DE | FR
Jake Chelios, à droite, joue pour la Chine, même s'il n'a pas d'origines chinoises. Aux JO de Pékin, son nom a été sinisé en «Jieke Kailaosi».
Jake Chelios, à droite, joue pour la Chine, même s'il n'a pas d'origines chinoises. Aux JO de Pékin, son nom a été sinisé en «Jieke Kailaosi».Image: keystone
Jeux olympiques

Américain, Grec et Allemand, il joue pour l'équipe chinoise de hockey

Jake Chelios, fils de la légende de la NHL Chris Chelios, porte un «nom olympique» sinisé, «Jieke Kailiaosi», aux JO de Pékin.
15.02.2022, 03:3115.02.2022, 12:32

Ce mardi, à 8 heures du matin, heure locale, le Canada affronte la Chine. En hockey sur glace. Aux JO d'hiver de Pékin. L'équipe chinoise n'a pas vraiment sa place dans cette compétition. D'ailleurs, elle n'a été admise que parce qu'elle est l'équipe hôte. Avant les Jeux, la fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a même envisagé de l'exclure du tournoi. Mais ça, c'était avant que la Chine ne parvienne à convaincre tout le monde qu'elle avait constitué une équipe semi-compétitive en intégrant des joueurs d'autres pays, dont le Canada et les Etats-Unis.

La manœuvre a nécessité une certaine créativité. Et pour cause: la Charte olympique stipule que les athlètes doivent être «ressortissants» du pays qu'ils représentent. Du coup, il est assez courant qu'une nation importe un athlète en lui offrant une double nationalité.

Mais la Chine ne reconnaît pas la double nationalité. Ainsi, comme l'explique le Wall Street Journal, il semble qu'elle ait bénéficié d'une clause de la charte permettant au CIO d'accorder des exceptions à ses règles en matière de nationalité.

Mais ce n'est que la moitié du problème. L'IIHF exige qu'un athlète qui change de nationalité participe pendant au moins deux saisons aux «compétitions nationales» de son nouveau pays avant d'être autorisé à jouer pour lui.

La Chine n'a pas sa propre ligue professionnelle de hockey. Mais elle a une équipe dans la KHL, la ligue basée en Russie, qui est sans doute la meilleure du monde en dehors de la NHL. La Chine a donc eu l'idée ingénieuse de recruter, à partir de 2019, des Nord-Américains pour jouer au Kunlun Red Star, étant entendu qu'ils pourraient porter les couleurs de la Chine aux Jeux olympiques de Pékin.

Un petit aperçu des joueurs de KHL aux JO de Pékin:

Certains de ces hockeyeurs, comme l'ancien joueur de NHL Brandon Yip, sont d'origine chinoise. D'autres ne le sont pas, comme Jake Chelios. C'est ainsi que vous pouvez voir le fils de la légende de NHL Chris Chelios dans l'équipe de Chine de hockey sur glace.

D'ailleurs, Chelios senior décrit la famille comme «grecque de mon côté et écossaise, allemande et irlandaise du côté de ma femme». Ne cherchez pas non plus Jake Chelios sur la liste officielle des athlètes à Pékin. Pour ces Jeux olympiques, il s'est fait rebaptisé avec un nom à consonance un tout petit peu plus chinoise. Son nouvel avatar? «Jieke Kailiaosi». Que dire...

Et voici des tatouages moches, à ne pas reproduire...

1 / 31
Et voici des tatouages moches, à ne pas reproduire...
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Ailleurs, sur la planète: un perroquet vole la caméra d'une touriste et s'enfuie avec

Plus d'articles sur le sport

Le vélodrome de Granges est taillé pour les records de l'heure

Link zum Artikel

Wawrinka: «Je sais que je retrouverai mon niveau, j'en suis sûr!»

Link zum Artikel

«C'est une faute grave de Servette d'avoir aligné Omeragic à Sion»

Link zum Artikel

Voici notre onze idéal en Super League (et il y a deux Servettiens)

Link zum Artikel

Mbappé a-t-il eu raison? L'aimez-vous encore? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»

Link zum Artikel

«J'ai un rencard Tinder»: les pires excuses entendues pour rater le foot

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'exercice 2021/2022 de Super League a pris fin ce dimanche, avec la 36e journée. Il ne reste plus qu'à disputer le barrage entre Lucerne et Schaffhouse. Mais avez-vous regardé assidûment cette saison? Testez-vous avec notre quiz!

Les consignes sont très simples: il y a 12 questions. Pour chacune d'elle, il n'y a qu'une seule bonne réponse. Il faut cliquer dessus.

L’article