International
Viol

France: Magnétiseur condamné à 15 ans de prison pour 16 viols

Un magnétiseur condamné à 15 ans de prison pour avoir violé 16 femmes

Procès à Fribourg: un magnétiseur abuse de sept Romandes
Image: Shutterstock
Ancien chauffeur routier à la retraite, le septuagénaire était devenu magnétiseur bénévole à son domicile de Tonnay-Boutonne, près de Rochefort (ouest).
20.09.2022, 06:1320.09.2022, 17:18
Plus de «International»

Un magnétiseur de l'ouest de la France, en Charente-Maritime, accusé de viols et d'agressions sexuelles par 16 femmes, a été condamné lundi à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Dordogne.

Cette peine qui correspond au maximum encouru, est assortie d'un suivi socio-judiciaire de dix ans, a précisé à l'Agence France-presse (AFP) l'avocat d'une des victimes.

Joël Merland, 76 ans, a été déclaré coupable de l'ensemble des faits qui lui étaient reprochés: viols, tentatives de viols et/ou agressions sexuelles sur seize femmes.

C'est dans sa salle à manger, où les séances avaient lieu, qu'il a commis entre 2012 et 2020 les actes pour lesquels il a été condamné, profitant de son activité pour abuser de ses patientes.

L'avocate générale avait requis lundi une peine de 10 à 12 ans de prison. (ats/jch)

Alain Chabat se moque du roi Charles III
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le procureur de la CPI réclame un mandat d’arrêt contre Netanyahou
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé des mandats d'arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et son ministre des Affaires étrangères, accusés notamment «d’affamer délibérément des civils» et d’«extermination et/ou meurtre» dans la bande de Gaza. Des dirigeants du Hamas sont également visés.

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a demandé lundi des mandats d'arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, son ministre des Affaires étrangères, Yoav Gallant, ainsi que trois responsables du Hamas, pour des crimes de guerre et crimes contre l'humanité présumés commis dans la bande de Gaza.

L’article