Suisse
Abus sexuel

Ce que pense l'évêque de Bâle des abus sexuels dans l'Eglise

Ce que pense l'évêque de Bâle des abus sexuels dans l'Eglise

Le président de la Conférence des évêques suisses, Felix Gmür, réagit dans un entretien sur l'enquête sur les cas d'abus sexuels au sein de l'Eglise. Il reconnaît des erreurs.
24.09.2023, 09:5025.09.2023, 07:42
Plus de «Suisse»
Felix Gmür, l'évêque de Bâle, réagit à propos de l'enquête sur les abus sexuels par l'Eglise catholique en Suisse.
Image: KEYSTONE

Le président de la Conférence des évêques suisses (CES), Felix Gmür, reconnaît des erreurs dans l'enquête sur les abus sexuels au sein de l'Eglise catholique.

«La perspective des victimes n'a pas été suffisamment prise en compte. J'en suis vraiment désolé»

L'évêque de Bâle admet avoir accordé au début de son mandat épiscopal plus d'importance à l'exécution juridiquement correcte des cas d'abus. «J'ai changé de perspective avec le temps», assure-t-il dans un entretien diffusé dimanche par la NZZ am Sonntag.

Gmür dit être favorable à un accompagnement externe de l'enquête de l'Eglise sur les cas d'abus sexuels, comme l'a demandé la Conférence centrale catholique romaine de Suisse. L'évêque de Coire Joseph Bonnemain, chargé d'une enquête sur des dissimulations de cas d'abus au sein de l'Eglise, «a dit qu'il serait heureux de recevoir un tel soutien. Et je trouve cela aussi super».

Mise en place d'un tribunal ecclésial pénal

Pour l'évêque de Bâle, le pouvoir au sein de l'Eglise doit être mieux réparti. «Je vais m'engager à Rome pour que l'Eglise se décentralise.» Il faut une nouvelle morale sexuelle et la possibilité de prendre des dispositions au niveau régional, relève-t-il.

«Il faut une nouvelle morale sexuelle»

La CES a décidé de mettre en place un tribunal ecclésial pénal et disciplinaire, chargé de s'occuper des sanctions en cas de violation de la loi sur l'Eglise. Mais cela doit encore être discuté avec le pape, car un tel tribunal n'est pas prévu dans le droit canonique, indique Gmür. Les procédures de droit canonique sont toutefois subordonnées au droit étatique, poursuit-il. «Elles ne remplacent donc pas les procédures pénales séculières.»

Obligation du célibat questionnée

L'analyse porte également sur la remise en question de la situation actuelle, déclare l'évêque. «Le célibat signifie: "Je suis disponible pour Dieu". Mais je pense que ce vœu n'est plus compris par la société d'aujourd'hui [...] Le temps est venu d'abolir l'obligation du célibat. Je n'ai absolument aucun problème à imaginer des prêtres mariés.»

«Le temps est venu d'abolir l'obligation du célibat»

Accepter les femmes prêtres?

L'exclusion des femmes de l'ordination sacerdotale devrait également tomber, déclare-t-il. Et il ajoute:

«La subordination des femmes dans l'Eglise catholique est pour moi incompréhensible»

«Des changements sont nécessaires», précise-t-il. L'Eglise n'est en outre «pas encore là où nous devrions être» en ce qui concerne l'interdiction du concubinage pour les employés.

Plus de 1000 casd'abus sexuels

Dans une étude-pilote publiée le 12 septembre, des chercheuses de l'université de Zurich ont recensé au moins 1002 cas d'abus sexuels commis par des membres du clergé et des religieux catholiques depuis 1950. Selon elles, il ne s'agit que de la pointe de l'iceberg, car la plupart des cas n'ont pas été signalés et les documents détruits.

Les abus ont été commis par 510 personnes sur 921 victimes. Près de 56% des victimes étaient des hommes. Tous les auteurs étaient, à quelques exceptions près, des hommes. Dans 74% des cas, les victimes étaient mineures.

L'enquête documente des actes allant du franchissement problématique des limites aux abus systématiques les plus graves, impliquant le viol et ayant duré des années. (sda/ats)

Vous vous inquiétez pour vous ou l'un de vos proches?
Parlez-en et faites-vous aider 24 heures sur 24, c'est confidentiel et gratuit:
La Main Tendue (adultes, 24/7) au 143
Pro Juventute (jeunes, 24/7) au 147
Urgences médicales au 144
stopsuicide.ch
Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
1 / 22
Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
Regardez ce grand sourire
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Antisémitisme: la gauche suisse face à ses responsabilités
watson a découvert un autre tweet antisémite liké par des militants de gauche romands. Romain Pilloud, président du PS Vaud, et Pierre-Yves Maillard prennent position sur les likes qui valent une procédure disciplinaire au conseiller communal lausannois Mountazar Jaffar.

Encore un tweet antisémite, partagé début mai par un socialiste romand et liké par des membres du PS et du nouvellement créé Parti communiste révolutionnaire (PCR). Le tweet en question est une caricature convoquant des clichés antisémites dans leur expression islamiste.👇

L’article