ciel couvert
DE | FR
Sport
Football

YB bat Belgrade et va en Europa League

YB's Lewin Blum, center, celebrates scoring with teammates Loris Benito during the Champions League group G soccer match between Switzerland's BSC Young Boys and Serbia's FK Red Star Be ...
Young Boys a battu l'Etoile rouge Belgrade 2-0 mardi soir en Ligue des champions et est certain de jouer l'Europa League au printemps prochain. Image: Keystone

Young Boys valide son ticket pour l'Europa League

Les Bernois ont battu l'Etoile rouge Belgrade à domicile 2-0 mardi soir en Ligue des champions. Ils sont assurés de terminer troisièmes du groupe, un billet qualificatif pour l'Europa League.
28.11.2023, 23:3929.11.2023, 11:57
Plus de «Sport»

Les Young Boys passeront l’hiver au chaud! Victorieux 2-0 de l’Etoile Rouge Belgrade au Wankdorf, ils poursuivront leur parcours européen l’an prochain.

Ce succès leur assure, en effet, un repêchage en seizième de finale de l’Europa League. Les Bernois termineront à la troisième place de leur poule derrière les intouchables Manchester City et Leipzig. Ce rang colle pleinement aux ambitions d’un club qui a, pour l’instant, gagné plus de... 24 millions de francs dans cette campagne européenne.

YB répond présent dans les moments décisifs

Acquis avant la demi-heure, ce succès récompense une équipe qui n’aura rien lâché durant 90 minutes et qui aura su exploiter pleinement ses temps forts. Portée par son formidable public, elle a, comme lors du barrage face au Maccabi Haifa, su être à la hauteur de l’événement. A l’heure où l’équipe nationale traverse bien des turbulences, la bravoure des Bernois redonne la foi à ceux qui veulent croire que le football suisse peut encore briller sur la scène internationale.

YB's players celebrate the autogoal (1-0) of Belgrade's Kosta Nedeljkovic (not pictured) during the Champions League group G soccer match between Switzerland's BSC Young Boys and Serbia ...
Young Boys sera toujours européen au printemps. Image: KEYSTONE

Deux buts sur leurs deux premières occasions et un gardien qui a réussi l’arrêt qu’il fallait réussir: le scénario de la première période ne fut pas loin d’être idéal pour les Young Boys. La formation de Raphaël Wicky a, ainsi, su pleinement exploiter les errances presque étonnantes à ce niveau de la compétition de la défense adverse sur les corners pour prendre le large.

A la 8e, Loris Benito, au second poteau, provoquait la déviation malheureuse dans ses propres filets de Kosta Nedeljkovic. A la 29e, Mohamed Camara récupérait un ballon dans la surface pour servir en retrait Lewin Blum dont la frappe abusait Omri Glaser. La responsabilité du gardien israélien est engagée sur ce 2-0 qui ouvrait une voie royale aux Young Boys.

La réponse de Racioppi

Après une frayeur sur son premier dégagement compensée heureusement par un arrêt de grande classe, Anthony Racioppi devait livrer parfaitement la marchandise. A la 23e, il gagnait son duel avec Osman Bukari qui s’était présenté seul devant lui. Cet arrêt entre les deux réussites bernoises s’apparentait bien au tournant de ce match.

YB's Goalkeeper Anthony Racioppi, right, and Belgrade's Cherif Ndiaye fight for the ball during the Champions League group G soccer match between Switzerland's BSC Young Boys and Serbia ...
Face à Belgrade, le gardien d'YB Anthony Racioppi a à nouveau été décisif. Image: KEYSTONE

A la reprise, Etoile Rouge n’avait pas d’autre alternative que de tenter le tout pour le tout. Au fil des minutes, l’emprise des Serbes était de plus en plus pesante avec ce tir sur le poteau d’Inbeom Hwang (57e). A la 63e, Racioppi devait une fois de plus opposer son veto, cette fois sur une tentative de Jean-Philippe Krasso. Cible de la presse de boulevard depuis trois jours après sa double erreur sur l’ouverture du score du FC Zurich, celui qui est désormais préféré à David von Ballmoos a su répondre présent lorsque les circonstances l’ont exigé.

La troisième parade décisive de la soirée du portier bernois a sonné le glas pour l'Etoile Rouge. On fut, ensuite, bien plus proche du 3-0 que du 2-1 avec les deux chances en or de Jean-Pierre Nsame (72e) et d'Ulisses Garcia (77e). Deux ultimes actions qui rappellent combien les Young Boys peuvent être également redoutables dans le jeu de rupture. (ats/yog)

La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
Andrea Bocelli fait pleurer Roger Federer
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une révolution «débile» bouleverse le saut en longueur
World Athletics réfléchit à un changement majeur pour 2026. De nombreux athlètes sont outrés et craignent de voir leur discipline transformée pour le pire.

À la recherche d'une audience plus large et rajeunie, de nombreux sports tentent d'évoluer en réfléchissant à des changements de format et/ou de règles. En tennis, un chronomètre est apparu pour presser les joueurs au service, et tandis qu'en cyclisme, on songe à des Grands Tours de deux semaines (au lieu de trois), on apprenait l'an dernier que les jeunes n'ont plus la patience de rester 90 minutes devant un match.

L’article