Sport
Interview

Sefolosha: «J'avais un peu peur de mes jambes»

Thabo Sefolosha sous le feu des projecteurs
Thabo Sefolosha avait tous les regards braqués sur lui.Image: sda
Interview

Sefolosha: «J'avais un peu peur de mes jambes»

Thabo Sefolosha a fait un retour triomphal sous le maillot de Vevey, avec lequel il disputera ce dimanche la finale de la Coupe. Mais il en a bavé...
29.01.2023, 06:4229.01.2023, 12:00
Plus de «Sport»

Thabo Sefolosha a joué et Thabo Sefolosha a dominé. A 38 ans, l'ex-premier basketteur suisse en NBA a terminé la partie fourbu mais rassuré sur ses beaux restes. Grâce à sa star, Vevey s'est imposé 75-60 en demi-finale de la Coupe de la Ligue face à Union Neuchâtel. Interview avec celui qui a chaussé ses «Air Jordan 45 Welcome Back», comme un symbole.

Comment vous sentez-vous après ce premier match et plus de 33 minutes de jeu?
Thabo Sefolosha: Ce n'est pas exactement ce qu'on avait discuté avec le coach (il rit). Et là il y a la finale demain donc un petit back to back pour reprendre. Non, c'est allé et je suis content d'avoir pu aider mon équipe. Il y avait de bonnes choses et de moins bonnes choses. Je suis fatigué et je sais qu'il y a des erreurs commises par manque de rythme.

Thabo Sefolosha a tenté de cacher son manque de rythme.
Thabo Sefolosha a tenté de cacher son manque de rythme.Image: sda

Quel sentiment éprouvez-vous après avoir vu ce public qui n'avait d'yeux que pour vous?
C'était incroyable de voir les fans et les bannières dans les gradins. Qui l'aurait cru? C'est magnifique de pouvoir vivre ça avec des joueurs de la région. Comme je l'ai dit l'autre jour en conférence de presse, c'est un beau moyen de boucler la boucle.

Il y avait beaucoup de tension en début de rencontre, jusqu’à votre premier panier après quatre minutes. On a senti une forme de libération dans le public après ce panier. Et vous?
Pas spécialement. Je ne suis pas sûr de l’avoir ressenti comme ça et en plus, à ce moment-là, j’étais déjà fatigué (rires). Mais j'étais content de marquer pour bien entrer dans le match. Seulement je savais qu'il restait encore plus de 35 minutes de jeu.

Comment jugez-vous votre performance?
J'ai fait beaucoup d'erreurs sur des jeux. Je me suis mal placé. A l'entraînement je maîtrisais 60% des jeux, là c'est redescendu à 40. J'avais un peu peur de mes jambes sur les déplacements latéraux et j'ai été battu trop de fois. Mais j'ai pu aider au rebond.

Ses stats

La ligne de statistiques de Thabo Sefolosha, qui n'avait plus joué depuis près de trois ans, rappelle que l'ancien joueur des Houston Rockets fut l'un des meilleurs défenseurs du monde. Le Vaudois a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et 1 contre en 33 minutes de jeu.

Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne, non?
Exactement! On va préparer ce match comme on peut vu le court laps de temps sans regarder derrière. (ats)

Aveugle, cette ado marque un panier au basket
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Lara Gut-Behrami pourrait bientôt intégrer un musée très spécial
La skieuse est une véritable star au Tessin, où l'ancienne championne Michela Figini rêve de construire un musée dédié aux sportifs du canton.

Lara Gut-Behrami est l'une des plus grandes championnes du sport suisse, et donc tessinois. La skieuse est née à Lugano et a grandi à Comano, un petit village dans lequel elle a marqué les esprits. Son ancienne maîtresse d'école, que nous avions rencontrée en 2017, se souvenait ainsi d'une jeune fille «solaire, brillante, impliquée». Au village et dans tout le canton, tout le monde connaît cette star du ski suisse, lauréate cette saison de son deuxième gros globe.

L’article