DE | FR
Image: Shutterstock

Lionel Messi est le meilleur pour... tirer sur les poteaux

A quelques heures du choc contre le Real Madrid en Ligue des champions, les doutes planent toujours sur le niveau de la star du PSG. Peut-il être aussi bon qu'à Barcelone? Il y a en tout cas une statistique sur laquelle l'Argentin est imbattable: le nombre de montants touchés.
15.02.2022, 11:0215.02.2022, 17:17
Suivez-moi

Six buts, sept passes décisives. Alors que le choc contre le Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des Champions se profile, les statistiques de Lionel Messi au PSG interrogent. Sans être catastrophiques, elles sont loin d'être à la hauteur des attentes entourant le septuple Ballon d'Or.

Au PSG, Messi compte plus de poteaux que de buts👇

Elles pourraient pourtant être bien plus reluisantes sans une étrange malédiction qui semble s'abattre sur l'Argentin. Depuis le début de la saison, l'attaquant a déjà touché sept fois les montants, un record en Europe.

Messi adore les poteaux

Mais cela n'a rien d'une nouveauté pour Lionel Messi. A Barcelone aussi, la Pulga était un habitué des poteaux et des lattes. En 2011/2012, l'attaquant avait établi un nouveau record en frappant quatorze fois le bois. Record qu'il a égalé lors de la saison 2017/2018.

L'an dernier, alors qu'il jouait encore pour les Blaugranas, l'Argentin a touché douze fois les montants, trônant en tête de ce classement en compagnie du Français Karim Benzema. C'est simple, Messi a si souvent touché les poteaux dans sa carrière qu'un youtubeur a décidé d'en faire une compilation:

100 poteaux touchés par Lionel Messi

Un joueur trop précis?

«Messi est un joueur très précis, qui cherche vraiment le petit filet à chaque tir. Il a donc plus de possibilités de toucher le poteau», analyse Mauro Lustrinelli, ex-attaquant de la Nati. L'actuel entraîneur des M-21 helvétiques pointe également l'aspect mental:

«Il y a plusieurs raisons qui peuvent déterminer ces quelques centimètres de différence entre un but et un poteau. Marquer, c'est beaucoup une question de confiance»
Mauro Lustrinelli

Et de ce point de vue-là, Lionel Messi n'est peut-être pas encore dans les meilleures conditions à Paris. «A Barcelone, tout tournait autour de lui, mais au PSG, il n'est pas encore installé», observe Mauro Lustrinelli. L'ancien attaquant souligne également la pression que les buteurs peuvent ressentir quand les poteaux s'accumulent. «Tu te mets à penser un peu trop avant de tirer, à trop chercher le but, et ça ce n'est pas bon pour marquer.»

Mais l'ex-international reste confiant pour Lionel Messi. «De manière inconsciente, il y a un moment où tout va se mettre en place. Et là, Messi va se mettre à marquer.» Reste à savoir si ce sera ce soir, face à son éternel rival madrilène.

Elle, elle ne tire pas sur le poteau: «Les joueurs de l'équipe de Suisse, c'est des amateurs, non?»

Plus d'articles sur le sport

Robert Lewandowski et le syndrome du plombier polonais

Link zum Artikel

Incompétence, pingrerie, désordre: quel avenir pour le foot romand?

Link zum Artikel

Chez les virtuoses du tennis, l'antivibrateur passe à la poubelle

Link zum Artikel

Dans le pays d'Idrissa Gueye, l'homosexualité mène en prison

Link zum Artikel

Avec Sandro Aeschlimann, la Suisse tient son prochain Martin Gerber

Link zum Artikel

Ils se croient super forts et se retrouvent piégés sur les via ferrata

Link zum Artikel

Les ex-cracks de Super League cirent le banc à l'étranger

Link zum Artikel

Le cas Idrissa Gueye éclaire toute l’hypocrisie du football

Link zum Artikel

Le football suisse entame une semaine décisive pour son avenir

Link zum Artikel

Des femmes témoignent: «Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

«On bidouillait»: Il a vécu toutes les Patrouilles des glaciers, il raconte

Link zum Artikel

Les défenseurs collés aux poteaux sur corner? Complètement has been

Link zum Artikel

Le FC Winterthour et sa culture punk, ovni du foot moderne

Link zum Artikel

Evenepoel met tout le monde d'accord: la Belgique tient un phénomène

Link zum Artikel

Le Bâlois Alex Wilson, suspendu pour dopage, victime d'un complot?

Link zum Artikel

Un horrible tacle a brisé la carrière de cette Neuchâteloise

Link zum Artikel

De mythe à «club de village», Kloten sera modeste en National League

Link zum Artikel

Isaiah Thomas, une ode à la résilience version US

Link zum Artikel

Zeki Amdouni, la pépite qui peut encore sauver le Lausanne-Sport

Link zum Artikel

Bencic: «Quand je pense à la guerre, je relativise l'importance du tennis»

Link zum Artikel

Les cyclistes pros sont devenus des toxicomanes accros aux pilules

Link zum Artikel

Comment Luka Modric a fait de son extérieur du pied une arme fatale

Link zum Artikel

Cette Romande a passé 40 jours seule en montagne et est revenue transformée

Link zum Artikel

Une langue de footballeur a encore fourché: top 20 des phrases cultes

Link zum Artikel

Que le football suisse cesse d'inventer des formules hallucinogènes

Link zum Artikel

Gegenpressing contre jeu de position: l'heure du grand duel

Link zum Artikel

Thibaut Monnet: «J'ai laissé quelques bouts de dents sur la glace»

Link zum Artikel

La drôle d'histoire des animaux qui peuplent le hockey suisse

Link zum Artikel

Cette Valaisanne increvable a réalisé le doublé Lauberhorn-Kitzbühel

Link zum Artikel

Simon Ammann: «Arrêter ou continuer, je n'arrive pas à me décider»

Link zum Artikel

Osaka, Rapinoe, Williams: la «culture de la victimisation» made in USA

Link zum Artikel

Iga Swiatek, nouvelle reine du tennis, a construit sa légende à Montreux

Link zum Artikel

Le patron du Tour de Suisse: «La Romandie ne veut pas de nous»

Link zum Artikel

Les lasers verts qui ont ciblé Salah sont les plus dangereux

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le cas Idrissa Gueye éclaire toute l’hypocrisie du football
La polémique enfle autour du milieu de terrain sénégalais du PSG, qui a refusé de jouer à Montpellier samedi. Pas de blessure, mais un rejet du maillot arc-en-ciel imposé dans le cadre de la journée de lutte contre l'homophobie.

Mauricio Pochettino s'avance en conférence de presse, annonce qu'Idrissa Gueye «a effectué le voyage à Montpellier», mais que «pour des raisons personnelles», il a dû «sortir de la feuille de match». «Mais il n’était pas blessé», ajoute-t-il. Les médias s'en emparent, les associations mettent la pression sur le club tandis que l'entourage du joueur se refuse à tout commentaire. La polémique est lancée.

L’article