Sport
Hockey sur glace

Cette nouvelle va faire plaisir aux fans de Fribourg-Gottéron

Die Freiburger Fans freuen sich ueber den deutlichen Sieg im Eishockey Meisterschaftsspiel der National League zwischen dem HC Fribourg Gotteron und den SCL Tigers, am Montag, 20. Dezember 2021 in der ...
Les fans de Fribourg-Gottéron pourront voir dès novembre le logo de leur club favori sur une rame des BLS.Image: KEYSTONE

Cette nouvelle va faire très plaisir aux fans de Fribourg-Gottéron

La compagnie ferroviaire BLS a annoncé la fin du train entièrement aux couleurs du CP Berne, le grand rival des Fribourgeois. La rame sera repeinte et le logo des Dragons y figurera aussi.
30.08.2023, 16:4630.08.2023, 16:57
Plus de «Sport»

La compagnie ferroviaire BLS (Berne-Lötschberg-Simplon) avait fait grincer des dents en été 2018, moment où elle a mis en circulation un train entièrement aux couleurs du CP Berne, son partenaire commercial. La raison: la rame ne desservait pas uniquement la capitale, mais aussi des villes abritant des clubs rivaux. En l'occurrence, Fribourg, Langnau et Bienne.

Le train de la discorde.
Le train de la discorde.image: capture d'écran x

C'est à Bienne que les réactions ont été les plus fortes. Des tags sur le convoi y avaient été faits peu après sa mise en service, rappelle le média Frapp. Et son maire Erich Fehr – grand fan de hockey sur glace – avait par exemple tweeté:

«C'est le train que je dois prendre? Désolé, cher BLS, mais ça ne va pas du tout! Bien plus de 50% de vos clients ne sont PAS des fans du CP Berne. Je me réjouis que vous annonciez la semaine prochaine que le HC Bienne, les Langnau Tigers et Gottéron auront aussi leur train!»

Las pour le politicien, il aura dû attendre cinq ans avant de voir son souhait se réaliser: les BLS ont annoncé ce lundi que la rame aux couleurs des Ours sera retirée fin septembre, après quoi elle fera un petit passage par les ateliers afin d'être repeinte, cette fois-ci, avec les logos des quatre clubs dont les régions sont desservies par la ligne.

Viel Verkehr vor Berns Tor im Eishockey Qualifikationsspiel der National League zwischen dem SC Bern und dem HC Fribourg-Gotteron, am Samstag, 28. Januar 2023, in der PostFinance Arena in Bern. (KEYST ...
Pour Gottéron (en blanc) comme pour Bienne et Langnau, le CP Berne (en rouge) est le grand rival.Image: KEYSTONE

«A compter de la saison 2023/24, BLS sera partenaire du CP Berne, du HC Fribourg-Gottéron, du HC Bienne et des SCL Tigers. Ce partenariat sera incarné par le nouveau train spécial hockey qui circulera sur différentes lignes de BLS à partir de novembre», précise le communiqué de l'entreprise.

Symbole et durabilité

Son directeur général, Daniel Schafer, y voit un symbole:

«Ce train et ce partenariat montrent merveilleusement ce que BLS représente: une entreprise responsable à l’ancrage régional qui parvient à réunir quatre clubs se livrant des batailles acharnées sur la glace.»

La compagnie explique aussi que cette initiative vise à «convaincre davantage de fans de hockey de se rendre aux matchs avec les transports publics».

Prochaine étape pour ces quatre clubs qui partagent le même train? Etre dans le bon wagon, au sens figuré cette fois, à la fin de la saison régulière. A savoir celui des huit premiers du classement, qualifiés pour les play-offs. Pour rappel, le nouvel exercice de National League débutera le mercredi 13 septembre. (yog)

Une IA a créé des couples de stars et leurs enfants
1 / 30
Une IA a créé des couples de stars et leurs enfants
source: jérémy pomeroy
partager sur Facebookpartager sur X
En Écosse, il existe une crèche… réservée aux adultes
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Wawrinka a donné une petite leçon de tennis au public de Roland-Garros
Peu après sa victoire contre Murray dimanche, le Vaudois a expliqué le secret de son formidable revers à une main. Démonstration.

Stan Wawrinka (ATP 98) a entrevu un peu de lumière au coeur d’une saison bien sombre, dimanche à Paris. Le Vaudois a aisément enlevé son duel de prestige face à Andy Murray (ATP 75) à Roland-Garros, s'imposant en trois manches (6-4 6-4 6-2) devant l’Ecossais.

L’article