DE | FR

Astrazeneca peine à fournir son vaccin-Covid à une Europe en colère

Britain's Prime Minister Boris Johnson holds a vial of the Oxford/Astra Zeneca Covid-19 vaccine at a vaccination centre in Cwmbran, south Wales, Wednesday Feb. 17, 2021. (Geoff Caddick/Pool via AP)

Bruxelles accuse implicitement Astrazeneca de réserver un traitement préférentiel au Royaume-Uni au détriment de l'UE. Image: sda

Le géant pharmaceutique a annoncé, mardi, qu'il ne pourrait fabriquer dans l'Union européenne que la moitié des 400 millions de vaccins qu'il doit lui fournir au deuxième semestre. La tension monte.



Le géant pharmaceutique Astrazeneca devait fournir 400 millions de dose en tout à l'Union européenne (UE). Or, l'entreprise britannique a annoncé, mardi, qu'il ne pourrait fabriquer, dans l'UE, que la moitié des doses qu'il doit lui fournir au deuxième semestre. Dans un contexte déjà pas simple, avec la sortie du Royaume-Uni de l'UE, la situation sur le front du vaccin a tendu un peu plus les relations entre les deux partenaires.

Astrazeneca assure qu'elle «travaille à augmenter la productivité dans sa chaîne logistique dans l'UE». L'entreprise va utiliser «sa capacité mondiale afin d'assurer la livraison de 180 millions de doses à l'UE au second semestre», a déclaré un porte-parole du groupe britannico-suédois.

«Environ la moitié du volume attendu doit provenir de la chaîne logistique dans l'UE» et le reste proviendra du réseau international de la firme, a précisé l'entreprise.

Bild

«Attendez votre tour! L'UE égoïste veut nos vaccins», la Une du quotidien britannique Daily Express, le 28 janvier 2021, illustre les tensions entre les britanniques et les Européens autour du vaccin Astrazeneca.

L'affaire a aussi causé une tension diplomatique avec le Royaume-Uni, qui a définitivement quitté le bloc européen, Bruxelles accusant implicitement Astrazeneca de réserver un traitement préférentiel au Royaume-Uni au détriment de l'UE.

Le gouvernement britannique a immunisé des millions de personnes avec le vaccin Astrazeneca à partir de la fin de 2020. Mais la compagnie n'a commencé à livrer l'UE qu'au début de février 2021, après que le régulateur européen des médicaments a pris son temps pour recommander son utilisation. (ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

«Berset était obligé de lâcher un peu de lest»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'Europe en pleine «stupide guerre des vaccins»

L’Union européenne est plongée dans un marasme d’exportations de vaccins, dont elle va tenter de se sortir, lors d’un Conseil de deux jours, auquel Joe Biden a été convié. Le but: installer un mécanisme de contrôle qui mettrait tout le monde (ou presque) d’accord.

Le contrôle accru des exportations de vaccins hors de l'UE est, jeudi, au centre des discussions des dirigeants européens. Ils sont partagés sur la question, mais unis dans la volonté d'accélérer leurs campagnes face à la troisième vague de la pandémie. Joe Biden les rejoindra dans leur visioconférence.

La réunion se tient dans un contexte politique tendu. Critiquée pour sa naïveté, l'UE a décidé de muscler son jeu, notamment face au Royaume-Uni, qui a gardé les vaccins produits sur son …

Lire l’article
Link zum Artikel