pluie modérée
DE | FR
Sport
Suisse

Valentin Stocker suspendu par le FC Bâle

Le FC Bâle est un club en perdition.
Valentin Stocker, capitaine du FC Bâle, a été suspendu par son club.Keystone

Comment le FC Bâle est devenu un club en perdition

Lundi soir, un millier de fans rhénans est descendu dans la rue pour manifester contre la direction du club. La suspension du capitaine Valentin Stocker a été l'épisode de trop dans un contexte explosif depuis quatre ans.
02.03.2021, 17:1508.03.2021, 10:40
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Le FC Bâle fait peine à voir. Sportivement d'abord. Le récent passé glorieux du club rouge et bleu paraît déjà si loin... Les épopées en Ligue des Champions, les exploits contre les meilleurs clubs du continent ou les titres nationaux qui s'empilent, c'est de l'histoire ancienne. Autrefois ogre, le FCB est redevenu une équipe quelconque de Super League. Qui ne fait plus peur à personne.

Pour preuve: il est certes deuxième du championnat, mais à 19 points du leader Young Boys. Qui file vers un quatrième titre consécutif. Pire: Bâle ne compte que dix unités d'avance sur le dernier de la classe, Vaduz! Les hommes de Ciriaco Sforza n'ont déjà plus rien à jouer cette saison, sauf peut-être leur maintien... Ils ont été humiliés en huitième de finale de la Coupe de Suisse par Winterthour (2-6) et éliminés en Europa League dès les qualifications.

La dernière fois que Bâle a été sacré champion de Suisse, c'était en été 2017. La fin d'une période de huit ans de domination totale sur la Super League.

En guerre contre la direction

Cette date coïncide avec l'entrée en fonction du président Bernhard Burgener, très contesté par les supporters rotblau. Son règne ne comporte qu'un maigre titre: une Coupe de Suisse en 2019. Depuis novembre dernier, Reto Baumgartner lui a succédé à la présidence. Mais Burgener, toujours actionnaire majoritaire, reste l'homme fort du Parc Saint-Jacques.

Lundi soir, des centaines de supporters sont descendus dans les rues de la cité rhénane pour crier leur colère contre la direction du club. Celle-ci a pris fait et cause pour l'entraîneur Ciriaco Sforza contre le capitaine Valentin Stocker. L'international suisse a été suspendu par le coach. Le tort reproché à Stocker: avoir critiqué ouvertement son entraîneur au sein de l'institution.

Cet épisode est le point d'orgue d'un déclin qui a débuté il y a bientôt quatre ans. Explications en images de cette chute abrupte:

Le déclin du FC Bâle

1 / 28
Le déclin du FC Bâle
février 2017: Le président du FC Bâle Bernhard Heusler et le directeur sportif Georg Heitz annoncent qu’ils quitteront le club en été. Heusler était vice-président durant l'ère Gigi Oeri. Il a pris la tête du FCB en 2012 et a développé le club avec succès sur les scènes nationale et européenne.
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Xpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une tour high-tech oppose deux visions du surf aux JO de Paris
L'installation d'une structure pour les épreuves olympiques de surf, prévues sur la mythique vague de Teahupoo, en Polynésie française, a détruit une partie du récif corallien. Les locaux s'insurgent et rejettent cette construction. À quelques mois de Paris 2024, y a-t-il un plan B?

La débâcle des épreuves de surf aux Jeux olympiques de Paris 2024, épisode 657. Sur le papier, l'histoire avait de quoi donner des frissons à n'importe quel téléspectateur lambda. Le cadre naturel préservé de la Polynésie française, ses montagnes verdoyantes, ses lagons bleus à couper le souffle, sa mythique vague de Teahupoo (qui signifie «montagne de crânes» en tahitien) qui fait rêver plus d'un surfeur et qui, parfois, tue. En somme, le spot parfait pour accueillir les épreuves de surf de Paris 2024. Mais à plus de 15 000 kilomètres de la capitale française, à Tahiti, la colère monte.

L’article