Société
Santé

Virus Epstein-Barr et sclérose en plaque: un possible vaccin

Professeur Rajiv Khanna et le docteur Vijayendra Dasari
Le professeur Rajiv Khanna et le docteur Vijayendra Dasari. DR

Ils ont découvert comment empêcher la sclérose en plaques

C'est un signal d'espoir. Des scientifiques ont mis au point un vaccin efficace chez la souris contre le virus d'Epstein-Barr. Celui-ci cause la mononucléose, plusieurs types de cancers, mais également la sclérose en plaques. Les chercheurs prévoient des tests sur des humains.
18.08.2023, 15:1224.01.2024, 11:30
Plus de «Société»

Le virus d'Epstein-Barr (EBV) touche environ 95% des adultes dans le monde et fait partie de la famille des herpesviridae, des virus causant notamment l'herpès. La majorité des infections a lieu durant l'enfance, généralement sans symptôme. En cas d'infection plus tardive (à l'adolescence ou à l'âge adulte), ce virus est responsable de la mononucléose, également connue sous le nom de «maladie du baiser». Puis, il reste «dormant» dans le système de l'individu.

Mais il peut également être associé à d'autres maladies, notamment la sclérose en plaque (SEP) et de nombreux cancers, par exemple de l'estomac, du système lymphatique ou du nasopharynx.

Un lien entre ce virus et la sclérose en plaque

Et une nouvelle découverte vient changer la donne dans la lutte contre ces maladies. Une équipe de scientifiques d'un institut australien (QIMF Berghofer) a développé un vaccin prometteur contre le virus d'Epstein-Barr, qui est associé à la sclérose en plaques.

«La sclérose en plaque est rare chez les personnes dont le sang ne contient pas d’anticorps contre l'EBV. Cela laisse à penser qu’une contamination antérieure pourrait provoquer une SEP chez les personnes génétiquement exposées»

La SEP est une maladie auto-immune chronique qui affecte le système nerveux central. Ses symptômes incluent notamment des douleurs, des troubles de la vision, de la fatigue, des engourdissements, des faiblesses et des troubles de l'équilibre.

Prochaines étapes et objectifs du vaccin

La recherche sur le développement d'un vaccin contre le virus d'Epstein-Barr est en cours depuis plusieurs années. L'équipe de scientifiques a utilisé une approche nouvelle pour le développer, en utilisant un virus inactivé pour stimuler le système immunitaire à produire des anticorps.

Le vaccin a été testé sur des souris et s'est montré efficace pour prévenir l'infection par l'EBV et pour réduire les lésions de la SEP. Les scientifiques espèrent pouvoir le tester sur des humains dans les prochaines années:

«La prévention de la mononucléose infectieuse associée à l'EBV pourrait conduire à la prévention de la SEP, mais malgré les efforts de recherche au niveau mondial, il n'existe toujours pas de vaccin disponible. Notre nouveau "candidat vaccin" offre une approche révolutionnaire qui combine deux bras puissants du système immunitaire pour cibler le virus dans les infections aiguës et latentes»
Rajiv Khanna du QIMR Berghofer Medical Research Institutenature

Si le vaccin est efficace, il pourrait représenter un progrès majeur dans la lutte contre la SEP. Même s'il a pour but de prévenir l'infection, le professeur Rajiv Khanna espère qu'il pourra également permettre de traiter certains patients déjà atteints.

(hun)

Elle a 23 ans et le corps d'une enfant de 8 ans
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici la langue la plus séduisante
Le son fait la musique. Il en va de même pour les langues. Mais quelle est la plus attirante au monde? Une étude a tenté de le déterminer.

Votre cœur peut s'emballer lorsque vous entendez une certaine voix. C'est la même chose avec les langues. Certaines d'entre elles peuvent sembler plus ou moins «attirantes», en raison de leur mélodie et de leur sonorité. Certains aime l'italien, d'autres ont la chair de poule en entendant l'espagnol et d'autres encore trouvent que l'allemand est affreux. C'est fondamentalement très subjectif et cela varie d'une personne à l'autre.

L’article