Société
Séries

Sortie de prison, Anna Sorokin a donné sa première interview

FILE âÄ” Anna Sorokin leaves after sentencing at New York State Supreme Court, in New York, May 9, 2019. Sorokin, whose exploits inspired a Netflix series, has been released from immigration custody i ...
Anna Sorokin lors de son procès en mai 2019.Image: AP

L'arnaqueuse Anna Sorokin a donné sa première interview

La fausse héritière qui a inspiré la série Inventing Anna s'est entretenue avec le New York Times après sa sortie de prison.
10.10.2022, 17:25
Plus de «Société»

On l'a appris la semaine passée, Anna Sorokin est sortie de prison. Pendant des années, elle s'est créé de toute pièce une identité, se faisant passer pour une riche héritière allemande. Celle qui se faisait appeler Anna Delvey a arnaqué toute la bonne société new-yorkaise.

En octobre 2017, elle a finalement été placée en garde à vue, en 2019, elle a été condamnée et en 2021, elle a été détenue en attendant son expulsion des Etats-Unis. Entre-temps, elle avait conclu un accord avec Netflix et acquis une renommée mondiale grâce à la mini-série Inventing Anna au succès retentissant.

Désormais, la Russe d'origine n'est plus derrière les barreaux, mais elle est assignée à résidence, elle porte un bracelet électronique et elle doit rester éloignée des réseaux sociaux. Anna Sorokin a donné sa première interview au New York Times chez elle.

Avant toute chose, elle a affirmé être heureuse de ne pas avoir été expulsée du pays. «Tant d'avocats de l'immigration m'ont dit que je préférerais être expulsée sur Mars plutôt que d'être à New York», a déclaré le jeune femme de 31 ans. Elle s'est battue et a finalement atteint son objectif.

«Tant de gens attendent que je fasse quelque chose de fou ou d'illégal et que je retourne en prison»
Anna Sorokin pour le New York Times.

Bien que le tribunal ne la croie pas, elle insiste sur le fait que la prison l'a changée: «Je regrette la façon dont les choses ont tourné», explique l'arnaqueuse. «Presque» des excuses, commente le New York Times.

Difficile à croire en effet. L'escroc a organisé une exposition d'art au cours des derniers mois. Parmi ses dessins qu'elle a postés sur Instagram, il y a un autoportrait en bas duquel il est écrit «No Regrets». Et il faut croire que ça marche. Selon Page Six, cette vente en ligne lui a permis de payer sa caution d'un montant de 10 000 dollars.

Une source a déclaré au journal qu'elle avait également trouvé un logement à Manhattan pour près de 5000 dollars par mois où elle attendra la fin de son assignation à résidence. Grande nouveauté tout de même, elle a payé en avance les trois premiers mois du bail de six mois et a pu trouver un garant.

FILE - Anna Sorokin sits at the defense table during jury deliberations in her trial at New York State Supreme Court, on April 25, 2019, in New York. Sorokin, whose exploits posing as a German heiress ...
Anna Sorokin lors de sa condamnation en avril 2019.image: keystone

«Créer beaucoup d'emplois»

Et que fait une arnaqueuse après avoir été libérée? Elle dit travailler sur divers «projets». Elle veut lancer un podcast, écrire un livre (sans blague) et faire campagne pour une réforme judiciaire aux États-Unis. Par contre, ce qu'elle ne veut pas, c'est faire les mêmes erreurs.

Depuis février, elle est sous le coup d’un ordre d’expulsion vers l’Allemagne contre lequel elle a multiplié les recours. Anna Sorokin est née dans ce qui était alors l'Union soviétique et a également la nationalité allemande.

Le processus pourrait encore traîner, elle va donc rester à New York pendant un moment. Anna Sorokin ne sait pas combien de temps elle devra attendre pour obtenir un statut de résidente, mais elle affirme: «Mon processus d'immigration ne fait que commencer, je crée beaucoup d'emplois pour les avocats. Donc tout le monde est content.»

(Leo/mad)

Plus d'articles sur Anna Sorokin

La bande-annonce d'Inventing Anna
Video: youtube
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La pleine lune sera sucrée et musicale ce week-end
Ce week-end verra un double événement très attendu. La pleine lune des fraises et surtout la fête de la musique.

La lune sera pleine le samedi 22 juin. Selon MétéoSuisse elle sera à son apogée à 3h07 du matin, soit dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22. Les noctambules qui participeront aux fêtes de la musique de Genève ou Lausanne la verront donc les oreilles encore assourdies.

L’article