Sport
Granit Xhaka

Xhaka vu par Alonso: «Intelligence, vécu, personnalité»

Xhaka: son transfert à Leverkusen n'est pas que pour le foot
Granit Xhaka est le plus gros transfert du Bayer Leverkusen.Image: Twitter

A Leverkusen, «Xhaka est déjà le patron», confirme son entraîneur

Le Bayer Leverkusen a brillamment entamé sa saison. Granit Xhaka et son entraîneur Xabi Alonso nous expliquent pourquoi ils ont décidé de travailler ensemble.
26.08.2023, 08:0126.08.2023, 11:46
Etienne Wuillemin et Dominic Wirth
Plus de «Sport»

Granit Xhaka est de retour en Bundesliga. Après sept années à Arsenal, le capitaine de la Nati entame sa deuxième vie en Allemagne. Il le dit avec une certaine poésie: «En 2012, quand je suis venu ici, j'étais un garçon sans expérience. Aujourd'hui, je reviens en tant qu'homme. C'est la plus grande différence».

Le Bayer Leverkusen est sa nouvelle maison. Xhaka, qui fêtera ses 31 ans en septembre, a signé un contrat de cinq ans. Le club le considère comme la pierre angulaire de son projet, dont le but plus ou moins avoué est de reconquérir les sommets de la Bundesliga. Le Bâlois y croit: «Je ne suis pas un rêveur. Mais quand je regarde vers l'avenir, je pense que nous pouvons gagner quelque chose avec cette équipe».

19.08.2023, Nordrhein-Westfalen, Leverkusen: Fu�ball: Bundesliga, Bayer Leverkusen - RB Leipzig, 1. Spieltag, BayArena. Leverkusens Granit Xhaka (l) und Leipzigs Yussuf Poulsen k�mpfen um den Ball. Fo ...
Déjà une présence très remarquée.Keystone

Ce ne sera pas forcément le championnat d'Allemagne. Personne à Leverkusen n'est assez présomptueux pour se voir plus beau que le Bayern Munich d'Harry Kane, sans oublier Dortmund et Leipzig qui, traditionnellement, se profilent comme de sérieux challengers. «Tout d'abord, nous voulons revenir en Ligue des champions. Ensuite nous verrons», planifie Xhaka.

Le calendrier n'a pas épargné Leverkusen, qui commence sa saison par une succession d'adversaires difficiles. Le week-end dernier, Xhaka et ses coéquipiers ont néanmoins battu Leipzig 3-2 dans leur stade. Le milieu bâlois, positionné dans l'axe d'un 3-4-3 classique, a déjà pris les commandes du jeu. Il figure dans le onze idéal de Kicker. Il a touché 57 ballons pour un taux de réussite de 85% dans ses passes. Il s'est imposé d'entrée comme le patron de sa nouvelle équipe.

Ce samedi, le Bayer Leverkussen se rend à Mönchengladbach, l'ancien club de Xhaka, là où le Bâlois a vraiment lancé sa carrière internationale en 2012. Là où il a immédiatement rencontré l'amour de sa vie, Leonita, qui travaillait à la réception du club, répondant notamment aux appels téléphoniques des fans.

L'entraîneur Xabi Alonso n'est pas étranger à la venue de Xhaka. L'Espagnol, accompagné du directeur sportif Simon Rolfes, a tout fait pour convaincre le Bâlois que ce projet était taillé pour lui.

FILE - Leverkusen's head coach Xabi Alonso looks on during the German Bundesliga soccer match against Borussia Dortmund at the BayArena in Leverkusen, Germany, Sunday, Jan. 29, 2023. Xabi Alonso  ...
Xabi Alonso.Keystone

Vendredi dernier, à 24 bonnes heures du match contre Leipzig, Xabi Alonso était assis dans la Bay Arena. Nous l'avons interrogé sur sa vision de Xhaka:

«Il a de l'expérience. Il a une intelligence de jeu. Il prend ses responsabilités. Et peut-être le point le plus important: Xhaka a une grande personnalité. Il aide les jeunes dans leur développement. Nous sommes très, très chanceux de l'avoir»

Encore un petit détail: quand Alonso était joueur et qu'il portait le maillot du Bayern Munich, il a affronté le Borussia Mönchengladbach de Xhaka à trois reprises. Il n'a pas gagné le moindre de ces matchs. «Oui, je me souviens. C'était les premiers signaux envoyés par Xhaka pour montrer qu'il était un joueur de haut niveau et qu'il avait un bel avenir.»

Xhaka est conscient de son rôle. Il nous dit: « Je vais essayer de pousser les jeunes à la limite. Je pense que ce n'est pas encore le cas». Mais Xhaka ajoute aussi: «Je ne suis pas là pour tout changer tout de suite». Il n'en attend pas moins avec impatience le débat sur le capitaine... «Ce serait une erreur de présenter des doléances dès le départ. Mon message: si vous avez besoin de moi, je suis content d'être là, mais il faut onze capitaines.»

19.08.2023, Nordrhein-Westfalen, Leverkusen: Fu�ball: Bundesliga, Bayer Leverkusen - RB Leipzig, 1. Spieltag, BayArena. Leverkusens Jeremie Frimpong springt nach dem Treffer zur 2:0 F�hrung auf den To ...
Le Bayer Leverkusen fête sa victoire contre Leipzig.Keystone

La position de Xhaka sur le terrain est légèrement plus défensive à Leverkusen qu'à Arsenal la saison dernière, où Mikael Arteta le remontait régulièrement sur l'aile gauche en soutien de Gabriel Martinelli. «Xabi Alonso me voit davantage comme un No 6 devant la défense. Bien sûr, nous en avons parlé avant que je signe.»

Granit Xhaka n'est pas le seul gros renfort de Leverkusen cet été. Moussa Diaby a quitté le club pour Aston Villa. Mais avec Victor Boniface de l'Union St-Gilloise et Jonas Hofmann de Mönchengladbach, deux bons joueurs offensifs ont remplacé le Français. Et Florian Wirtz est de retour au niveau qui faisait de lui le plus grand talent de l'Allemagne avant de se déchirer les ligaments croisés.

De nombreux experts estiment que Leverkusen peut aller loin cette saison. Xabi Alonso goûte peu cette remarque: «Il n'y a aucune raison de nous adresser des éloges avant de commencer. Nous devons prouver sur le terrain que nous sommes bons. Nous ne sommes pas assez stupides pour penser que nous sommes les meilleurs sans avoir réussi quoi que ce soit».

En battant le RB Leipzig, cette dernière phrase perd déjà un peu de sa pertinence.

Les superbes images de la présentation de Neymar
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le LS sauvé ++ Swiatek sacrée
Elles sont là, elles sont fraîches! Les infos sportives à ne pas rater.
L’article