DE | FR

Envie de vous évader? Voici les 7 nouveaux sites inscrits à l'Unesco

Sept nouveaux sites ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco ce lundi. Et autant vous dire qu'ils font rêver. Dans le temps ou dans le monde, petite escapade en photos.
26.07.2021, 22:5927.07.2021, 17:56
Suivez-moi

Les îles japonaises d'Amami, Tokunoshima, Okinawa et Iriomote

Couvrant 42 698ha de forêts pluviales subtropicales sur quatre îles d’un archipel situé au sud-ouest du Japon, ce site forme un arc à la limite entre la mer de Chine orientale et la mer des Philippines. L’homme est totalement absent du lieu, lequel présente une grande valeur pour la biodiversité.

Le fleuve Nakama, à Okinawa
Le fleuve Nakama, à OkinawaMOEJ

Les zones humides
de Getbol (Corée)

Situé sur le littoral oriental de la mer Jaune, sur les côtes sud-ouest et sud de la République de Corée, ce site présente une combinaison complexe de conditions géologiques, océanographiques et climatologiques qui ont favorisé le développement de systèmes sédimentaires côtiers divers.

La baie de Suncheonman
La baie de SuncheonmanImage: © World Heritage Promotion Team of Korean Tidal Flat

Le complexe des forêts
de Kaeng Krachan (Thaïlande)

Situées le long de la partie thaïlandaise de la chaîne Tenasserim, un ensemble de montagnes de granite et de calcaire, les forêts de Kaeng Krachan sont un lieu de croisement de la faune et de la flore qui abrite une riche biodiversité.

La cascade Pha Nam Yod en pleine forêt tropicale
La cascade Pha Nam Yod en pleine forêt tropicaleImage: Shutterstock

Les forêts pluviales
de Colchide (Géorgie)

Bordant le littoral oriental tempéré chaud et extrêmement humide de la mer Noire, ce site constitue l’habitat de 19 espèces animales menacées, notamment l’esturgeon, et en particulier l’esturgeon du Danube, en danger critique. Il s’agit également d’une étape clé dans la migration de nombreux oiseaux menacés au plan mondial.

Image: Agency of Protected Areas

Les lignes d’eau de défense hollandaises

Ce système de défense militaire unique, basé sur des installations hydrauliques et une série de fortifications et de postes militaires s’étend sur une zone de 85km. Il est le seul exemple de fortification basée sur le principe de la maîtrise des eaux.

Image: New Dutch Waterline

Le tell d’Arslantepe (Turquie)

En archéologie, un tell est un monticule anciennement occupé par les hommes. Celui d'Arslantepe mesure 30 mètres de haut et les données archéologiques témoignent de son occupation depuis au moins le 6e millénaire avant notre ère jusqu’à la fin de la période romaine.

Image: © MAIAO

Les colonies de bienfaisance (BE/PB)

Ce site témoigne d’une expérience de réforme sociale menée au 19e siècle en Belgique et aux Pays-Bas, qui visait à réduire la pauvreté urbaine en établissant des colonies agricoles dans des endroits reculés. Celles-ci ne rapportant pas assez, La Société de Bienfaisance chercha d’autres sources de revenus. Elle passa des contrats avec l’Etat pour accueillir des orphelins, des mendiants et des vagabonds. Au plus fort de leur activité, plus de 15 000 personnes vivaient dans ces colonies.

Image: © RCE

Les Jeux olympiques de Tokyo en images

1 / 28
Les Jeux olympiques de Tokyo, en images
source: keystone / keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Loan, 20 ans est sportif d'élite avec un covid long.Témoignage.

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ivres, ces nouveaux soldats russes partent à la guerre
Des images de troupes russes nouvellement enrôlées, qui paraissent ivres, ont été partagées sur les réseaux sociaux et témoignent du chaos provoqué par l’appel de Vladimir Poutine.

Tout ne semble pas aller pour le mieux avec la mobilisation partielle en Russie. Le 21 septembre dernier, Vladimir Poutine demandait la mobilisation partielle de 300 000 réservistes pour relancer l’invasion de l’Ukraine, mais les incidents se multiplient dans les centres de recrutement militaires.

L’article