DE | FR

Pfizer pour les enfants de 12 ans? Les Etats-Unis valident

Washington grâce a une procédure accélérée devrait permettre l'injection dès la semaine prochaine, alors que la vaccination des adultes plafonne après avoir battu des records.



Bild

Les Etats-Unis devraient autoriser le vaccin de Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 pour les enfants âgés de 12 ans et plus à partir de la semaine prochaine, ont rapporté lundi des médias américains. Pfizer a demandé une autorisation d'utilisation d'urgence.

«L'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) devra modifier sa réglementation sur l'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin, mais le processus devrait être simple.»

Rapporte CNN

Le vaccin Pfizer est actuellement autorisé pour les 16 ans et plus aux Etats-Unis. L'extension de la vaccination aux adolescents pourrait ouvrir la campagne de vaccination américaine à des millions de personnes supplémentaires.

Vacciner les enfants? Les avis sont partagés 👇

La vaccination plafonne

Selon les données officielles américaines, le taux de vaccination a atteint son pic autour du 11 avril outre-Atlantique. Bien que 55% des adultes aient désormais reçu une ou plusieurs doses, le chemin à parcourir pour atteindre l'immunité collective est encore long.

En effet, un nouveau défi se pose aujourd'hui: vacciner l'autre moitié, qui hésite encore. Parmi les électeurs républicains, 29% déclarent qu'ils ne se feront jamais vacciner, contre 5% des démocrates et 9% des indépendants, selon une enquête récente de la Kaiser Family Foundation. (ats/jah)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Péril Jeune Laslo

Plus d'articles sur le vaccin et le Covid

Les 5 questions que pose le vaccin testé sur les enfants

Link zum Artikel

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Link zum Artikel

Un «super vaccin» suisse pour sauver le monde du Covid-19

Link zum Artikel

Jeunes et vaccin: «Ce n'est pas correct qu'on soit toujours les derniers!»

Link zum Artikel

Une première prise de température avant un sommet Poutine/Biden

Les chefs de la diplomatie des deux puissances rivales se retrouvent mercredi en Islande pour préparer le sommet prévu en juin entre Joe Biden et Vladimir Poutine.

Les déclarations qui ont précédé le face-à-face ne présagent pas vraiment de la «désescalade» que Washington et Moscou disent vouloir, au moment où leurs relations sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide.

D'un côté, le secrétaire d'État américain Antony Blinken qui souhaite faire de l'Arctique un défi géopolitique sur les enjeux climatiques. De l'autre, son homologue russe Sergueï Lavrov qui a fait monter la tension avec des propos tonitruants. «Il est clair pour tout le …

Lire l’article
Link zum Artikel