DE | FR
Image: KEYSTONE
Jeux olympiques

De Chamonix à Pékin, les styles collector de nos athlètes suisses

De 1924 à 2022, les Jeux olympiques d'hiver ont traversé les époques et riment (aussi) avec mode. On profite de vous dresser une galerie photo pour une séquence nostalgie.
04.02.2022, 17:5604.02.2022, 18:11
sven papaux

1924, Chamonix (France)

Le petit pull col roulé et le meilleur temps pour couronner le tout

Image: keystone

1928, St.Moritz (Suisse)

Des casques qualité pour un style impeccable

image: Swiss olympic

1932, Lake Placid (Etats-Unis)

Fumer la pipe avant d'aller en découdre, en voilà une hygiène de champion

image: keystone

1936, Garmisch-Partenkirchen (Allemagne)

Les Suisses dans leur descente endiablée

Image: keystone

1948, Saint-Moritz (Suisse)

Hedy Schlunegger, petit Ovomaltine à la main, exulte après sa médaille d'or en ski alpin

image: keystone

1952, Oslo (Norvège)

Le sauteur à ski Fritz Schneider, sans casque, brave les airs

Image: keystone

1956, Cortina d'Ampezzo (Italie)

L'équipage helvétique en mauvaise posture, mais avec classe

image: keystone

1960, Squaw Valley (Etats-Unis)

La banane pour Roger Staub, à gauche, vainqueur du slalom géant

image: keystone

1964, Innsbruck (Autriche)

Sous leurs airs de boys band, les skieurs Willy Favre, Joos Minsch et Doelf Mathis sont beaux comme des camions

image: keystone

1968, Grenoble (France)

Le visage juvénile de Jean-Daniel Daetwyler, chaud la braise pour performer

Image: keystone

1972, Sapporo (Japon)

Une élégance sans faille pour la skieuse Marie-Theres Nadig

Image: keystone

1976, Innsbruck (Autriche)

L'équipage de bobsleigh suisse met la gomme

Image: keystone

1980, Lake Placid (Etats-Unis)

Erika Hess pose avec sa médaille de bronze aux côtés de la Liechtensteinoise Hanni Wenzel

Image: KEYSTONE

1984, Sarajevo (Yougoslavie)

Erika Hess, encore, taquine les portes

image: keystone

1988, Calgary (Canada)

Hippolyt Kempf s'arrache dans une combinaison qui lui va comme un gant

image: keystone

1992, Albertville (France)

Peter Moser dans ses oeuvres, dans un style incomparable

image: keystone

1994, Lillehammer (Norvège)

Reno Goetschi (à gauche) et Guido Acklin (à droite), avec une veste collector, se parent d'argent en bob à deux.

Image: KEYSTONE

1998, Nagano (Japon)

Didier Cuche et Bruno Kernen dans leur légendaire combinaison fromage

Image: keystone

2002, Salt Lake City (Etats-Unis)

Double médaillé en saut à ski, Simon Ammann nous a mis des étoiles plein les yeux avec sa dégaine de cosmonaute

Image: keystone

2006, Turin (Italie)

Une fois n'est pas coutume, l'équipe de bobsleigh, emmenée par Martin Annen, avait troqué le rouge pour le jaune

image: keystone

2010, Vancouver (Canada)

Le hockey féminin et la gardienne Florence Schelling sont à l'honneur

Image: keystone

2014, Sotchi (Russie)

Luca Aerni, en pleine figure de style sur le ski intérieur

image: keystone

2018, PyeongChang (Corée du Sud)

Ça rigole dans le camp suisse: Sarah Hoefflin et Mathilde Gremaud accrochent une médaille

Image: KEYSTONE

2022, Pékin (Chine)

Et c'est goal!

Image: KEYSTONE

Les Jeux olympiques de Tokyo, en images

1 / 28
Les Jeux olympiques de Tokyo, en images
source: keystone / keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur les Jeux olympiques de Pékin

Aux JO, la restauration sera entièrement assurée par des robots

Link zum Artikel

Les JO font peur: le traçage y sera extrême et les quarantaines terribles

Link zum Artikel

21 jours de quarantaine avant les JO? Zéro souci pour Patrizia Kummer

Link zum Artikel

Pourquoi les Jeux de Pékin auront lieu à tout prix, Omicron ou pas

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Renoncer au Mondial pour un accouchement: louable ou indéfendable?
Roman Josi ne disputera pas le Championnat du monde de hockey, qui débute ce samedi pour la Suisse (15h20 contre l'Italie), car sa femme attend leur deuxième enfant. Une décision que son équipe accepte mais que d'autres fustigent.

On a appris jeudi que Roman Josi, l'un des meilleurs joueurs de l'équipe de Suisse, ne prendrait pas l'avion pour le Championnat du monde en Finlande (du 13 au 29 mai) afin de rester auprès de sa femme Ellie Ottaway. Celle-ci attend le deuxième enfant du couple pour le mois de juin.

L’article