faible pluie
DE | FR
Sport
Hockey sur glace

Ce club romand de hockey risque bien de tout perdre

Le gardien neuchatelois Viktor Oestlund, droite, et les joueurs du HC La Chaux-de-Fonds montrent leur deception a la fin du sixieme match de barrage promotion-relegation de National League/Swiss Leagu ...
Le HCC aura-t-il le droit de prétendre à une promotion en National League?Image: keystone

Ce club romand de hockey risque bien de tout perdre

Avec Olten et Viège, le champion en titre de Swiss League vient de déposer sa demande de licence pour la National League. Mais même s'il brille sur la glace, un obstacle en coulisses pourrait briser son rêve.
04.12.2023, 08:19
Klaus Zaugg
Klaus Zaugg
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Le champion de Swiss League ne peut disputer le barrage de promotion contre le dernier de National League que si sa licence pour l'élite est validée. Autrement dit: le club doit remplir les conditions infrastructurelles et économiques pour la National League. Olten, Viège et La Chaux-de-Fonds ont déposé la demande correspondante dans le délai imparti.

Die Mannschaft des HC La Chaux-de-Fonds jubelt mit dem Pokal des Schweizer Meisters der Swiss League nach dem vierten Spiel des Eishockey Playoff Finals der Swiss League zwischen dem EHC Olten und dem ...
Après son sacre la saison passée, le HC La Chaux-de-Fonds vise le doublé en Swiss League cette année. Image: KEYSTONE

Et il y a une situation cocasse: Viège, actuel 9e du classement, pourrait devenir le premier club de l'histoire à déposer une candidature alors même qu'il ne se qualifie pas pour les play-offs. Mais le vrai dindon de la farce, ce pourrait être le HC La Chaux-de-Fonds.

Les Mélèzes et leurs vieilles branches

En règle générale, la commission des licences approuve les demandes de promotion, quitte à fermer les yeux lorsque c'est nécessaire. Les dossiers d'Olten et de Viège ne sont qu'une formalité. Tout le contraire du club neuchâtelois, qui pourrait bien se voir refuser le droit de monter. Sur le plan sportif, ses chances sont intactes. Mais la saison dernière, il n'a obtenu qu'une autorisation exceptionnelle. La faute à son infrastructure, jugée inadaptée à la plus haute ligue. Alors, après la défaite des Chaux-de-Fonniers dans le barrage de promotion/relégation contre Ajoie, tout le monde a poussé un soupir de soulagement au sein des instances.

Cette saison, le problème est le même car rien n'a changé dans l'arène des Montagnes neuchâteloises. Construite en 1953 – il y a donc 70 ans – la patinoire des Mélèzes ne répond en aucun cas aux exigences minimales de la National League. L'enceinte peut accueillir 5600 spectateurs au total, dont 1200 en places assises. Il n'y a qu'un seul domaine dans lequel elle supporte la comparaison avec la patinoire la plus moderne du pays (le «temple» des Zurich Lions): son gros manque de places de parking.

Les joueurs neuchatelois celebrent leur victoire apres la finale de playoff acte 3 du championnat suisse de hockey sur glace de Swiss League LNB, entre HC La Chaux-de-Fonds, HCC, et EHC Olten ce diman ...
Le HC La Chaux-de-Fonds célèbre avec son public aux Mélèzes lors de la dernière finale des play-offs de Swiss League.Image: keystone

Un refus de la ligue pour une éventuelle promotion du HCC n'est pas impossible. En tout cas, l'affaire fait trembler le paysage politique du hockey: un «non» de la commission des licences serait interprété comme une décision contre le hockey romand. D'autant plus que le HC La Chaux-de-Fonds, fondé en 1919, est un club légendaire, six fois de suite champion national entre 1968 et 1973.

Les Neuchâtelois ont disputé leur dernière saison dans l'élite en 2000/01, avant une relégation. Depuis, le HCC fait souvent partie des équipes de pointe en 2e division. Au printemps dernier, il a même remporté ce championnat. Cette saison encore, ses chances d'être sacré en Swiss League sont bien réelles et aucune autre équipe n'attire autant de fans (2979 en moyenne par match).

Si l'autorisation de promotion ne leur est pas accordée, les Chaux-de-Fonniers pourront encore faire appel auprès de la commission de recours. Mais avec très peu d'espoirs: en principe, la ligue juge de tels cas très objectivement, en fonction des conditions réelles, et ne tient pas compte des sensibilités politiques ou nostalgiques.

Bâlois modestes et Soleurois en difficulté

Un club n'a pas déposé de demande pour évoluer en National League, alors qu'aucun obstacle structurel ne l'empêcherait de jouer dans l'élite: le HC Bâle. Les Rhénans viennent de balayer avec panache le leader du championnat et candidat à la montée Olten (4-1). Pour la première fois de la saison, les Soleurois n'ont pas marqué le moindre point à domicile.

Le sacre de Bâle en Swiss League n'est pas impossible. Alors pourquoi ne pas avoir demandé la licence pour la National League? Le directeur sportif Kevin Schläpfer la joue modeste:

«Parce que c'est encore trop tôt. Après huit ans de hockey amateur, nous n'avons été promus qu'en 2022. Faire une demande de promotion maintenant pour la National League serait un peu arrogant. Nous voulons d'abord construire une base solide.»

En résumé, on peut s'attendre à ce que seuls Olten et Viège obtiennent le droit de monter. Dans ce cas, le cancre de National League n'aurait sans doute qu'à craindre les Soleurois.

La question peut paraître hérétique, mais elle est justifiée: Olten veut-il vraiment jouer en National League? Cet été, les pensionnaires du Kleinholz ont dû mettre de l'ordre dans leurs finances, après une saison sportive difficile et une finale de play-offs perdue contre La Chaux-de-Fonds. Est-ce que cela a un sens de viser la promotion dans l'élite alors que c'est déjà compliqué de trouver l'argent pour la deuxième division? Cette question n'est – bien entendu – pas abordée publiquement. Mais le président Marc Thommen la pose sans doute de temps en temps en petit comité.

De nombreux éléments indiquent que, pour une fois, le dernier de National League ne devrait pas trembler pour son maintien dans le barrage contre le champion de Swiss League.

Adaptation en français: Yoann Graber

Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
1 / 9
Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Andrea Bocelli fait pleurer Roger Federer
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
J'en suis désormais certain: Servette a tout pour détrôner YB
Les Genevois sont allés battre YB, dimanche à Berne (1-0), dans le choc au sommet de Super League et sont revenus à quatre points. Ils ont les moyens de passer devant les Bernois et s'offrir le titre. Commentaire.

Il n'y a que cinq mois entre aujourd'hui et le 21 septembre 2023. Et pourtant, l'évolution du Servette FC nous donne l'impression que plusieurs saisons se sont écoulées entre ces deux périodes. On n'a pas choisi ce 21 septembre dernier pour célébrer le 68e anniversaire de l'acteur François Cluzet, star du film Intouchables, ni les 32 ans de l'indépendance de l'Arménie. Non, ce soir-là, les Genevois s'inclinaient logiquement, chez eux, face au Slavia Prague (0-2) lors de leur premier match de poules d'Europa League.

L’article