Société
Tiktok

Les fauteuils roulants sont malmenés dans les aéroports

Vidéo: watson

Ne confiez pas votre chaise roulante à ces gens

Une vidéo montrant des images de fauteuils roulants malmenés par des employés d'aéroport provoque l’indignation aux Etats-Unis.
26.11.2023, 15:5126.11.2023, 17:08
Plus de «Société»

Cette scène s'est déroulée fin novembre à l'aéroport de Miami. Une vidéo montre des employés d’American Airlines en train de décharger des fauteuils roulants, tout en les malmenant. L'un d'eux a d'ailleurs fini sur le tarmac.

La personne qui l’a postée sur TikTok indique les avoir vus «rire et faire la même chose avec deux autres fauteuils».

La vidéo, vue des centaines de milliers de fois, a scandalisé les internautes. La compagnie aérienne concernée a indiqué à USA Today être «profondément préoccupée» par ces images, précisant qu’elle œuvrait pour rendre les aéroports plus accessibles afin de minimiser le risque de dommages. Une précaution non négligeable vu les prix couteux d'un fauteuil roulant qui peut aller de plusieurs centaines de francs à des milliers pour les modèles électriques.

Le phénomène n'a rien d'un cas isolé. Aux Etats-Unis, en 2022, c'est plus de 11 000 fauteuils roulants et autres moyens de déplacement pour personnes en situation de handicap qui ont été perdus, livrés en retard ou endommagés par les 10 compagnies aériennes les plus populaires aux Etats-Unis.

En top 3 des compagnies les moins attentionnées, on retrouve Spirit Airlines et JetBlue Airway, deux compagnies low cost, suivies d’American Airlines. (sbo)

Vidéo: watson
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
Un Boeing 787 s'est posé en Antarctique et ce n'était jamais arrivé
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici l'ampleur de l'assaut dans la villa de Diddy et comment son ex a réagi
Le 26 mars, la police a perquisitionné deux résidences du célèbre rappeur et producteur dans le cadre d'une enquête sur des délits sexuels.

Le 26 mars, des unités lourdement armées du Département de la sécurité intérieure des Etats-Unis ont pris d'assaut deux propriétés du célèbre rappeur et producteur de musique Sean Combs, également connu sous les noms de «P. Diddy» ou «Puff Daddy». Il fait l'objet d'une enquête pour des délits sexuels et du trafic sexuel dans l'Etat de New York – les accusations remontent aux années 1990.

L’article