ensoleillé, brumeux
DE | FR
2
Sport
International

Ancien ministre et président de l'OM, Bernard Tapie est mort dimanche

Bernard Tapie
Image: Keystone

Ancien ministre et président de l'OM, Bernard Tapie est mort ce matin

Le célèbre président de l'OM, malade depuis 2017, est décédé ce dimanche matin. Homme d'affaires, ministre, animateur ou encore acteur, Bernard Tapie était un véritable touche à tout.
03.10.2021, 09:4903.10.2021, 10:39

Bernard Tapie est mort à 78 ans d'un cancer dont il souffrait depuis plusieurs années, a annoncé la famille au groupe de presse La Provence, dont l'homme d'affaires était l'actionnaire majoritaire.

«Dominique Tapie et ses enfants ont l'infinie douleur de faire part du décès de son mari et de leur père, Bernard Tapie, ce dimanche 3 octobre à 8h40, des suites d'un cancer»
Communiqué de presse envoyé à La Provence

Sur son compte Instagram, Stéphane Tapie, l'un des fils de l'ancien homme d'affaires, a confirmé l'information d'un court message, «Au revoir mon Phénix», en légende d'une photo en noir et blanc de lui et son père.

Bernard Tapie en dates:

  • 26 janvier 1943: naissance à Paris.
  • années 1980: repreneur d'entreprises en difficultés (Terraillon, Look, La Vie Claire, Wonder, Testut et, son coup d'éclat, en 1990, Adidas).
  • 1989: élu député «Majorité présidentielle» des Bouches-du-Rhône (réélu en 1993). Affronte lors d'un fameux débat télévisé le leader du Front national, Jean-Marie Le Pen.
  • avril-mai 1992: éphémère ministre de la Ville dans le gouvernement socialiste de Pierre Bérégovoy. Il le redeviendra pendant 3 mois l'année suivante.
  • 1993: l'Olympique de Marseille, qu'il préside, remporte la Ligue des Champions. Début de l'affaire du match de football truqué Valenciennes-OM. Vend Adidas à un groupe d'investisseurs piloté en sous-main par sa propre banque, le Crédit lyonnais, alors publique.
  • 1994: la liste MRG aux européennes qu'il conduit arrive, à la surprise générale, à peine 2,5 points derrière celle du socialiste Michel Rocard.
  • 1995: procès VA-OM. Est condamné pour corruption. Placé en faillite personnelle l'année suivante, il perd ses mandats électifs. Il fait six mois de prison en 1997.
  • 1996/2008: écrit, fait de la radio, du cinéma, du théâtre, joue le «Commissaire Valence» dans la série à succès de TF1.
  • 2012: devient propriétaire du quotidien «La Provence».
  • 2017: condamné, après une bataille judiciaire dantesque, à rembourser les 403 millions d'euros (434 millions de francs) obtenus pour mettre un terme à son litige avec le Crédit lyonnais. Dans le volet pénal de l'affaire, il sera relaxé deux ans plus tard. Le parquet fait appel.
  • 2017: sa femme annonce qu'il souffre d'un cancer de l'estomac.
  • 4 avril 2021: victime d'un violent cambriolage à son domicile en région parisienne.
  • 09 juin 2021: fin du procès en appel sur le volet pénal de l'arbitrage. Le parquet requiert, en son absence, 5 ans de prison avec sursis.
  • 03 octobre 2021: décès des suites de son cancer (ats)

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram

1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

C'est quoi James Bond?

Video: watson

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Bouleversements en Iran: les derniers jours du régime islamiste?
Après plus de 400 morts, l'abolition de la police des mœurs marque peut-être un tournant historique en Iran, où le voile obligatoire, symbole d'une vision islamiste du monde, est à présent sur la sellette.

L’Iran abolit la police des mœurs, une unité créée en 2005. Cette décision intervient deux mois et trois semaines après le déclenchement d’un mouvement de contestation dirigé contre le régime islamiste. La mort, le 16 septembre, d’une jeune femme de 22 ans, Mahsa Amini, à la suite de son arrestation par la police des mœurs au motif que son voile était mal ajusté, a été le coup de trique de trop infligé à une population soumise à une loi totalitaire puisque indiscutable: la loi divine. A présent, il est question de réviser la législation de 1983 sur le port du voile obligatoire, imposé quatre ans après la révolution islamique de 1979 et l'arrivée au pouvoir de l'ayatollah Khomeiny.

L’article