International
Washington

Shutdown: le congrès américain vote pour l'éviter à tout prix

Le congrès américain repousse une nouvelle paralysie de l'Etat

FILE - People walk up the steps even though the National Archives is closed with the partial government shutdown, Dec. 22, 2018 in Washington. While the Archives safeguards precious national documents ...
En 2018, même le bâtiment abritant les archives nationales américaines avait été fermé à la suite du shutdown.Image: sda
Le «shutdown» de l'hiver 2018, le plus long en date, avait notamment affecté le contrôle des bagages dans les aéroports.
15.12.2022, 05:1615.12.2022, 07:08
Plus de «International»

La chambre des représentants américaine a adopté mercredi un texte prévoyant le financement des services fédéraux jusqu'au 23 décembre. Elle a ainsi repoussé d'une semaine le spectre d'une paralysie de l'Etat fédéral, le fameux «shutdown».

Accepté par 224 voix, dont celles de neuf républicains, contre 201, le texte se dirige désormais vers le Sénat. Il y a urgence: le congrès a jusqu'à vendredi soir minuit pour adopter une nouvelle loi des finances, sans quoi tous les financements des services fédéraux seront soudainement coupés.

Ministères mais aussi parcs nationaux, certains musées et une multitude d'organismes seraient affectés, forçant des centaines de milliers d'employés au chômage technique.

Malgré les fortes divisions partisanes, la plupart des élus des deux camps ne veulent pas de cette situation qui risque de semer la pagaille avant les fêtes. Ce projet de loi budgétaire temporaire leur donnerait une semaine de plus pour parvenir à un compromis. (ats/jch)

Avatar: La Voie De L’eau - Bande-annonce
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Armes nucléaires: «L'abîme nous guette»
Le réarmement nucléaire avance, constate l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri).

Avec l'augmentation des tensions géopolitiques dans le monde, les puissances nucléaires modernisent leurs arsenaux, ont affirmé lundi des chercheurs, exhortant les dirigeants mondiaux à «prendre du recul et réfléchir».

L’article