Sport
Tennis

Masters de Monte-Carlo: Daniil Medvedev a encore dégoupillé

Daniil Medvedev a encore dégoupillé

Une erreur d'arbitrage jeudi en huitième de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo et le numéro 4 mondial a une fois de plus craqué.
12.04.2024, 09:2212.04.2024, 16:35
Plus de «Sport»

Le Russe Daniil Medvedev n'en finit plus de faire parler de lui à Monaco. Mercredi, il enrageait déjà en 16e de finale face à Monfils, suite à deux balles litigieuses coup sur coup. Il estimait la première dehors, mais celle-ci a été annoncée bonne, à raison. La suivante en revanche se trouvait à l'extérieur des limites du terrain, mais a été jugée à l'intérieur du court.

Cette mauvaise décision a alors provoqué la colère du Russe. Et lors du changement de côté qui a suivi, il n'est pas passé loin de casser le banc sur lequel il était installé. Il s'est ensuite mis à crier «It's out» («Elle est dehors» en français) à plusieurs reprises. Sorti de son match le temps de quelques points, Medvedev a tout de même remporté la rencontre, puis s'est excusé auprès de l'arbitre de chaise.

La rage du joueur ⬇️

Vidéo: twitter

Son succès face à «La Monf» mercredi lui a ouvert les portes des huitièmes de finale du tournoi monégasque. Là, il a pu défier jeudi son compatriote Karen Khachanov. Un match qui ne lui a pas réussi, puisqu'il s'est incliné en deux sets: 6-3 / 7-5. Mais avant que la partie ne s'achève, à 5-5 au deuxième set, le Russe a perdu ses nerfs suite à une nouvelle décision en sa défaveur.

Une balle largement dans le couloir a été jugée bonne, si bien qu'au lieu de revenir à 30A à un moment crucial du match, Daniil Medvedev a dû défendre deux balles de break qu'il n'a pas su sauver. C'est là qu'il a réellement dégoupillé, lançant d'abord violemment sa raquette contre la bâche.

Son craquage en 8e de finale ⬇️

Vidéo: twitter

Medvedev a ensuite déversé sa frustration sur l'arbitre de chaise, quand il s'est aperçu que le physio avait été appelé alors qu'il n'avait rien demandé. Le superviseur est intervenu et le Russe en a profité pour dénoncer l'incompétence des juges et arbitres.

«C'est une p****n de marque dehors. Ils ne savent plus arbitrer. La marque est dehors. Qui fera bouger les choses? (...) Qui prendra la responsabilité?»
Daniil Medvedev, passablement énervé

Le n°4 mondial s'en est ensuite pris à un juge de ligne en particulier: «Ce n’est pas à moi d’arbitrer les matchs, c’est à lui, avec ses lunettes. Il n’a pas besoin de lunettes, il ne voit rien, il ne devrait pas être arbitre. C’est devant ses yeux, la balle va doucement», pouvait-on entendre de manière agressive aux abords du court Rainier III.

«C'est un arbitre mauvais. Il devrait être exclu du corps arbitral. Qui prendra la responsabilité? Répondez, la caméra nous filme»
Daniil Medvedev, pointant du doigt le juge de ligne incriminé

Daniil Medvedev a poursuivi son cirque, s'en prenant une nouvelle fois à l'arbitre de chaise. «Carlos (c'est son prénom) a appelé le kiné alors que je n’ai rien demandé. Je ne sais pas ce qu’il fait. Il appelle le kiné alors que je n’en ai pas besoin, et il ne voit pas la balle faute», a regretté Medvedev auprès du superviseur.

Avec son ton excessif, le Russe soulève toutefois de vraies questions concernant l'arbitrage sur terre battue, surface qui résiste encore et toujours aux innovations, grâce à l'argument de la trace perceptible. On peut aussi se demander si les arbitres, régulièrement accompagnés d'une aide technologique dans d'autres tournois, sont toujours aussi performants que par le passé. Quoi qu'il en soit, le comportement de Medvedev est à revoir et prouve à quel point il peine à gérer ses émotions sur un court. Il n'en est pas à son premier coup de sang et ce n'est pas en agissant de la sorte que sa réputation sur le circuit s'améliorera.

(roc)

Le séisme qui a frappé Taïwan en images
1 / 16
Le séisme qui a frappé Taïwan en images
Un puissant séisme a frappé Taïwan mercredi 3 avril 2024.
source: sda / daniel ceng
partager sur Facebookpartager sur X
Ce Brésilien jongle mieux que vous - et il n’a pas de pieds
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ce club de foot allemand a réussi «une Xamax»
Bochum a sauvé sa place en Bundesliga après une folle remontada en barrage contre Düsseldorf. Un exploit qui rappelle celui de Neuchâtel Xamax face à Aarau en 2019.

Il y a cinq ans, le 2 juin 2019, Neuchâtel Xamax écrivait l'une des pages les plus folles de l'histoire du football suisse. Ce jour-là, les Xamaxiens sauvaient leur place en Super League lors du match retour du barrage à Aarau après un scénario que même Alfred Hitchcock n'aurait pas pu inventer: une victoire aux tirs au but, après avoir dû combler un déficit de... quatre buts. Vainqueurs 4-0 dans le temps réglementaire au Brügglifeld, les «rouge et noir» avaient été fessés par le FC Aarau – 2e de Challenge League – sur le même score trois jours plus tôt à la Maladière.

L’article