DE | FR
Vidéo

Meurtre d'un civil: ce qu'on sait du «crime de guerre» filmé par un drone

Ce 7 mars 2022, un drone civil ukrainien a filmé une route près de Kiev. Les images montrent un civil avec les mains en l'air se faire abattre vraisemblablement par un militaire russe.
18.03.2022, 12:0018.03.2022, 12:24
Suivez-moi
Suivez-moi

La vidéo est choquante. Elle montre un civil abattu par un soldat vraisemblablement russe. Cet extrait vidéo, analysé et diffusé par la télévision allemande ZDF a valeur de document.

Vidéo: watson

Qu'est-ce que montre cette vidéo?

Nous sommes le 7 mars 2022, en début d'après-midi. Un drone de surveillance ukrainien filme la voie rapide E40 à quelques kilomètres à l'ouest de Kiev. Il est 14h16.

Le drone filme plusieurs voitures qui circulent. Elles se dirigent vers le centre de Kiev. Les premiers conducteurs ont peut-être remarqué le char russe et font demi-tour. Mais une d'entre elles, gris argent, passe devant puis ralentit et s'arrête.

Le conducteur sort les mains en l'air, mais il est abattu et tombe derrière la voiture. Tout pointe les soldats russes qui courent depuis leurs positions vers la scène du crime. Des Russes? C'est vraisemblable, car ils peuvent être identifiés comme tels par leurs bandes blanches, communément utilisées pour distinguer les amis des ennemis en Ukraine.

Est-ce un crime de guerre?

Oui. Tirer sur des civils – a fortiori sur des personnes qui se sont manifestement rendues – est interdit. C'est un crime au sens du Code pénal international. S'il s'agit bel et bien de militaires russes.

Cette vidéo est-elle crédible?

La télévision ZDF a obtenu ces images d'une source anonyme en Ukraine. Il s'agit de deux clips individuels, l'un de deux minutes, l'autre de presque quatre minutes.

Les images sont-elles authentiques? Après tout, la vérité est compliquée à débusquer dans le conflit qui oppose l'Ukraine à la Russie. En effet, toutes les parties impliquées utilisent la propagande à leurs propres fins. Les images peuvent, dans ce contexte, être une arme.

Pour vérifier la véracité des images, ZDF a parlé au pilote du drone, caché dans un sous-sol de la capitale ukrainienne. Le média connaît les noms et prénoms de cette personne. Le drone employé est un modèle civil de modèle Mavic III (il ressemble à ça👇).

source: DR

La mission de Zanoza – c'est ainsi que se fait appeler le pilote – avait pour objectif d'observer les positions russes sur l'autoroute E40.

ZDF a vérifié les enregistrements vidéo sur place. Ils contiennent un horodatage. Les enquêteurs de la chaîne ont comparé l'emplacement avec les cartes: Sadova Vulytsya, 2, Mriia, Kyivs'ka oblast, 08112 (ici👇).

La station-service, la forêt adjacente, une maison au bord de la route, tout correspond. Le fait que les forces russes bombardaient à l'époque la ville d'Iprin, dans la banlieue de Kiev, toute proche, n'est pas non plus un secret.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ça vous gratte? Voici comment reconnaître la variole du singe
Vous avez mal à la tête et vous avez de la fièvre? Est-ce que cela pourrait être la variole du singe? Répondez à nos questions pour le savoir.

Une éruption cutanée peut être causée par de nombreux facteurs, y compris (mais très rarement) le virus de la variole du singe. Comment reconnaître le virus et quels sont les symptômes à vérifier? Voici les réponses.

L’article