DE | FR
La cérémonie d'ouverture des JO de vendredi a «seulement» attiré 16 millions de téléspectateurs américains pour la chaîne NBC à travers la télévision et le streaming. En d'autres termes, un énorme flop.
La cérémonie d'ouverture des JO de vendredi a «seulement» attiré 16 millions de téléspectateurs américains pour la chaîne NBC à travers la télévision et le streaming. En d'autres termes, un énorme flop.Image: sda
Pékin 2022

Aux Etats-Unis, personne n'a envie de regarder les JO d'hiver à Pékin

Les Jeux olympiques d'hiver de cette année ont déjà établi un nouveau record, mais pas un record dont ils peuvent être fiers: la plus faible audience jamais enregistrée, jusqu'ici, à la télévision américaine.
08.02.2022, 06:5808.02.2022, 07:22

La cérémonie d'ouverture des JO de vendredi a «seulement» attiré 16 millions de téléspectateurs américains pour la chaîne NBC à travers la télévision et le streaming. En d'autres termes, un énorme flop. Cela correspond à 43% de moins que l'audience des Jeux d'hiver de 2018 en Corée du Sud, selon une analyse de Yahoo sports.

Les raisons

  • Le Covid-19, évidemment, avec des stades vides en raison des protocoles sanitaires. La présence de supporters et de proches dans les tribunes rend les JO plus agréables à regarder, en direct. Selon le média Axios, c'est d'ailleurs pour cette même raison que l'audience des Jeux de Tokyo de l'été dernier a également été très faible aux Etats-Unis;
  • Une sorte de «lassitude olympique»: La plupart du temps, il y a un intervalle de deux ans entre les Jeux olympiques, mais les Jeux d'été de Tokyo viennent d'être diffusés il y a seulement quelques mois;
  • Des images limitées: Les équipes de NBC, le seul diffuseur américain, ne peuvent pas quitter le «circuit fermé» du village olympique de Pékin, ce qui les empêche de réaliser des prises de vue qui plongeraient les téléspectateurs dans la culture chinoise;
  • Les Ouïghours: les Etats-Unis et d'autres pays ont organisé un boycott diplomatique pour protester contre le génocide de la Chine contre les Ouïghours, ce qui pourrait également affecter l'audience.

NBC garde quand même espoir

NBC a beaucoup investi dans les JO. La chaîne a tout de même payé 7,75 milliards de dollars au Comité international olympique pour diffuser les Jeux jusqu'en 2032, et le succès de Peacock, sa plateforme de streaming, repose sur la réussite de l'événement.

Mais il y a une raison pour laquelle NBC reste optimiste, malgré ces débuts d'audience laborieux: Historiquement, l'audience augmente au cours de la première semaine (donc, ces prochains jours), car de plus en plus de téléspectateurs commencent à regarder, surtout lorsqu'il y a des médailles de la fameuse TEAM USA (le nom de l'équipe olympique américaine). Ce qui signifie que des pics d'audience peuvent surgir à tout moment. The show must go on.

En parlant de records: Voici une Bugatti Chiron à 417km/h

Plus d'articles sur le sport

Mbappé a-t-il eu raison? L'aimez-vous encore? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»

Link zum Artikel

«J'ai un rencard Tinder»: les pires excuses entendues pour rater le foot

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici notre onze idéal en Super League (et il y a deux Servettiens)
Le championnat de Suisse s'est terminé dimanche après-midi. Quels joueurs ont marqué la saison de leur empreinte? On s'est amusé à dresser l'équipe type.

Capitaine de l'équipe championne de Suisse, Yanick Brecher a été titularisé à 34 reprises en Super League. Il a notamment signé 10 clean sheets. Une belle revanche sur le football pour le gamin du club, qui avait décidé de rester à Zurich malgré la descente en Challenge League en 2016.

L’article