en partie ensoleillé
DE | FR
Sport
Coupe du monde 2022

Coupe du monde 2022: Van Gaal dénonce un soutien à Messi

epa10358388 Lionel Messi of Argentina speaks to Netherlands head coach Louis Van Gaal and assistant coach Edgar Davids at the end of their FIFA World Cup 2022 quarter final match between the Netherlan ...
Louis van Gaal, sélectionneur des Pays-Bas, aux prises avec Lionel Messi à la Coupe du monde 2022.Keystone

Van Gaal affirme que le Mondial était faussé: «Messi devait gagner»

Le sélectionneur des Pays-Bas Louis van Gaal reste persuadé que toutes les décisions arbitrales à la Coupe du monde 2022 sont allées dans le sens de l'Argentine et de son idole Lionel Messi.
05.09.2023, 16:4105.09.2023, 17:48
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Presque dix mois se sont écoulés depuis la Coupe du monde au Qatar. Mais la défaite des Pays-Bas en quart de finale contre l'Argentine, future championne du monde (3-4 aux tab contre la France), semble toujours hanter Louis van Gaal, alors entraîneur des «Oranje».

L'homme de 72 ans fait une déclaration controversée à la chaîne de télévision néerlandaise NOS: «Est-ce que je pense que Messi devait devenir champion du monde? Je pense que oui. Je le crois vraiment.» Van Gaal ne souhaite pas s'appesantir sur le sujet mais...

«Si vous avez vu comment l'Argentine a marqué ses buts et comment nous avons marqué les nôtres. Comment les Argentins ont dépassé les bornes et sont restés impunis. Tout cela était prémédité»
Louis van Gaal

Le quart de finale entre les Pays-Bas et l'Argentine a atteint un petit sommet de dramaturgie. Après que l'Albiceleste ait mené 2-0 grâce à Nahuel Molina et Lionel Messi, les Néerlandais ont égalisé très tardivement, dans les dernières péripéties d'un match houleux, grâce à des réussites de Wout Weghorst aux 83e et 101e minutes. En fin de compte, ce sont les tirs au but qui ont départagé les deux équipes, un exercice dans lequel le futur champion du monde argentin s'est imposé de peu.

Les esprits étaient encore échaudés après le coup de sifflet final. Lorsque Messi a aperçu le double buteur néerlandais Weghorst dans la zone d'interviews, il lui a lancé: «Que miras Bobo?», ce que l'on pourrait traduire par: « Qu'est-ce que tu regardes, crétin?»

Van Gaal n'est pas le premier à porter ces accusations

Van Gaal compte de nombreux relais dans l'opinion publique. Après la Coupe du monde, une théorie du complot a accusé le Qatar, propriétaire du PSG, d'avoir oeuvré secrètement au sacre de Messi, «son» joueur en club. Les adeptes de cette théorie citent quatre penaltys en faveur de l'Argentine, une clémence généralisée du corps arbitral et quelques adversaires particulièrement «timides» dans le marquage de Messi.

epa10373046 Lionel Messi (R) of Argentina celebrates with the World Cup trophy next to Tamim bin Hamad Al Thani (C), the Emir of Qatar, and FIFA President Gianni Infantino (L) during the trophy ceremo ...
Tout ça pour ça?Image: EPA

Une théorie du complot alimentée par certains joueurs eux-mêmes... Après l’élimination de son équipe face au Maroc, survenue au lendemain d’Argentine-Pays-Bas, le défenseur portugais Pepe a étrangement déclaré: «Il est inacceptable qu’un Argentin nous arbitre après ce qui s’est passé hier, avec Messi qui s’est plaint. Après ce que j’ai vu, ils peuvent donner le titre à l’Argentine sans attendre.»

Messi et son garde du corps à Miami
Video: twitter
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un golfeur a fait le malin, mais il est tombé sur la mauvaise personne
Un homme a voulu corriger le geste d'une sportive en plein entraînement. Il n'aurait pas dû.

La scène a été tournée la semaine dernière et depuis, la vidéo est devenue virale, notamment parce qu'elle est l'illustration parfaite de ce qu'est le «mansplaining». Pour rappel, ce néologisme anglais, contraction de «man» et «explaining» (en français: «homme» et «explication»), caractérise l’attitude paternaliste qu’ont certains hommes à l’égard des femmes, persuadés d’être plus éclairés sur un sujet donné qu'elles connaissent pourtant déjà autant, voire mieux qu'eux.

L’article