Société
Espace

Espace: la Terre abriterait des morceaux d'une autre planète

Des gros morceaux d'une autre planète se cacheraient sous la Terre

True colour satellite image of the Earth centred on Asia and Oceania with cloud coverage. This image in orthographic projection was compiled from data acquired by LANDSAT 5 & 7 satellites., Globe  ...
Deux gros «blobs» sous la Terre intriguent les scientifiques depuis leur découverte dans les années 1980.Universal Images Group Editorial
Ces morceaux de roche essentiellement fondue, larges de plusieurs dizaines de kilomètres, ont refroidi et en se solidifiant sont descendus jusqu'à la limite du manteau et du noyau terrestre.
01.11.2023, 22:1902.11.2023, 11:31
Plus de «Société»

Des scientifiques ont proposé mercredi dans la revue Nature une nouvelle théorie susceptible de résoudre deux mystères d'un seul coup. L'un concerne la Lune et l'autre les entrailles de la Terre:

  • La première énigme est l'origine de la Lune, pour laquelle la théorie la plus communément admise est son apparition après l'impact d'une planète en formation avec la future Terre il y a 4,5 milliards d'années;
  • La collision avec Theia, une protoplanète de la taille de Mars, aurait propulsé une quantité suffisante de matière dans l'espace pour que son agglomération forme la Lune.

Restait à trouver des restes de Theia. En regardant non pas en l'air, mais sous terre, si l'on en croit cette étude réalisée par une équipe de scientifiques d'institutions principalement américaines.

Plus chaudes et plus denses

Car à 2900 km sous la surface, deux gros «blobs» intriguent les scientifiques depuis leur découverte à l'aide d'ondes sismiques dans les années 1980. Posés au fond du manteau terrestre, la couche séparant le noyau de la Terre de sa croûte, ces masses de la taille d'un continent chacune se situent sous l'Afrique et l'océan Pacifique.

Elles sont plus chaudes et plus denses que le milieu qui les entoure. Et les simulations informatiques des chercheurs suggèrent que ces masses sont des «reliques enfouies» de Theia, qui ont pénétré dans la Terre au moment de la collision.

Cette collision a été «l'évènement le plus violent subi par la Terre» dans son histoire, a dit Qian Yuan, chercheur en géodynamique à l'Institut de technologie de Californie (CalTech) et premier auteur de l'étude:

«Ce qui rend très, très étrange qu'il n'en reste pas de trace visible. Et ce qui a motivé sa réflexion: Où est l'impacteur? Ma réponse: sous la terre.»

Un rôle dans l'évolution

Un expert en sciences de la Terre et en exploration planétaire à l'Université écossaise de Stirling a dit à l'AFP que la théorie avancée par Qian Yuan «s'accorde avec plusieurs indices existants». «C'est une trouvaille significative», selon Christian Schroeder, qui n'a pas participé à l'étude.

Même si elle ne règle pas selon lui la question de l'origine de la Lune, cette théorie fournit «une explication crédible aux anomalies constatées à la frontière entre le manteau et le noyau». Quant aux restes, ils pourraient bien «être responsables de processus en cours importants sur Terre».

Les masses sont réputées acheminer des panaches du manteau, des remontées de magma, vers la surface de la croute terrestre. Un phénomène lié à des éruptions volcaniques, mais aussi l'évolution des supercontinents.

Pour le scientifique, l'impact de Theia a «joué un rôle dans l'évolution qu'a connue la Terre sur 4,5 milliards d'années». Et c'est ce qui selon lui la rendrait «unique (...) différente des autres planètes rocheuses». (ats/jch)

Un atlas de Mars
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Scarlett Johansson accuse OpenAI d'avoir copié sa voix pour ChatGPT
Scarlett Johansson accuse le directeur d'OpenAI d'avoir volontairement copié sa voix, à son insu, pour le système ChatGPT 4.0. Elle n'a pas apprécié.

Une voix qui ressemble à s'y méprendre à celle de Scarlett Johansson: ChatGPT va changer de tonalité, a annoncé l'entreprise OpenAI, que l'actrice accuse, ainsi que son directeur général, Sam Altman, d'avoir copié sa voix à son insu

L’article