DE | FR
Cristiano Ronaldo, seul et endeuillé.
Cristiano Ronaldo, seul et endeuillé. Image: sda

Cristiano Ronaldo, victime d'un drame familial

Le footballeur et sa petite amie Georgina Rodriguez attendaient avec impatience la naissance de leurs jumeaux. Mais voilà qu'un drame assombrit le bonheur de la famille: l'un des bébés est décédé.
18.04.2022, 20:3919.04.2022, 07:41

Flamboyant et auteur d'un triplé samedi face à Norwich, Cristiano Ronaldo est frappé par le deuil. La superstar portugaise, qui attendait des jumeaux avec sa compagne Georgina Rodriguez, a publié un message, lundi, sur Instagram pour annoncer la mort de l'un des deux nouveaux-nés.

C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons le décès de notre bébé. C'est la plus grande douleur qu'un parent puisse ressentir. Seule la naissance de notre petite fille nous donne la force de vivre ce moment avec un peu d'espoir et de bonheur. Nous tenons à remercier les médecins et les infirmières pour tous les soins et le soutien prodigués. Nous sommes dévastés et demandons l'intimité en cette période très difficile. Notre garçon, tu es notre ange. Nous t'aimerons pour toujours.

S'il y a eu des complications avant, pendant ou après l'accouchement et ce qui a exactement conduit à la mort du garçon n'est pas clair dans la déclaration. La petite fille semble aller bien. Le couple avait annoncé en fin d'année dernière qu'il attendait des jumeaux.

Le quintuple Ballon d'Or, âgé de 37 ans, était déjà père de quatre enfants, dont trois issus d'une gestation pour autrui avant sa rencontre avec Georgina Rodriguez. Un terrible deuil qui vient briser un week-end qui l'a vu enfiler trois goals pour porter son total à 21 buts cette saison. Le 60e triplé de sa prodigieuse carrière semble être une bien maigre consolation. (svp)

Déçus des élections, les étudiants bloquent la Sorbonne

Plus d'articles sur le sport

Le vélodrome de Granges est taillé pour les records de l'heure

Link zum Artikel

Wawrinka: «Je sais que je retrouverai mon niveau, j'en suis sûr!»

Link zum Artikel

«C'est une faute grave de Servette d'avoir aligné Omeragic à Sion»

Link zum Artikel

Voici notre onze idéal en Super League (et il y a deux Servettiens)

Link zum Artikel

Mbappé a-t-il eu raison? L'aimez-vous encore? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»

Link zum Artikel

«J'ai un rencard Tinder»: les pires excuses entendues pour rater le foot

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Fifa quittera-t-elle la Suisse? Voici ce qu'en dit Infantino
La Fédération internationale de football (Fifa) aurait l'intention de tourner le dos à Zurich. Son président valaisan Gianni Infantino aurait déjà quitté la ville pour le Qatar. Le patron de la Fifa s'est exprimé à ce sujet auprès de CH Media.

Six mois avant la Coupe du monde de football au Qatar, le président de la Fifa Gianni Infantino fait la promotion de cet événement majeur cette semaine au WEF. Côte à côte avec l'émir du Qatar. Ce dernier a affirmé lundi dans son discours que le Qatar était «violemment attaqué» par d'autres pays parce qu'il est un pays musulman et que l'on ne veut pas qu'il accueille un grand tournoi. «Le Qatar est victime de discrimination», a-t-il déclaré. Tamim Bin Hamad Al Thani n'a d'ailleurs pas répondu aux accusations selon lesquelles son émirat violerait les droits de l'homme.

L’article