assez dégagé
DE | FR
Société
Tiktok

«Le jeu de la cicatrice»: la nouvelle violente tendance TikTok

Vidéo: twitter

Voici la dernière tendance made in TikTok qui va vous énerver

«Jeu de mains, jeu de vilain». On le dit depuis longtemps, et surtout depuis que TikTok existe, mais apparemment certains n'écoutent pas.
13.02.2023, 21:0514.02.2023, 18:31
Plus de «Société»

Au rayon des modes débiles qui naissent avant de s'étioler dans l'intestin grêle du réseau social préféré de la GenZ, en voici une nouvelle: j'ai nommé, le jeu de la cicatrice.

Mais en quoi ça consiste, (ne) me demanderez-vous (pas). Il s'agit, pour nombre de jeunes, de se faire des bleus au visage. Le but du trend? Se faire des blessures et s'inventer des histoires dignes de «Celui qui a survécu» (note de la rédaction : oui, je parle bien de Harry Potter et de la cicatrice qui lui permet de se la péter auprès de ses petits camarades de Poudlard).

Mais comment fait-on pour se hachurer la gueule de façon inopinée, (ne) me demanderez-vous (pas). C'est très simple. Il suffit de suivre les dizaines de tutos qui ont fleuri sur TikTok sous le hashtag #cicactricesurlajoue ou #jeudelacicactrice: prenez votre index et votre majeur, pincez votre joue très, très, très fort en vous assurant de bien tordre les différentes couches de l'épiderme. La mixture devrait être prête quand vous vous retrouverez avec la joue en feu, et qu'un cri de douleur aura déchiré votre fragile œsophage.

Voici une démonstration 👇

Vidéo: extern / rest

Normalement, une petite trace rouge devrait pigmenter votre joue, laquelle pourrait bientôt devenir rouge cramoisi. Et ça, mesdames et messieurs, c'est tendance, si, si. Car le hashtag comptabilise déjà 1,2 million de mentions rien que sur TikTok.

Difficilement réversible

La tendance est - comme c'est étrange - problématique à bien des égards, et les dermatologues défoncent tirent déjà la sonnette d'alarme.

«À vouloir se marquer la joue de manière transitoire, le danger pour ces jeunes est de se faire un angiome stellaire qui persiste, et donc de garder des séquelles esthétiques»
Marie Jourdan, dermatologueLe Parisien

Ainsi, certains internautes qui pensaient se blesser le temps d'un snap, ont eu bien de la peine à faire partir leurs stigmates. Car les angiomes stellaires, ces petites taches rouges qui courent sous la peau, sont le signe de vaisseaux dilatés.

Un angiome stellaire
Un angiome stellaire selon https://www.msdmanuals.com/

Et si vous vous êtes amusés à faire éclater vos précieux vaisseaux comme du papier bulle - dans l'espoir de récolter 200 likes et 3 comm', non seulement vous méritez de vous ramasser votre ring light sur le petit doigt de pied (c'est ma sentence la plus douce), mais vous risquez bien de finir dans un cabinet de dermato pour une séance réparatrice au laser.

«Un angiome stellaire part au bout de deux ans en moyenne, mais j’en traite régulièrement au laser qui ne s’en vont pas»
Marie Jourdan, dermatologuele parisien

A 200 euros la séance, selon l'experte, réfléchissez bien avant de vous lancer dans cette petite blessure digitale.

«Dans mon établissement, on se prend des heures de colle et une remarque et puis on appelle les parents 🥲🥲🥲🥲»
Une internaute sur TikTok

En France, la polémique a enflé bien plus vite que les joues tuméfiées des tiktokeurs, et a atteint les salles de direction de certains établissements. Ces derniers ont été mis en garde contre la pratique.

Vous vous inquiétez pour vous ou l'un de vos proches?
Parlez-en et faites-vous aider 24 heures sur 24, c'est confidentiel et gratuit:
La Main Tendue (adultes, 24/7) au 143
Pro Juventute (jeunes, 24/7) au 147
Urgences médicales au 144
stopsuicide.ch

Le jeu de la cicatrice n'est pas sans risques 👇

Vidéo: twitter

(jod)

A propos de modes stupides, en voici une qui fait suer les restos japonais

Vidéo: watson

Vous avez mérité des photos de lapins fluffy:

1 / 13
Vous avez mérité des photos de lapins fluffy:
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Hannah brise un tabou alimentaire
Cette fillette de 8 ans souffre d'ARFID, un trouble alimentaire qui crée une incapacité à manger certains aliments. Sa mère partage ses réactions aux aliments sur Instagram et Youtube pour sensibiliser, atteignant près d'un demi-million d'abonnés.

Hannah est une fillette de huit ans originaire des Etats-Unis. Chaque jour, sa mère publie des vidéos d'elle sur Instagram et Youtube, dans lesquelles Hannah goûte de nouveaux aliments. Soit elle fait la grimace et ses yeux se remplissent de larmes, soit elle sourit avec délectation. Il y a rarement un entre-deux. La raison de ces réactions extrêmes: Hannah souffre d'un trouble alimentaire évitant-restrictif (ARFID).

L’article