en partie ensoleillé
DE | FR
International
Vidéo

Un avion volant trop bas frôle des vacanciers en Grèce

Vidéo: watson

Cet avion a volé un peu trop près du sol avant d'atterrir

L'aéroport de l'île grecque de Skiathos est connu pour sa piste proche d'une plage que les avions doivent frôler avant de toucher le sol.
13.08.2022, 12:0113.08.2022, 12:15
Sainath Bovay
Suivez-moi
Plus de «International»

Si vous avez toujours rêvé de vacances balnéaires avec du sable chaud, une eau azure et la douce brise provoquée par un avion à réaction qui passe à 30 centimètres de vos cheveux, alors l'île grecque de Skiathos dans les Cyclades est la destination idéale.

La piste d'atterrissage de l'île, construite à quelques mètres de la mer, est devenue un attrait pour les touristes en quête de sensations fortes qui se regroupent sur la plage, tentant de capturer des atterrissages spectaculaires.

Un Airbus de la compagnie Wizz Air aura donné quelques sueurs froides aux badauds présents. En effet, l'avion à réaction a franchi de peu la clôture du périmètre de l'aéroport. ll était d'ailleurs si bas que le soulèvement de poussière et de sable provoqué par le souffle de l'avion a ébouriffé les spectateurs.

La raison de ces approches aussi basses est due à la piste relativement courte et à la chaleur du tarmac qui obligent les pilotes à maximiser la distance de freinage.

Vidéo: watson

Ces trucs drôles que vous pourriez croiser à l'aéroport

1 / 25
Ces trucs drôles que vous pourriez croiser à l'aéroport
partager sur Facebookpartager sur X
Un A380 atterrit à Brisbane avec un trou dans la carlingue
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Macron a fait une promesse qu'il ne peut pas tenir
Depuis le début de l'année, les Français se ruent sur les offres de leasing fortement subventionnées pour les voitures électriques. Pris de court, le gouvernement tente de les ralentir.

C'était une promesse de campagne du président Emmanuel Macron: rendre les voitures électriques accessibles aux personnes à faibles revenus. Ceux qui gagnent moins de 15'400 euros par an — ce qui est le cas de 15% de la population active en France — doivent avoir la possibilité de louer un tel véhicule pour 100 euros par mois.

L’article