Société
Animaux

Flaco, le hibou qui a ému New York

Falco était synonyme d'émancipation pour la population new-yorkaise. (Courtesy David Lei via AP)
Flaco représentait un symbole de liberté retrouvée pour de nombreux New-yorkais.Image: AP David Lei

Flaco, le hibou qui a ému New York

Le hibou Flaco qui s'était échappé en février 2023 du zoo de Central Park, est mort vendredi dernier. Pendant une année, l'oiseau majestueux a passionné les New-Yorkais qui le voyaient comme un symbole de liberté.
27.02.2024, 11:58
Suivez-moi
Plus de «Société»

Il était une icône, un symbole qui comblait des millions de new-yorkais depuis une année. Ce vendredi 23 février, après une collision avec un bâtiment sur la 89ᵉ rue, le célèbre hibou Flaco a rejoint le paradis des rapaces.

La mort de ce grand-duc d'Europe, signifie la fin d'une odyssée qui a fasciné les habitants de Manhattan et plus encore. Flaco a vu le jour en captivité le 15 mars 2010, et élu domicile au zoo de Central Park moins de deux mois après sa naissance. Il a longtemps partagé son espace avec les léopards des neiges, les singes des neiges et les pandas roux, raconte le New York Times.

Vidéo: watson

L'échappée belle un 2 février 2023

Mais c'est le soir du 2 février 2023 que sa vie bascule. Le grillage de son enclos est vandalisé et il s'échappe au cœur de la ville. Les autorités ont tenté de le capturer sur un trottoir de la Cinquième Avenue, mais en vain:

«Nous avons essayé d'aider ce petit malin, mais il en a eu assez de son public toujours plus nombreux et s'est envolé»
La police de New York
Falco s'est malheureusement écrasé contre un immeuble. Le hibou était devenu un symbole d'émancipation pour les new-yorkais. (Courtesy David Lei via AP)
Image: AP David Lei

Une envolée vers l'inconnu que les experts qualifiaient d'impossible pour ce rapace né en captivité. Mais le courage de l'animal en a mouché plus d'un: Flaco a réussi à survivre une année à l'état sauvage, se démenant tout seul, comme un grand.

Central Park avant d'immigrer en ville

Le hibou grand-duc a vivoté à Central Park, avant d'immigrer, pendant les fêtes d'Halloween, en ville. Il a profité de prendre du bon temps sur les chantiers et s'est familiarisé avec la ville américaine, trouvant refuge au milieu des buildings.

Malgré une adaptation périlleuse et un vol un peu bancal lors de ses premiers coups d'aile dans la peau d'un oiseau libre, il a surpris les observateurs qui ont tenté de le capturer à l'aide de pièges remplis de rats morts congelés. Mais Flaco est resté impassible. Ils ont alors abandonné l'idée de le renvoyer dans sa cage et ont préféré étudier les faits et gestes du volatile. Et surprise, ils ont découvert que sa vie en captivité n'avait en rien entamé sa nature de rapace.

«Au début, la préoccupation majeure pour tout le monde était de savoir si Flaco serait capable de chasser et de manger»
Le zoo de Central Park, rapidement soulagé par la tournure des événements.

Or, chaque journée passée à voler hors captivité était une nouvelle aventure risquée. Le hibou aurait pu être lessivé par les multiples dangers, désarmé par l'incessant brouhaha. Pire, il aurait pu se faire percuter de plein fouet par un véhicule ou encore s'écraser contre l'un de ces gratte-ciels gigantesques habillés de ces grandes baies vitrées - des milliers de bêtes volantes à plumes ont connu pareille déveine. D'autres spécialistes avançaient que le spectre de l'empoisonnement via la mort au rat (utilisé pour les rats qu'il chassait) était son plus grand danger.

Durant un Flaco a déjoué les pièges de la ville qui ne dort jamais.

Falco régnait sur New York. (Courtesy David Lei via AP)
Flaco se la joue Batman.Image: AP David Lei

L'oiseau a gardé le cap, volant de toit en toit, en reposant ses ailes au milieu du trafic bruyant. Une épopée dantesque et solitaire pour celui qui est plutôt habitué aux régions montagneuses de l'Europe du nord et de l'Asie centrale.

Le hibou grand-duc (le plus grand des rapaces nocturnes d'Europe) et son envergure de 188 cm a de quoi suffoquer à NYC.

«On estime que près de 250 000 oiseaux meurent chaque année à New York à la suite de collisions avec des bâtiments»
Le zoo de Central Park

Un symbole de liberté retrouvée

L'évasion de Flaco a comblé les fadas d'ornithologie et les amoureux de la liberté. Erigé en hors-la-loi, le rapace nocturne était en cavale, tel un héros romanesque, qui se faufile, échappant aux griffes des autorités bien décidées à le remettre en cage.

Flaco représentait une bouffée d'air frais pour un bon nombre de New-Yorkais. Il était devenu un symbole de liberté, de résilience et capable de renaissance, synthétisait une chronique du New York Times.

Un hibou qui avait appris à voler de ses propres ailes pour foncer vers la liberté.

Une nouvelle espèce d’anaconda géant découverte en Amazonie
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Peter Higgs, prix Nobel à l'origine du «boson de Higgs», est mort
Le Britannique a donné son nom au célèbre boson scientifique, également surnommé «particule de Dieu» parce qu'il est partout, tout en étant particulièrement insaisissable.

Le physicien britannique Peter Higgs est mort lundi à l'âge de 94 ans. Il avait remporté le prix Nobel de physique en 2013 pour ses travaux sur le «boson de Higgs», une particule élémentaire considérée comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière:

L’article