rouvrira ses portes le 19 mai. La gastronomie et l'hôtellerie seront également ouvertes aux hôtes étrangers et les manifestations culturelles seront à nouveau possibles. Parallèlement à l'ouverture, les règles de quarantaine doivent être assouplies. Les certificats de vaccination, la preuve de guérison ou un test négatif joueront généralement un rôle central dans la vie quotidienne. A quoi ressemblera exactement ce passeport vaccinal n'est pas encore tout à fait clair.

Le Danemark autorise les événements avec 2000 visiteurs

epa09149087 A clothing store opens at the shopping mall Aalborg Storcenter in Aalborg, Denmark, 21 April 2021. Depending on the size the malls have to provide space between eight to ten square meters per customer.  EPA/HENNING BAGGER  DENMARK OUT

Les magasins danois sont à nouveau ouverts. Image: sda

Contrairement à sa voisine, la Suède, où il n'y a pas de calendrier d'ouverture en raison du nombre élevé de personnes testées positives, le Danemark va de l'avant avec sa réouverture. Depuis le début du mois d'avril, une nouvelle étape d'ouverture a lieu toutes les deux semaines. Cette semaine, les sports en salle, le fitness ainsi que les réunions culturelles, avec un maximum de 2000 spectateurs tous assis, seront à nouveau autorisés.

À l'exception des écoles et des magasins, un laissez-passer est nécessaire pour accéder à tous les lieux publics. La vie quotidienne étant difficilement gérable sans un laissez-passer, une grande partie de la population se fait désormais tester une ou deux fois par semaine. Les personnes vaccinées ont récemment obtenu des privilèges pour entrer dans le pays. Les tests et la quarantaine ne sont pas obligatoires pour eux. Les touristes vaccinés sont les bienvenus.

Adapté de l'allemand par jch, le sujet original ici.

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Que pensez-vous des jeunes qui grognent contre les restrictions?

Plus d'articles sur le vaccin et le Covid

Les 5 questions que pose le vaccin testé sur les enfants

Link zum Artikel

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Link zum Artikel

Un «super vaccin» suisse pour sauver le monde du Covid-19

Link zum Artikel

Jeunes et vaccin: «Ce n'est pas correct qu'on soit toujours les derniers!»

Link zum Artikel

La Hongrie sur le point d'interdire la «promotion» de l'homosexualité

Le Parlement hongrois annonce, jeudi, vouloir voter en faveur d'une loi punissant tout acte de propagande homosexuelle destinée aux plus jeunes.

Le parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban a déposé, jeudi, des amendements législatifs visant à interdire la «promotion» de l'homosexualité ou du changement de sexe auprès des mineurs, selon un texte publié sur le site du Parlement.

Les amendements en question s'inscrivent dans le cadre d'un arsenal de mesures contre la pédophilie. Parmi celles-ci, figure la création d'une base de données accessible au public des personnes condamnées, ou encore leur bannissement de certaines professions.

Lire l’article
Link zum Artikel