DE | FR
Jeux olympiques

Ces JO ressemblent enfin à des Jeux d'hiver, la preuve en images

Les chutes de neige de ce dimanche à Pékin et Yanqing ont changé la face de ces JO et ces images le prouvent.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
13.02.2022, 16:0913.02.2022, 16:20
Adrian Bürgler
Adrian Bürgler
Adrian Bürgler
Suivez-moi

Dans la région de Yanqing – ou des courses de ski et les épreuves sur glace se déroulent lors de ces Jeux olympiques –, il tombe, en moyenne, moins de 400 millilitres de précipitations par an. Ce sont des quantités comparables à ce que l'on retrouve au Maroc ou en Erythrée. Entre janvier et février, on compte, d'ordinaire, un jour de précipitations cumulées. La région est pratiquement un «désert».

Lors d'un hiver qualifié d'«humide», il tombe peut-être dix centimètres de neige en temps normal. Le début des Jeux a donc été marqué par des pistes blanches serpentant à travers des montagnes brunes. 👇

Bild: sportfanatics.ch

Mais surprise ce dimanche! Plus d'un demi-mètre de neige fraîche est tombé à Pékin, et également dans les autres villes organisatrices. Ce phénomène anormal fait la grande joie des athlètes et aussi des nombreux bénévoles. Enfin, les Jeux d'hiver ont un look hivernal.

Soudain, les montagnes de Yanqing sont devenues blanches...
Soudain, les montagnes de Yanqing sont devenues blanches...Bild: keystone
Les <strike>Ghostbusters</strike> bénévoles nettoient les tribunes avec des souffleurs de feuilles.
Les Ghostbusters bénévoles nettoient les tribunes avec des souffleurs de feuilles.Bild: keystone
<a target="_blank" rel="follow" href="https://www.watson.ch/Ringmeister%20Zaugg/"></a><a target="_blank" rel="nofollow" href="https://www.watson.ch/Klaus%20Zaugg/">Klaus Zaugg</a> - notre envoyé spécial pour ces Jeux - qualifie volontiers les bénévoles en combinaison de protection de «Martiens». Eux aussi aiment jouer de temps en temps dans la neige.
Klaus Zaugg - notre envoyé spécial pour ces Jeux - qualifie volontiers les bénévoles en combinaison de protection de «Martiens». Eux aussi aiment jouer de temps en temps dans la neige.Bild: keystone
Ces soldats du froid partent au combat contre la neige armés de balais.
Ces soldats du froid partent au combat contre la neige armés de balais.Bild: keystone
Sur les pistes, les skieurs de fond se frayent un chemin dans la neige fraîche.
Sur les pistes, les skieurs de fond se frayent un chemin dans la neige fraîche.Bild: keystone
En revanche, sur la piste du slalom géant, on attaque les flocons tombés avec des fraises à neige.
En revanche, sur la piste du slalom géant, on attaque les flocons tombés avec des fraises à neige.Bild: keystone
Dans les bus, la visibilité n'est pas au top.
Dans les bus, la visibilité n'est pas au top.Bild: keystone
Mais rien ne semble perturber la bonne humeur des bénévoles.
Mais rien ne semble perturber la bonne humeur des bénévoles.Bild: keystone
L'athlète d'Aerials Megan Nick s'envole à travers l'épais brouillard de neige.
L'athlète d'Aerials Megan Nick s'envole à travers l'épais brouillard de neige.Bild: keystone
Les fans et les mascottes s'amusent aussi.
Les fans et les mascottes s'amusent aussi.Bild: keystone
Quelqu'un a fait bonne impression.
Quelqu'un a fait bonne impression.Bild: keystone
La piste du slalom géant est très fréquentée.
La piste du slalom géant est très fréquentée.Bild: keystone
Glisser sur le tremplin de saut à ski n'est pas une tâche aisée.
Glisser sur le tremplin de saut à ski n'est pas une tâche aisée.Bild: keystone
Mesures sanitaires et neige = visibilité zéro.
Mesures sanitaires et neige = visibilité zéro.Bild: keystone
Même entre les arbres, on met des coups de pelle.
Même entre les arbres, on met des coups de pelle.Bild: keystone
Entre-temps, la neige tombait vraiment en abondance.
Entre-temps, la neige tombait vraiment en abondance.Bild: keystone
Les souffleurs de feuilles permettent également de nettoyer les tapis de tir de biathlon.
Les souffleurs de feuilles permettent également de nettoyer les tapis de tir de biathlon.Bild: keystone
Il en va de même pour les lignes d'arrivée.
Il en va de même pour les lignes d'arrivée.Bild: keystone
Quand le chasse-neige manque, place à l'huile de coude.
Quand le chasse-neige manque, place à l'huile de coude.Bild: keystone
Atelier bonhomme de neige...
Atelier bonhomme de neige...Bild: keystone
ou mascotte de neige?
ou mascotte de neige?Bild: keystone
L'aire d'arrivée de la piste de descente de Yanqing. D'ailleurs, le deuxième entraînement des femmes a dû être annulé en raison de l'abondance de neige.
L'aire d'arrivée de la piste de descente de Yanqing. D'ailleurs, le deuxième entraînement des femmes a dû être annulé en raison de l'abondance de neige.Bild: keystone
La natation n'est pas au programme des Jeux d'hiver pourtant...
La natation n'est pas au programme des Jeux d'hiver pourtant...Bild: keystone
Pas de pelle? Place aux balais! La station de bus devant le centre des médias à Pékin.
Pas de pelle? Place aux balais! La station de bus devant le centre des médias à Pékin.Bild: keystone
Bonnet kazakh entièrement blanc.
Bonnet kazakh entièrement blanc.Bild: keystone

Adapté de l'allemand par jah

Après toute cette neige rien de vaut une bonne fondue...

Plus d'articles sur les Jeux olympiques de Pékin

Aux JO, la restauration sera entièrement assurée par des robots

Link zum Artikel

Les JO font peur: le traçage y sera extrême et les quarantaines terribles

Link zum Artikel

21 jours de quarantaine avant les JO? Zéro souci pour Patrizia Kummer

Link zum Artikel

Pourquoi les Jeux de Pékin auront lieu à tout prix, Omicron ou pas

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Un jour héros national, un jour évadé fiscal.» Ainsi fut Tsonga
«Le grand Jo» a disputé son dernier match de tennis, mardi, après vingt années à envoyer des pains dans tous les coins et à en recevoir en retour. Il restera une sorte d’exception française, capable (coupable?) d’une ambition démesurée.

Quand Jo-Wilfried Tsonga a tiré sa dernière cartouche, une balle flottante dans le carré de service, la foule, nous semble-t-il, n'a pas versé tant de larmes. Mais il y a eu quelques gouttes de champagne. «A la santé de Jo qui nous a «quand même» donné de bons kiffs», a tonitrué Jean-Julien, invité VRP d’une banque parisienne. Tout est dans le «quand même».

L’article