DE | FR

Qui est le procureur en charge de l'affaire Berset? 3 choses à savoir

Image: KEYSTONE
Le procureur argovien Christoph Rüedi est responsable dans l'enquête sur la tentative de chantage sur Alain Berset: c'est à lui de faire la lumière sur une mystérieuse fuite de données. Voici trois choses à savoir sur sa mission.
07.01.2022, 17:1507.01.2022, 17:56

Qui est-il?

Christoph Rüedi a été nommé procureur fédéral extraordinaire. Il a été nommé fin octobre par l'Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (AS-MPC), selon une information des journaux du groupe Tamedia et confirmée vendredi à Keystone-ATS.

Sur quoi enquête-t-il?

Ce procureur extraordinaire est chargé d'examiner une plainte pour violation du secret de fonction. Elle a été déposée le 17 septembre par le Ministère public de la Confédération (MPC).

Cette plainte découle d'un article paru dans le journal Die Weltwoche: l'hebdomadaire avait rapporté les détails de la tentative de chantage contre Alain Berset, en se référant notamment à des actes d'enquête confidentiels.

En novembre 2020, le journal avait rendu public le fait que le Ministère public de la Confédération avait condamné une femme à une peine de 150 jours-amendes à 30 francs avec un sursis de deux ans, pour avoir tenté de faire chanter Alain Berset. Le Fribourgeois a ensuite affirmé qu'il s'agissait d'une «affaire privée» qui était réglée. Selon cette ordonnance pénale, la femme aurait usé de photos et de correspondance privée entre elle et Alain Berset, exigeant 100 000 francs, avant de retirer sa demande.

Sur quoi n'enquête-t-il pas?

L'article reprochait en outre au conseiller fédéral Alain Berset d'avoir utilisé des fonds publics dans la gestion de l'affaire. Cette accusation ne fait toutefois pas partie du domaine de compétence de l'enquêteur spécial, a précisé l'autorité de surveillance. (ats/mbr)

Il se prend un buffle dans le buffet

Plus d'articles sur le Conseil fédéral

Le futur président suisse n'exclut pas complètement une vaccination obligatoire

Link zum Artikel

10 ans que Berset est au Conseil fédéral: on a sorti les vieux dossiers!

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral ne veut pas interdire l'expérimentation animale

Link zum Artikel

Le Conseil national refuse de doubler le milliard de cohésion

Link zum Artikel
Injecter une 4e dose de vaccin? Pourquoi «ce n'est pas une bonne idée»
Après Israël, l'Espagne, le Danemark ou encore la Hongrie ont décidé d'opter pour une quatrième injection de vaccin contre le Covid. Voici trois raisons pour lesquelles cette solution ne serait pas forcément pertinente en Suisse.

Dans le sillage d'Israël - qui propose une quatrième dose de vaccin contre le Covid aux plus de 60 ans depuis début janvier - plusieurs pays ont décidé d'opter pour une nouvelle injection ces derniers jours. En Espagne et au Danemark, les citoyens «très vulnérables» pourront repasser par la case piqûre. Dès le mois de février, le Chili administrera une quatrième dose aux personnes âgées.

L’article