DE | FR
Jeux olympiques

Fanny Smith avait raison! Elle récupère sa médaille de bronze

Fanny Smith retrouve sa médaille de bronze.
Fanny Smith retrouve sa médaille de bronze.Image: sda
Nombreux étaient ceux qui criaient au scandale après l'élimination de Fanny Smith, privée de bronze aux JO de Pékin. Et la Fédération internationale de ski vient de leur donner raison.
26.02.2022, 11:1328.02.2022, 06:57

Le 17 février dernier, Fanny Smith termine troisième de la finale de skicross des JO de Pékin. Toutefois, la Vaudoise est privée de la médaille de bronze: les trois juges ont estimé qu'elle avait commis une faute pour avoir, selon eux, écarté son ski gauche et gêné l'Allemande Daniela Maier.

Après cette décision Swiss-Ski a fait recours. Et au vu du résultat obtenu, la fédération suisse à bien fait: Fanny Smith a été reconnue, ce samedi, comme étant bel et bien la détentrice de la médaille de bronze olympique de skicross. Daniela Maier doit se contenter, quant à elle, de celle en chocolat.

Qui a tranché dans cette affaire? Il s'agit de la Commission d'appel de la Fédération internationale de ski (FIS).

«La commission d’appel s’est réunie quatre fois pour revoir à la fois les vidéos et les arguments écrits pendant des heures, concluant que la proximité des coureuses à ce moment de la course rendait cette action non intentionnelle et inévitable»
Communiqué de la FISsource: le temps

La fédération internationale de ski a visiblement reconnu la validité des arguments de la skieuse suisse. En effet, la Vaudoise avait immédiatement plaidé son cas en expliquant qu'elle n'avait pas pu faire autrement compte tenu de la présence de la Canadienne Marielle Thompson sur ses skis ou presque à la réception d'un des derniers sauts du parcours.

«Je suis évidemment soulagée de cette décision, car j'ai toujours été convaincue que je n'avais pas fait d'erreur. Mais en même temps, cela me fait de la peine pour Daniela Maier qui est maintenant la victime de cette situation.»
Fanny Smith dans un communiqué de Swiss-Ski.

Si les juges n'avaient pas tergiversé, il est évident que cela ne se serait pas déroulé de cette manière. Avec cette troisième place, la Suisse a rapporté quinze médailles de Pékin, l’Allemagne, quant à elle, redescend à 26... (jah/ats)

Le meilleur d'Andri Ragettli, le skieur acrobatique des Grisons

Plus d'articles sur les Jeux olympiques de Pékin

Aux JO, la restauration sera entièrement assurée par des robots

Link zum Artikel

Les JO font peur: le traçage y sera extrême et les quarantaines terribles

Link zum Artikel

21 jours de quarantaine avant les JO? Zéro souci pour Patrizia Kummer

Link zum Artikel

Pourquoi les Jeux de Pékin auront lieu à tout prix, Omicron ou pas

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»
A Paris, le Vaudois disputera un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis 18 mois et après deux opérations du pied. Il se confie sur son retour, ses objectifs et un éventuel duel avec Rafael Nadal.

Stan Wawrinka n'a jamais eu une relation aussi spéciale avec un tournoi que Roland-Garros, dont l'édition 2022 débute ce dimanche. En 2003, il a remporté l'édition junior et dix ans plus tard, il a atteint le sommet de son art en battant Roger Federer en quarts de finale, puis en triomphant de Novak Djokovic en finale.

L’article