Sport
Paris 2024

Paris 2024: le mug «Viens tirer un coup» suscite la polémique

Paris 2024: un mug au slogan accrocheur suscite la polémique

Un commerçant de Châteauroux, ville qui accueillera l'été prochain les épreuves de tir des Jeux olympiques de Paris 2024, a lancé le 19 mars dernier un mug se vendant comme des petits pains. Le texte placardé dessus crée toutefois une nouvelle polémique.
29.03.2024, 15:5329.03.2024, 22:38
Plus de «Sport»

Komlavi Dadzie, gérant de la boutique Ma Province à Châteauroux, savait que son produit allait faire réagir. Mais il ne s'attendait sans doute pas à autant de réactions.

Pour surfer sur la vague olympique qui gagne la ville, et faire un clin d'œil aux épreuves de tir à venir dans le Berry, l'homme s'est montré imaginatif. Ou peut-être un peu lourd. Le 19 mars dernier, il commercialisait un mug collector «Viens tirer un coup» à Châteauroux, dont vous comprendrez naturellement le double sens.

«C'est parti d’un jeu de mots, on voulait remettre de l’engouement et du fun autour des J.O. Sans avoir la licence pour faire des choses officielles avec les Jeux olympiques, on a quand même voulu rebondir. L’idée, c'était de créer une pièce collector»
Komlavi Dadzie pour France 3 Centre-Val de Loire
Le mug en question.
Le mug en question.image: maprovince

Les tasses, écoulées en moins de 24 heures, ont connu un franc succès en boutique, poussant le gérant à renouveler la commande. Sur les réseaux sociaux en revanche, l'accueil n'a pas été aussi bon. Les internautes y ont vu un produit dérivé «beauf», vulgaire mais surtout sexiste.

«Vraiment de mauvais goût à mon sens. A se demander quelle image vous voulez donner à Châteauroux!»
«C’est beauf-land quoi!»
«C’est tellement ancré que l’on va encore passer pour des féministes intégristes. Oui, ce type de goodies est sexiste… Enlevez-nous vos horreurs et je vous invite à vous intéresser aux violences sexistes»

Le groupe d’opposition Châteauroux Demain, une liste «écologique, sociale, citoyenne et solidaire», a également fait part de son indignation: «Consternant: en 2024, après MeToo et Balance ton porc, ils veulent vraiment faire passer Châteauroux pour une ville de beaufs arriérés? Décidément les JO déchaînent les publicités pourries: on avait déjà eu l'affiche de "Châteauroux Métropole" proclamant que l’important n'est pas de participer, mais de gagner, espérons qu'on va s'en tenir là!».

Nul doute que la Préfecture de l'Indre se serait bien passée de ce coup de com' particulier. D'autant que ces dernières semaines, Châteauroux n'a pas fait que des heureux. Certains volontaires ont eu une mauvaise surprise lorsqu'ils ont découvert leur affectation, loin de Paris. Et les commerçants locaux ont vite déchanté lorsqu'ils ont appris que la fan zone initialement prévue en centre ville était abandonnée.

La paisible ville semble également être malmenée voire méprisée, aussi bien par le Comité d'organisation que la capitale française. Des milliers de nuitées préréservées par Paris 2024 ont été annulées et rendues aux hôteliers castelroussins. Plus récemment encore, Pierre Rabadan, adjoint aux sports à la mairie de Paris, a déclaré qu'il craignait un «risque de no-show», à propos des 1'500 billets attribués à Châteauroux pour la cérémonie d'ouverture. Ce qui a forcément eu le don d'agacer Gil Avérous, maire de la cité berrichone.

(roc)

L'effondrement du pont Francis Scott Key à Baltimore
1 / 12
L'effondrement du pont Francis Scott Key à Baltimore
Le pont Francis Scott Key s'est effondré, le 26 mars 2024, après avoir été heurté par un cargo.
source: sda / steve helber
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'UEFA modifie son règlement à quelques heures de la finale
L'instance a revu samedi la façon dont elle détermine le meilleur buteur du Championnat d'Europe des nations. Plusieurs trophées pourraient être décernés après Espagne-Angleterre ce dimanche.

Ils sont actuellement six à figurer en haut du classement des buteurs de l'Euro 2024. Harry Kane (Angleterre), Dani Olmo (Espagne), Georges Mikautadze (Géorgie), Jamal Musiala (Allemagne), Cody Gakpo (Pays-Bas) et Ivan Schranz (Slovaquie) ont en effet tous marqué à trois reprises depuis le début du tournoi. Il reste néanmoins un match à Kane et Olmo - la finale ce dimanche - pour planter à nouveau. Jude Bellingham et Fabian Ruiz, avec deux réussites chacun, sont eux aussi dans la course.

L’article