Sport
Jeux olympiques

Il y a 20 ans naissait une légende: l'équipe jamaïcaine de bobsleigh

jamaika bob team cool runnings unvergessen olympia 1988 20. februar calgary
«Cool Runnings» pour de vrai.bild: ap

Il y a 35 ans naissait une légende: l'équipe jamaïcaine de bobsleigh

20 février 1988: ils sont l'attraction des Jeux olympiques d'hiver de Calgary. Pour la première fois, les Jamaïcains courent sur la glace plutôt que sur un hippodrome.
20.02.2023, 11:5821.02.2023, 09:15
Quentin Aeberli
Quentin Aeberli
Quentin Aeberli
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Qui ne les connaît pas? Le beau Derice, le petit Junior, Yul et Senka. Ce sont les quatre Jamaïcains qui, dans le film «Rasta Rockett», rêvent de se qualifier pour les Jeux olympiques en bob à quatre. Ce que tout le monde ne sait pas forcément, c'est que cette incongruité s'est bien produite à Calgary en 1988. La «faute» à un jeune homme d'affaires américain.

Beaucoup de gens rient aux éclats lorsque George Fitch a l'idée d'envoyer la Jamaïque sur la glace. Mais l'Américain ne se laisse pas intimider. Etabli à Kingston, il assiste à de nombreuses courses de caisses à savon, une discipline très populaire dans le pays. Bien sûr, il voit immédiatement les similitudes avec le bobsleigh et se met en tête de faire de la Jamaïque une nation de sport d'hiver.

Il ne recrute pas ses athlètes dans la grande équipe jamaïcaine de sprint, comme il l'aurait voulu, mais dans l'armée. Leurs noms: Dudley Stokes, Devon Harris, Michael White et Caswell Allen.

jamaika bob team cool runnings unvergessen olympia 1988 20. februar calgary 
16:9
L'équipe jamaïcaine de bob sur la plage.image «16:9»

L'homme d'affaires tient son carré magique. Mais ces truffions jamaïcains ne sont pas encore des bobeurs. Et ils peinent eux aussi à l'imaginer.

«C'était froid et glissant. Et puis il y avait ces combinaisons fines. Et avec tout ça vous êtiez censé courir aussi vite que vous le pouviez»
Le pilote Dudley Stokes

Seul Fitch semble croire à son rêve et prépare les garçons à se qualifier pour les Jeux olympiques.

jamaika bob team cool runnings unvergessen olympia 1988 20. februar calgary http://www.themarkofaleader.com/library/stories/the-jamaican-bobsled-team-and-other-impossibilities/
Le «Team Jamaica »avec ses mascottes Hidy et Howdy.BIld: themarkofaleader.com

Aux Jeux olympiques, on a beau dire, l'essentiel n'est pas de participer. A Calgary, le «Team Jamaica» est relégué dans les dernières places, en bob à deux comme à quatre. La déception menace. Mais la persévérance de ces athlètes est bien accueillie.

Bénédiction déguisée

Juste avant les JO, Caswell Allan, l'un des pousseurs, se blesse. Dudley Stokes suggère de le remplacer par son frère Chris. Après quelques discussions avec les officiels, le sprinteur jamaïcain est autorisé à intégrer le Team Jamaica.

Pour ne rien arranger, les Jamaïcains chutent en bob à quatre. Avec le sens de l'honneur et de la patrie, ils terminent le parcours à pied, où ils sont portés par la foule. Sous des applaudissements chaleureux, ils franchissent la ligne d'arrivée en poussant leur bob. Cette perf' restera à jamais dans le cœur des fans. Encore aujourd'hui, 35 ans plus tard très exactement.

La réalité

Depuis, à l'exception de 2006 et 2010, la Jamaïque a toujours participé aux compétitions olympiques de bobsleigh. Elle a certes connu des difficultés financières avant les Jeux de Sotchi mais une collecte de fonds mondiale a rapidement permis de réunir la somme nécessaire. Faute d'une réelle préparation sur la glace, en 2014, le Team Jamaica a pris la 29e et dernière place.

Copin comme cochon: la neige en ville en Suisse romande
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ces trois Suissesses sont en mission sur la Patrouille des Glaciers
La mythique course de ski de randonnée en haute montagne a lieu cette semaine, dans un climat particulier après le drame de la Tête Blanche le mois dernier. Rencontre avec un trio de participantes singulier.

Le soleil tape sur les sommets enneigés. Seuls quelques nuages voilent le ciel bleu. Par ce temps de carte postale, les amateurs de sports d'hiver sont nombreux à se rendre en montagne, notamment au refuge Testa Grigia, au-dessus de Zermatt (VS). Sur la terrasse pleine à craquer, skieurs et snowboarders en t-shirt profitent des derniers moments de l'hiver.

L’article