Sport
Football

Géorgie-Portugal: la sécurité de Ronaldo au coeur de ce match

La sécurité de Cristiano Ronaldo est au coeur des enjeux
Le Portugais Cristiano Ronaldo, tenu par un fan souhaitant faire un selfie avec lui lors de Turquie-Portugal samedi.image: Keystone

La sécurité de Cristiano Ronaldo est au coeur de Géorgie-Portugal

Tous les regards seront portés sur la star portugaise ce mercredi. Et pour cause, Ronaldo affronte à 21h la Géorgie, après les nombreux envahissements de terrain survenus lors de Turquie-Portugal samedi dernier.
26.06.2024, 11:50
Plus de «Sport»

Cristiano Ronaldo est un Dieu que les fans de football souhaitent approcher. Pour preuve, cette foule immense présente à son arrivée en Allemagne avant que ne débute le Championnat d'Europe des nations. Ils étaient 8'000 à assister au premier entraînement des Portugais. Et déjà, certains avaient envahi le terrain à l'issue de la séance, dans l'espoir de côtoyer l'ancien madrilène.

Cet enthousiasme excessif est-il lié au fait que Ronaldo ne joue plus en Europe et qu'il manque à ses fidèles? Ou est-ce parce qu'il se fait vieux et que cet Euro pourrait être sa dernière messe? Quoi qu'il en soit, les envahissements ont pris une toute autre ampleur samedi dernier. Il ne s'agissait plus d'un entraînement, mais bien d'un match officiel - en l'occurence Turquie-Portugal.

Pas moins de quatre personnes ont tenté d'approcher Cristiano Ronaldo durant la rencontre, dans le but de prendre un selfie avec lui. Le joueur a d'abord apprécié, notamment parce qu'un enfant s'est essayé à cet exercice périlleux. Mais plus les tentatives se sont multipliées, plus CR7 s'est agacé. Deux autres fans ont envahi le terrain après le coup de sifflet final et le sélectionneur Roberto Martinez, soutenu par sa fédération, a taclé le dispositif de sécurité mis en place au Signal Iduna Park de Dortmund.

«C'est inquiétant. Aujourd'hui, nous avons eu de la chance que les intentions des fans soient bonnes»
Roberto Martinez en conférence de presse

Martinez avait confié aux supporters qu'il ne s'agissait «pas de la bonne méthode», car ces envahissements à répétition allaient entraîner des mesures de sécurité plus sévères. Force est de constater que le sélectionneur portugais ne s'est pas trompé.

L'UEFA a immédiatement réagi afin que de telles scènes ne se reproduisent pas durant la partie qui opposera ce mercredi la Géorgie au Portugal. «La sûreté et la sécurité dans les stades, sur les terrains ainsi que dans les camps de base des équipes sont la priorité ultime de l'UEFA, de la Fédération allemande de football et de l'Euro 2024», a déclaré l'instance organisatrice, avant qu'elle n'annonce des dispositifs améliorés.

«Des mesures de sécurité supplémentaires seront prises dans les stades pour mieux répondre aux exigences du tournoi et prévenir de tels incidents. Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas commenter ces mesures spécifiques»
Communiqué de l'UEFA

Même si cela n'est pas écrit noir sur blanc, il y a fort à parier que le nombre de stadiers sera revu à la hausse lors de toutes les rencontres à venir du Portugal dans cet Euro. L'UEFA a en revanche été plus loquace au sujet des sanctions encourues. «Toute intrusion sur le terrain constitue une violation du règlement du stade et entraînera l'expulsion de l'enceinte, l'interdiction d'assister à tous les matchs du tournoi et des poursuites pénales pour violation du règlement», a précisé l'organisation.

Les fans sont donc prévenus. Ils auront quoi qu'il en soit la chance de voir évoluer Cristiano Ronaldo sur la pelouse de Gelsenkirchen ce mercredi, même si le Portugal est déjà certain de terminer premier de son groupe. «Je peux vous assurer que le capitaine sera dans le onze de départ», a dévoilé Roberto Martinez, alors qu'il compte faire tourner son effectif tout en visant une troisième victoire en trois rencontres.

(roc)

Parce qu'elle est partout, voici des images générées par IA
1 / 13
Parce qu'elle est partout, voici des images générées par IA
Un Trump généré par l'IA, en pleine séance d'Ayahuasca dans la jungle.
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Les Grisons touchés par de violentes intempéries
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les négociations pour prolonger Yakin commencent mal
Le sélectionneur et l'Association suisse de football (ASF) n'ont pas trouvé d'accord pour prolonger son contrat, au terme du premier jour de discussions. Pire: une polémique a éclaté autour de l'assistant Giorgio Contini.

Pour l'Association suisse de football (ASF), Murat Yakin est «le plan A». Pour Yakin, la Nati est la «priorité». Tout semble donc clair en ce qui concerne leur avenir commun. Pourtant, les deux parties ne sont pas tombées d'accord pour un nouveau contrat mardi.

L’article