DE | FR

Un supporteur pose une veste UCK sur les épaules de Shaqiri

Image: twitter
Le capitaine de l'équipe de Suisse s'est retrouvé malgré lui au coeur d'une polémique après le geste politique d'un inconnu. Shaqiri a réagi «de manière exemplaire» et est resté calme.
10.10.2021, 16:5511.10.2021, 08:58

Une scène après la partie entre la Suisse et l'Irlande du Nord samedi à Genève a provoqué le désarroi: pendant une interview télévisée avec la RSI, un spectateur a posé une veste sur les épaules du capitaine suisse Xherdan Shaqiri.

Jusque là, rien d'anormal. Sauf que le vêtement portait le logo «UCK», un sigle qui correspond à une organisation paramilitaire fondée dans les années 90, qui a lutté pour l'indépendance du Kosovo.

Le mouvement a fait l'objet de nombreuses accusations de crimes contre l’humanité pour, entre autres, des faits de trafic d'organes et d'épuration ethnique à l'encontre des populations serbes et roms.

Image: Keystone

«Inacceptable»

Shaqiri, qui a des racines kosovares, est resté calme pendant l'incident. Il a enlevé la veste et a ri, avant de poursuivre l'entretien.

L'Association suisse de football a condamné l'action dimanche dans un communiqué: «Il est inacceptable que des personnes veuillent utiliser des stades de football, et dans ce cas l'interview d'un joueur après un match, à des fins de propagande politique. Xherdan Shaqiri a réagi de manière exemplaire et est resté calme.»

Le coupable a été interrogé par la police et une interdiction de stade lui a été signifiée. (ats)

C'est quoi James Bond?

Plus d'articles sur le sport

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Incompétence, pingrerie, désordre: quel avenir pour le foot romand?
Après la relégation de Lausanne, Sion est à nouveau en danger, tandis que Servette enchaîne des parcours relativement neutres. Avis pointus et aiguisés sur un déclin romand qui dure depuis 23 ans.

Si Zurich a pu devenir champion avec un fonctionnement à l’ancienne, constitué d’un système patriarcal (un mécène comme à Sion) et de ressources locales (un vivier comme à Servette), pourquoi le football romand, lui, est-il incapable de remporter le moindre titre depuis 1999? Pourquoi semble-t-il voué à une destinée obscure et velléitaire, quelque chose d'irrémédiablement provincial?

L’article