Sport
Football

Bayern Munich: Upamecano a travaillé avec un chanteur d'opéra

Le défenseur central du Bayern Munich, Dayot Upamecano, a travaillé de manière peu conventionnelle pour améliorer un aspect de son jeu.
Le défenseur central du Bayern Munich, Dayot Upamecano, a travaillé de manière peu conventionnelle pour améliorer un aspect de son jeu. image: keystone/shutterstock

Pour devenir meilleur au foot, ce joueur du Bayern a fait... de l'opéra

Le défenseur bavarois Dayot Upamecano a complété son staff avec un chanteur lyrique, dans un but bien précis sur le terrain.
11.02.2023, 08:1011.02.2023, 12:07
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Le football s'est fortement professionnalisé ces 20 dernières années. Il a vu apparaître des diététiciens, des analystes vidéo ou encore des psychologues. Le défenseur central français du Bayern Munich Dayot Upamecano (24 ans) a récemment franchi une nouvelle étape en travaillant avec un... chanteur d'opéra.

Et ce n'est pas pour pousser la chansonnette en plus du ballon – comme certains footeux s'y sont essayés (Memphis Depay, Karim Benzema ou Josip Drmic, entre autres) – mais bien pour devenir meilleur sur un terrain.

Bayern's Dayot Upamecano, left, speaks with Bayern's Eric Maxim Choupo-Moting during a German Bundesliga soccer match between TSG 1899 Hoffenheim and Bayern Munich in Sinsheim, Germany, Satu ...
«Dis-moi Eric Maxim, la prochaine consigne, tu la veux en Fa majeur ou en Si bémol mineur?» Image: keystone

Parce que oui, la voix, c'est important pour un footballeur. Surtout quand il occupe une position axiale, comme Upamecano, et qu'il est censé orchestrer le jeu. «Je ressentais le besoin de travailler ma voix pour davantage diriger ma défense», a expliqué dans L'Equipe le Bavarois, devenu cette saison un leader incontestable. Il avait confié il y a quelques semaines à Bild avoir «souvent mal à la gorge après les matchs» et être «enroué». Alors le finaliste du dernier Mondial avec la France a pris le taureau par les cornes et s'est donc offert les services d'un professionnel.

«On a travaillé avec un monsieur qui faisait de l'opéra. Je ne peux plus vous les citer mais c'étaient des mots un peu compliqués à répéter (rires). L'idée, c'est de le répéter avec une voix forte pour qu'elle porte, pendant 90 minutes. On a chanté aussi. C'était intéressant.»
Dayot Upamecano, dans L'Equipe

Bégaiements, danse classique et tennis

Un travail d'autant plus utile qu'Upamecano expliquait avoir eu «des difficultés à communiquer» quand il était jeune. Il avait aussi confié au Parisien être un ancien bègue.

«Ça a été très difficile pendant mon parcours scolaire, j’ai subi beaucoup de moqueries. Il fallait prendre la parole, c’étaient des moments durs»
Dayot Upamecano, dans Le Parisien

Dayot Upamecano n'est pas le premier athlète de très haut niveau à entreprendre des entraînements pour le moins alternatifs par rapport à son sport. Evander Holyfield (60 ans), légende de la boxe, avait pris des cours de danse classique pour perfectionner son jeu de jambes. Dans le but de travailler son déplacement, l'ancien gardien de l'équipe de foot du Maroc Khalid Fouhami avait, lui, commencé le tennis.

Evander Holyfield has his right ear checked by referee Mills Lane after he was bit in the ear by Mike Tyson in the third round of their WBA Heavyweight match Saturday, June 28, 1997, at the MGM Grand  ...
Oui, ce monsieur à droite a pratiqué le ballet classique. Image: keystone

Fort de son expérience lyrique, Upamecano est prêt à donner de la voix pour le Bayern ce samedi en championnat contre Bochum (15h30) et surtout mardi sur la pelouse du Paris Saint-Germain (21h00) lors du match aller du huitième de finale de la Ligue des champions.

Le séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie en images
1 / 22
Le séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie en images
partager sur Facebookpartager sur X
Les commentateurs de la Coupe du monde 2022
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Lausanne bat Zurich dans une ambiance dingue et égalise dans la série
Le LHC est devenu la première équipe de ces play-off à battre les ZSC Lions. Les Vaudois ont gagné 4-2 à domicile, jeudi soir. C'est désormais 1-1 dans la finale.

Un succès vaudois mérité, voilà ce que l'on peut dire de cette deuxième rencontre de la finale. Les joueurs de Geoff Ward ont joué un hockey inspiré pour se donner le droit d'y croire dans ce duel des Lions. Comme mardi, les Lausannois ont été plus dangereux que leurs adversaires, mais cette fois ils ont su décrocher la victoire.

L’article