faible pluie
DE | FR
Sport
International

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

NBA, masque ski
Image: Shutterstock/NBA

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Après leur sacre en finale de la NBA la nuit dernière, les joueurs des Milwaukee Bucks arboraient tous des lunettes de ski dans les vestiaires. Une drôle de tradition, venue du baseball, et qui s'explique par une raison très pratique.
21.07.2021, 17:0521.07.2021, 18:21
Suivez-moi

Les joueurs de basket ont-ils prévu de passer leurs vacances au ski? Dans la nuit de mardi à mercredi, les Milwaukee Bucks ont remporté la finale de la NBA au match 6 (105-98) face aux Phoenix Suns. De retour au vestiaire, la coupe à la main, les vainqueurs se sont empressés d'enfiler... des lunettes de ski. Mais pourquoi diable?

La raison est très simple: protéger les yeux des athlètes des litres de champagne (et des bouchons) qui douchent littéralement les vestiaires après chaque triomphe. Car, soyons clairs, on ne parle pas d'une ou deux bouteilles, mais de plusieurs centaines. En 2018, par exemple, les Golden State Warriors avaient dépensé plus de 400 000 dollars en bulles pour célébrer leur sacre NBA.

C'est vrai que c'est plutôt pratique!

En 2018, les Golden Stade Warriors ont littéralement arrosé leur titre. Vidéo: YouTube/PHP

Une tradition venue
du base-ball

Si la pratique est désormais largement répandue dans les sports américains, L'Equipe raconte qu'en 1986 déjà, Bobby Ojeda, un joueur de baseball évoluant aux New York Mets, avait eu l'idée de se protéger avec des lunettes de piscine. L'idée a ensuite été popularisée par les joueurs des Boston Red Sox qui ont tous fêté leur titre de 2004, «goggles» sur les yeux.

Avant de conclure, remarquons que Nike a bien compris la tendance et s'est empressé de fournir des lunettes arborant une immense virgule aux joueurs.

Après les intempéries, la vie «normale» reprend à la Neuveville (BE)

1 / 13
Après les intempéries, la vie «normale» reprend à la Neuveville (BE)
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Claquettes, chaussettes, paillettes: Spécial Cannes

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce coach prend une lourde amende à chaque match (et sans rien faire)
Will Still paie très cher son absence de diplôme.

En quelques heures, celles qui ont suivi le match nul 1-1 de Reims face au PSG, dimanche soir en Ligue 1, Will Still est devenu une attraction du Championnat de France de football. Tous les médias ont brossé le portrait de l'entraîneur du Stade de Reims dont la particularité, outre le talent (il est invaincu depuis quatorze matchs), consiste à jongler avec les contraventions.

L’article