DE | FR
La Crête de Milon a été fatale à trois amoureux de la montagne.
La Crête de Milon a été fatale à trois amoureux de la montagne.

Drame en montagne: Trois morts sur la Crête de Milon (VS)

Mardi à l'aube, une cordée a chuté alors qu’elle progressait en direction de la Tête de Milon au-dessus de Zinal VS. Trois alpinistes ont perdu la vie.
28.06.2022, 18:5929.06.2022, 18:38

Vers 04h50, un groupe de cinq alpinistes ont quitté la cabane de l’Arpitettaz, située à 2786 mètres, où ils avaient passé la nuit, indique la police cantonale valaisanne mardi en fin de journée. Ils ont scindé le groupe en deux cordées, l’une de trois et l’une de deux.

A moment donné sur la Crête de Milon, la cordée de trois, qui précédait l’autre, a chuté, peu avant la Tête de Milon. La chute s’est produite à quelque 3400 mètres d’altitude. Témoins de l’événement, les deux alpinistes qui composaient l'autre cordée ont immédiatement averti la cabane de l’Arpitettaz ainsi que les secours.

Un hélicoptère d’Air Zermatt et une machine d’Air-Glaciers se sont rapidement rendus sur place. Les secours n’ont pu que constater les décès des malheureux et ont procédé à l’évacuation des rescapés.

Deux Belges et une Française

Les défunts sont deux hommes belges âgés de 31 ans, domiciliés en Belgique, ainsi qu’une Française de 28 ans domiciliée en France.

Les groupes, bien équipés, n’étaient pas encadrés par des guides. Le Ministère public a ouvert une instruction afin de déterminer les circonstances de l'événement. (ats)

Jodie Burrage sauve un ramasseur de balles à Wimbledon

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vous pensez que vous n'avez jamais eu le Covid? Vous vous trompez peut-être
Le club des personnes non infectées se réduit de plus en plus. Il n'est pas encore clairement établi si ce sont les gènes ou autre chose qui constituent le ticket d'entrée.

Il existe une légende dans les hôpitaux suisses: elle concerne une médecin de soins intensifs qui, malgré un contact permanent avec des patients Covid pendant plus de deux ans de pandémie, n'a jamais été infectée. Malgré des tests hebdomadaires, elle serait toujours restée négative, même lorsque son partenaire était alité à la maison avec de la fièvre et nécessitait des soins. Apparemment, le virus n'a tout simplement aucune chance contre le système immunitaire de cette femme.

L’article