DE | FR

La grève en Allemagne affecte les voyageurs suisses

Image: AP
Le trafic ferroviaire entre la Suisse et l'Allemagne sera à nouveau perturbé en raison de la deuxième grève annoncée par le syndicat allemand des conducteurs de train. Voici les liaisons touchées.
22.08.2021, 16:5222.08.2021, 17:21

C'est la deuxième grève des conducteurs de train allemands en l'espace de deux semaines. Elle devrait débuter lundi à deux heures du matin pour le transport de passagers, mais des annulations auront lieu déjà dimanche. Tour d'horizon:

  • Le train de nuit Zurich-Berlin, exploité par les chemins de fer fédéraux autrichiens (ÖBB), sera déjà annulé dimanche.
  • Les trains de nuit de Zurich à Hambourg seront également touchés. Ils ne devraient pas circuler à nouveau régulièrement avant mercredi soir.
  • Les liaisons entre Zurich et Munich seront également réduites. La majorité des trains n'iront que jusqu'à Bregenz.

En Suisse, les connexions seront remplacées. Les horaires sur le site Internet des CFF et sur l'appli seront mis à jour en permanence. Les clients qui souhaitent reporter leur voyage en raison de la grève peuvent soit utiliser leur billet longue distance de manière flexible, soit l'annuler sans frais. Les réservations peuvent également être échangées gratuitement.

La fin de la grève, qui touchera des millions de voyageurs et de pendulaires en Allemagne, est prévue pour mercredi à deux heures du matin. (ats/asi)

Christian Boltanski est décédé mercredi 14 juillet 2021

1 / 10
Christian Boltanski est décédé mercredi 14 juillet 2021
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Sacrifier les femmes pour sauver l'AVS: vous n'aviez rien de mieux à proposer?
Le 25 septembre, le peuple helvétique a voté sur la réforme de l'AVS. Pour renflouer les caisses de l'assurance sociale. Sous ses aspects égalitaires, elle ne règle pas le problème de fond.

C'était l'objet le plus disputé. Ce 25 septembre, le peuple suisse a voté «oui» sur la réforme de l'AVS. Pourquoi? Parce que, selon la Confédération, d'ici 10 ans, il manquera 18,5 milliards de francs pour financer notre premier pilier. Un déficit dû à l'évolution démographique (l'espérance de vie des gens s'allonge, et avec elle, la durée des prestations) et à l'arrivée en masse à la retraite des baby-boomers (les personnes nées entre 1943 et 1960). Résultat: il y aura un déséquilibre avec le nombre d'actifs qui cotisent.

L’article