Sport
Football

Football: Présentation de la saison 2023/24 de Super League

YBs Joel Monteiro, rechts, im Duell mit Servettes Theo Valls im Fussball Meisterschaftsspiel der Super League zwischen den Berner Young Boys und dem FC Servette Genf, am Samstag, 22. April 2023, im Wa ...
Comme la saison passée, Joel Monteiro et Young Boys (à droite) ne devraient pas avoir de vrai rival en Super League lors de l'exercice 2023/2024. Image: KEYSTONE

La lutte pour le titre ne sera pas la plus intéressante en Super League

La première division suisse de football reprend ce samedi et, comme souvent dans ce championnat, ce n'est pas la bataille pour le sacre qui passionnera. Présentation.
22.07.2023, 08:0122.07.2023, 11:48
Plus de «Sport»

La saison 2023/24 de Super League commence ce samedi soir, avec trois matchs au programme, dont celui de Servette à GC (18 heures).

Cette année, l'élite compte quatre clubs romands, dont trois vaudois: Servette, Yverdon, Lausanne-Sport et Stade Lausanne Ouchy. Comme l'an dernier, ce championnat semble promis à Young Boys. Par contre, la lutte contre la relégation et celle pour les places européennes seront sans doute davantage acharnées. Présentation👇

Objectif maintien pour Yverdon et le SLO

Obtenues d'une manière indiscutable sur le terrain, les promotions d'Yverdon et du Stade Lausanne Ouchy n'avaient pas été anticipées ni vraiment... appréciées par les instances de la SFL.

La première journée

Image
image: txt

La deuxième journée

Image
image: txt

Le retour au sein de l'élite du Lausanne-Sport était, lui, espéré en raison de la surface financière de son propriétaire Ineos et aussi d'un passé qui fut parfois très glorieux. Yverdon et le SLO sont très loin, en effet, de bénéficier du même soutien populaire que le FC Aarau, resté à quai dans la course à la montée, ou du FC Sion, le cancre du dernier exercice de la Super League.

Das Team von Yverdon jubelt nach dem Sieg mit dem Meisterpokal beim Fussballspiel der Challenge League FC Wil gegen den Yverdon Sport FC im Stadion Bergholz in Wil am Samstag, 27. Mai 2023. (KEYSTONE/ ...
Yverdon, champion de Challenge League 2022/23, est de retour en Super League 17 ans après l'avoir quittée. Image: KEYSTONE

Yverdon-Sport et le Stade Lausanne Ouchy seront, bien sûr, les premiers concernés dans la lutte contre la relégation. Dans le Nord-Vaudois, l'accélération de la campagne des transferts ne doit pas occulter deux handicaps de taille: la blessure du milieu de terrain brésilien Silva, sur le carreau pendant de longs mois en raison d'une déchirure des ligaments croisés du genou, et l'impossibilité de jouer à Yverdon jusqu'à la fin septembre en raison des travaux d'aménagement du Stade municipal.

L'optimisme est plus marqué pour le SLO, grâce au concours d'un directeur sportif – Hiraç Yagan – qui ne cesse de réaliser des miracles depuis des années et dont la mission première cet été sera de compenser le départ de Teddy Okou, l'attaquant le plus brillant de la Challenge League la saison dernière, pour Lucerne.

L'entraineur du FC Stade Lausanne Ouchy Anthony Braizat, gauche, parle avec le directeur sportif du FC Stade Lausanne Ouchy Hirac Yagan, droite, lors de la rencontre de football de Challenge Leag ...
Hiraç Yagan (à droite) et l'entraîneur du SLO Anthony Braizat.Image: KEYSTONE

Promu dans le sillage d'Yverdon au terme d'une saison qui ne fut pas des plus abouties, le Lausanne-Sport de Ludovic Magnin aura, comme première mission, de s'affirmer comme la meilleure équipe de son canton. Même s'il risque de souffrir de l'absence d'un gardien vraiment taillé pour la Super League, Lausanne peut nourrir l'ambition de rivaliser avec les Grasshoppers, Saint-Gall ou Lucerne. Aller plus haut semble, en revanche, bien ardu.

Pas de rival pour Young Boys

Plus haut, c'est bien sûr le royaume de Young Boys. Avec son contingent XXL qui voit tous les postes parfaitement doublés, triplés même parfois, le champion en titre n'a pas de rival à sa mesure. Même l'éventuel départ à l'étranger du joyau Fabian Rieder ne peut altérer la confiance d'une équipe qui misera sur deux autres participants au récent Euro M21 pour asseoir sa supériorité. On veut parler d'Aurèle Amenda, qui peut devenir à à peine 20 ans – il les fêtera le 31 juillet – le patron de la défense, et de Kastriot Imeri, dont la qualité de frappe ne cesse de nous émerveiller.

YBs Kastriot Imeri, kaempft um dem Ball, im Fussball Testspiel zwischen den Berner Young Boys und dem FC Vaduz, im Stadion Wankdorf in Bern, am Samstag, 14. Januar 2023. (KEYSTONE/Anthony Anex)
Kastriot Imeri.Image: KEYSTONE

Duo prometteur à Servette

Deuxième la saison dernière, le Servette FC, avec René Weiler à la barre à la place d'Alain Geiger qui n'a pas obtenu la sixième année de contrat qu'il souhaitait et qu'il méritait, a misé sur le retour de Jérémy Guillemenot pour franchir un nouveau cap. Formé au club, l'ancien international M21 voulait absolument évoluer aux côtés de Miroslav Stevanovic, l'homme qui peut à tout moment distiller un caviar à ses partenaires.

Le milieu genevois Miroslav Stevanovic, en action, lors de la rencontre de football de Super League entre le Geneve Servette FC et le FC Zurich, ce mercredi 26 avril 2023 au stade de Geneve. (KEYSTONE ...
Miroslav Stevanovic.Image: KEYSTONE

A Lugano, les résultats de ces deux dernières années obtenus par l'admirable Mattia Croci-Torti et le projet du nouveau stade laissent espérer un avenir radieux. Après avoir connu des années bien difficiles à Sion, Anto Grgic aura la lourde tâche de faire oublier Ousmane Doumbia, parti renforcé Chicago dont le propriétaire – Joe Mansueto – est aussi celui du FC Lugano. Champion de Suisse en 2022 mais auteur d'un début de saison 2022/2023 cataclysmique, le FC Zurich peut également s'immiscer dans la lutte pour les premières places.

L'énigme bâloise

Enfin, le FC Bâle représente une véritable énigme. Demi-finaliste de la Conference League mais seulement cinquième du dernier championnat, le FCB s'avance cette saison avec un nouvel entraîneur qui ignore tout de la Super League – l'Allemand Timo Schultz – et un effectif bien amoindri après les ventes de Zeki Amdouni à Burnley, d'Andi Diouf à Lens et d'Andy Pelmard à Clermont.

Le propriétaire David Degen a encaissé près de 34 millions de francs avec ces transferts qui serviront en partie à éponger le déficit structurel du club qualifié d'abyssal. David Degen entend bâtir une nouvelle équipe autour d'Ardon Jashsari qu'il s'efforce d'arracher au FC Lucerne. Le milieu de terrain (20 ans) aura-t-il la possibilité de s'affirmer comme le nouveau patron du FC Bâle? (ats/yog)

Paléo 2023 en images
1 / 21
Paléo 2023 en images
epa10754577 Spectators cheer as US group the Black Eyed Peas perform on the main stage during the 46th edition of the Paleo Festival in Nyon, Switzerland, 18 July 2023. The Paleo is an open-air music festival with about 250,000 spectators in six days and will take place from 18 to 23 July. EPA/LAURENT GILLIERON
source: sda / laurent gillieron
partager sur Facebookpartager sur X
Une loutre de mer «agressive» terrorise les surfeurs
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zeki Amdouni a une autre bonne raison de réussir son Euro avec la Nati
L'attaquant genevois (23 ans) vit son premier grand tournoi international. Il espère y cartonner pour l'équipe, bien sûr, mais pas que.

Il ne faut pas s'attendre à ce que Breel Embolo, qui vient de se remettre de sa blessure musculaire, soit prêt pour le premier match de la Suisse à l'Euro contre la Hongrie. Le sélectionneur Murat Yakin doit donc trouver une solution au centre de l'attaque. Son nom probable? Zeki Amdouni.

L’article