Sport
Football

Pourquoi Luis Enrique porte un micro aux entraînements du PSG

L'entraîneur du Paris Saint-Germain Luis Enrique porte un micro à chaque entraînement, et il a une bonne raison.
L'entraîneur du Paris Saint-Germain Luis Enrique porte un micro à chaque entraînement, et il a une bonne raison. image: psg

Pourquoi l'entraîneur du PSG porte un micro à chaque entraînement

Depuis son arrivée cet été au Paris Saint-Germain, Luis Enrique dirige toutes les sessions d'entraînement équipé d'un micro greffé sur son t-shirt. Ce dispositif a une raison particulière.
23.07.2023, 12:0823.07.2023, 12:41
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Non, Luis Enrique n'a, aux dernières nouvelles, aucune intention de se reconvertir en arbitre ou en rockstar. Ce n'est donc ni pour apprivoiser le système de communication complexe des directeurs de jeu ni pour travailler sa voix que le nouvel entraîneur du PSG porte un micro à chaque entraînement.

L'Espagnol en a révélé la raison vendredi dans une interview publiée sur les réseaux sociaux du club: il s'agit d'une aide pour apprendre le français.

«Nous enregistrons tout ce que nous disons en espagnol pendant la séance d'entraînement et nos analystes le traduisent pour nous dans un français parfait»
Luis Enrique

Et il n'est bien sûr pas question de savoir comment on demande «Quel est le meilleur restaurant de Paris?» ou «C'est quoi, la meilleure bière française?». Non, il s'agit d'un vocabulaire axé sur le football, que Luis Enrique et son staff peuvent ensuite assimiler:

«Nous pouvons ainsi répéter des phrases telles que: "Pas de précipitation". Nous faisons ça pour essayer d'améliorer notre français le plus rapidement possible»
Luis Enrique

On verra si le natif de Gijon (53 ans) a bien appris sa leçon à l'occasion du premier match de Ligue 1 le 13 août, où le Paris Saint-Germain recevra Lorient.

En tout cas, la volonté du technicien de s'améliorer dans la langue de Molière est louable. On se souvient des moqueries qu'avaient subies à Paris son prédécesseur et compatriote Unai Emery, qui avait relevé le défi de s'exprimer en français devant la presse. C'est sans doute pour éviter pareilles railleries que Mauricio Pochettino, sur le banc du PSG entre 2021 et 2022, avait, lui, choisi de ne parler publiquement qu'en anglais (alors même que l'Argentin avait vécu quatre ans en France quand il était joueur).

Luis Enrique est concerné par cette tendance👇

Luis Enrique a donc encore quelques jours pour peaufiner ses rudiments, notamment pendant le stage de pré-saison que le Paris Saint-Germain effectue actuellement au Japon. Les Parisiens y affronteront Al-Nassr, le club saoudien de Cristiano Ronaldo, ce mardi. En espérant pour le coach du PSG que ses analystes/traducteurs ne soient pas tout à coup pris par l'envie de faire un téléphone arabe...

Paléo 2023 en images
1 / 21
Paléo 2023 en images
epa10754577 Spectators cheer as US group the Black Eyed Peas perform on the main stage during the 46th edition of the Paleo Festival in Nyon, Switzerland, 18 July 2023. The Paleo is an open-air music festival with about 250,000 spectators in six days and will take place from 18 to 23 July. EPA/LAURENT GILLIERON
source: sda / laurent gillieron
partager sur Facebookpartager sur X
Une loutre de mer «agressive» terrorise les surfeurs
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Si tu veux frimer pendant l'Euro, parle de «gegenpressing»
Le mot est revenu à la mode depuis que le sélectionneur de l'Autriche (qui défie la Pologne ce vendredi) est revenu aux affaires. Idéal pour briller en société. Démonstration.

A prononcer avec une pointe d'accent aristocratique, la bouche en cul-de-poule: «Gai-geux-ne pressing». En bon français: contre-pressing. Mais il faut le dire en allemand, comme tous les mots savants (rösti, kirsch, bretzel) et qui font sérieux (Schadenfreude, que personne n'aurait idée de traduire par «Joie malveillante»). Précision utile: nous parlons ici de football.

L’article