DE | FR
L'application Threema est désormais incluse dans le package des recrues à l'armée.
L'application Threema est désormais incluse dans le package des recrues à l'armée.Image: KEYSTONE

3 raisons pour lesquelles l'armée préfère Threema à Whatsapp

L'utilisation de Whatsapp est désormais interdite à l'armée suisse. Toutes les communications dans le cadre du service devront passer par Threema, une application suisse.
05.01.2022, 16:1906.01.2022, 07:10

L'armée a interdit l'utilisation de Whatsapp dans le cadre du service. Depuis le début d'année, le service de messagerie suisse Threema est utilisé à la place pour la communication.

Trois raisons qui expliquent ce changement 👇

Le siège en Suisse

Avoir son siège en Suisse implique que l'entreprise est soumise à la loi nationale. Dans le Tages-Anzeiger, l'armée estime que:

«La messagerie est conforme au règlement européen sur la protection des données et est soumise à la jurisprudence suisse»

Threema a été fondé en 2011 à Zurich. Tous les logiciels sont toujours développés en Suisse. L'entreprise dit incarner les valeurs suisses de fiabilité et discrétion.

Aucune soumission au Cloud Act

La loi américaine Cloud Act, à laquelle Whatsapp est soumise, est en vigueur depuis 2018. Elle permet notamment aux autorités américaines d'accéder aux données stockées sur Internet.

N'étant pas soumise au Cloud Act, Threema offre une meilleure protection des données des utilisateurs. Autre mesure de sécurité: chaque personne est libre de partager ou non son carnet d'adresses avec l'application.

Utilisation anonyme

La possibilité de rester anonyme (en remplaçant son nom par une série de chiffres) sur l'application a également séduit l'armée. L'anonymat participe au niveau élevé de sécurité de Threema.

«Ce besoin de sécurité pour la troupe s'est notamment développé suite au premier engagement dans la lutte contre le coronavirus»
Stefan Hofer, porte-parole de l'armée

L'utilisation de Threema devrait en principe être réservée à la communication de service. L'armée prend en charge les coûts de quatre francs par utilisateur et par an.

(sas/ats)

Et maintenant, un peu de détente 👇

1 / 27
Awww! Voici des animaux mignons!
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cocasse: un nouveau moyen de remplacer son masque 👇

Et sinon dans l'actu...

Morges: le policier auteur des trois tirs mortels n'aurait «pas eu le choix»

Link zum Artikel

Un expert affirme avoir localisé le MH370 et cela semble plausible

Link zum Artikel

On a frôlé deux fois la catastrophe au marché de Noël de Genève

Link zum Artikel

#WTFJustin: Mais que signifie ce hashtag contre Justin Bieber?

Link zum Artikel
La vaccination des enfants est faible en Suisse et les Romands sont les pires
Les enfants peuvent être vaccinés contre le Covid-19 depuis le début de l'année. Toutefois, le succès de la piqûre est mitigé. En particulier en Suisse romande.

La vaccination des enfants contre le Covid-19 est possible dans toute la Suisse depuis le début de l'année. La demande est encore faible en Suisse. Environ 32 000 enfants âgés de 5 à 11 ans ont été vaccinés à ce jour. Le taux de vaccination est de 5,2% et les différences entre régions sont considérables.

L’article