Sport
Football

Mason Greenwood menacé de mort par les fans d'Osasuna

Getafe's Mason Greenwood reacts after coming on late as substitute to make his debut during a Spanish La Liga soccer match between Getafe and Osasuna at the Coliseum stadium in Getafe, Spain, Sun ...
L'attaquant de Getafe Mason Greenwood a rejoué un match officiel dimanche, plus d'un an et demi après sa dernière apparition. Image: keystone

Après deux ans de pause forcée, cette star rejoue et a une sale surprise

Mason Greenwood a disputé dimanche son premier match officiel depuis janvier 2022. L'attaquant anglais de Getafe a reçu des menaces de mort de la part des fans adverses.
18.09.2023, 12:0018.09.2023, 12:12
Plus de «Sport»

Mason Greenwood (21 ans) a été totalement déchargé par la justice anglaise en février dernier mais il risque de subir encore longtemps l'opprobre des tribunes dans les stades de foot.

Dimanche, le natif de Bradford – accusé par sa petite amie de l'époque de tentative de viol et de violences – a joué son premier match officiel depuis le... 22 janvier 2022. Prêté à Getafe par Manchester United, Greenwood a fait son entrée en jeu à la 77e minute de la victoire à domicile contre Osasuna (3-2). Si l'accueil de son propre public a été «plutôt bon», comme le relève RMC Sport, on ne peut pas en dire autant de celui des fans adverses.

Alors que l'Anglais pénétrait sur la pelouse, un chant avec les paroles «Greenwood, meurs» descendait du secteur visiteur. Elles n'ont apparemment pas trop perturbé l'ancien Mancunien, qui a délivré la passe décisive pour le but de la victoire neuf minutes après son entrée. Mais comme le relèvent les médias As et The Athletic, ces menaces de mort – notifiées dans le rapport de match – feront l’objet d’une procédure juridique et disciplinaire.

En terrain hostile, Mason Greenwood risque de subir encore quelques fois ce genre de comportements de la part du public, qui cherche à déstabiliser l'adversaire. Un cas potentiellement très délicat à gérer pour Getafe, donc, qui devra veiller à ce que sa nouvelle recrue reste focalisée sur le football en gardant ses nerfs, voire même assurer la sécurité du joueur.

C'est sûrement en partie pour ces raisons que Manchester United, apparemment gêné d'avoir Greenwood dans son effectif, l'a envoyé loin d'Old Trafford. Dans leur communiqué, les Red Devils justifiaient ce prêt par la possibilité pour l'attaquant de «commencer à reconstruire sa carrière loin de Manchester United».

Le retour de Benjamin Mendy

Un autre footballeur au cas très proche de celui de Mason Greenwood a aussi fait ses grands débuts dimanche avec son nouveau club, plus de deux ans après sa dernière apparition: Benjamin Mendy.

Le Français, accusé par plusieurs femmes de viol et tentatives de viol, a lui aussi été innocenté par la justice anglaise en juillet. Libéré par Manchester City, le champion du monde 2018 s'est engagé avec Lorient dans la foulée de son acquittement. «Le public du stade du Moustoir l’a ovationné quand il a remplacé Vincent Le Goff à la 70e minute», relate le Huffington Post, lors du match nul contre Monaco (2-2).

Mais pour Mendy également, les sorties à l'extérieur risquent d'être plus difficiles à gérer que les rencontres à domicile... (yog)

Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
1 / 9
Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Il défile à la Fashion Week avec un sac poubelle
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vous savez très bien comment ça va finir
Avant le match d'ouverture de l'Euro 2024 à Munich vendredi, un fan écossais cachait quelque chose sous son kilt à la TV...

L'Euro en Allemagne n'avait pas encore commencé qu'il connaissait déjà un moment cocasse vendredi. Pour ne pas dire gênant... Ses protagonistes? Des fans écossais entourant le journaliste du média allemand Welt Steffen Schwarzkopf.

L’article